142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

IV. Des montagnes explorées, étudiées et représentées

Sous-thème : IV.3. La montagne, cadre et source d’inspiration

Titre : Un classique du roman de montagne : Joseph Peyré (1892-1968)

Le 27/04/2017 - 14:00

Éclectique, Joseph Peyré, bien connu pour ses romans sur le Sahara (L’Escadron Blanc, Prix de la Renaissance 1931) et l’Espagne (Sang et Lumières, Prix Goncourt 1935) s’est aussi passionné pour les altitudes, théâtre où l'homme se magnifie et se grandit comme dans la solitude du désert ou sur le sable des arènes. Écrivain voyageur animé par le goût de l’ailleurs et la quête d’absolu, la conquête des sommets et l’esprit qui y règne lui fournissent un sujet sur mesure. Inspiré par le pic du Midi d’Ossau, son « Cervin » pyrénéen, le Béarnais se transporte dans les Alpes d’où il revient avec Matterhorn (1939), et s’évade en Himalaya pour étayer sa fresque montagnarde avec Mont Everest (1942) et Mallory et son dieu (1947). Ainsi Peyré est-il considéré comme un classique du roman de montagne. Pourtant l’homme, à la différence de Roger Frison Roche par exemple, n’a jamais couru le risque des altitudes : le cas d’Henri Troyat, cite Michel Ballerini, « est comparable à celui de Joseph Peyré : l’un et l’autre n’ont jamais pratiqué l’alpinisme, mais l’un et l’autre ont écrit des œuvres qui comptent parmi les meilleures de la littérature alpine romanesque. » (Le Roman de montagne en France, 1973). Philosophe de formation, poète, journaliste, conférencier, l’écrivain s’est passionné pour les espaces de neige et de roc. Entre la terre et le ciel, la montagne est pour lui une frontière sacrée, une assomption. Et c’est ce qui fait de sa trilogie montagnarde une œuvre qui n’a pas d’âge.


M. Pierre PEYRÉ, professeur émérite de l'université de Pau et des pays de l'Adour en sciences de l'éducation (Staps - Sciences et techniques des activités physiques et sportives, et santé)

Membre des sociétés savantes :
Académie de Béarn, Vice-président
Association française de science des systèmes, Membre