142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

IV. Des montagnes explorées, étudiées et représentées

Sous-thème : IV.3. La montagne, cadre et source d’inspiration

Titre : Joseph Peyré, radiographe pyrénéen

Ancré en son village natal d’Aydie qui forme « l’angle extrême des Basses Pyrénées », Joseph Peyré ne peut rêver de meilleur poste d’observation pour en scruter les alentours montagneux, qu’il embrasse de la Bigorre au Pays Basque. Ainsi en ressort-il notoirement dans De mon Béarn à la Mer basque (Artaud, Paris, 1952). Aussi se livre-t-il à une systématique herméneutique paysagère embrassant amplement son environnement que constitue la profuse orographie pyrénéenne. Irriguée par ses gaves tempétueux, chatoyante de par sa flore exubérante, humanisée par ses habitats imposants, elle a tout d’abord été pour lui un objet d’exploration physique, charnelle, qui a donné lieu ensuite à une approche conjuguant harmonieusement l’épistémologie, l’esthésie et l’esthétique et ce dans une véritable quête ontologique : « Déjà j’étais curieux de la vérité organique des paysages, vérité dont la recherche n’est pas une gêne pour l’émotion (...) Je m’attachais à m’expliquer pareil spectacle, à en cerner les lignes et les temps, dans l’espoir d’en surprendre enfin le secret, je veux dire l’harmonie essentielle, le sens » (p. 112). Cette communication se propose de mettre en lumière la démarche originale de l’écrivain et d’en révéler toute la portée en même temps que la pertinence.


M. Christian MANSO, professeur émérite de l'université de Pau et des pays de l'Adour en langue et littérature des civilisations espagnoles

Membre des sociétés savantes :
Académie de Béarn, Membre
Institut des Amériques, Membre