142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

IV. Des montagnes explorées, étudiées et représentées

Sous-thème : IV.1. Montagnes et montagnards comme objets d’explorations et d’études

Titre : François de Plantade et la naissance de la vocation astronomique du pic du Midi

Le 25/04/2017 - 14:00

François de Plantade est décédé au col de Sencourt en gravissant les pentes du pic du Midi en 1741 dans le cadre de mesures barométriques pour l'établissement des cartes des diocèses de Languedoc. Plus d'un siècle avant l'épopée de l'Observatoire météorologique du pic du Midi édifié par Vaussenat et le général de Nansouty au seuil des années 1880, suivi de l'Observatoire astronomique avec la Coupole de Baillaud en 1906, cet épisode de la disparition de Plantade en mission est souvent regardé comme l'acte fondateur de la vocation du célèbre observatoire pyrénéen. Il est en effet l'auteur avec Jean de Clapiès (1670-1740) de la première description scientifique de la couronne solaire observée lors de l'éclipse totale de soleil du 12 mai 1706, depuis un jardin attenant à la tour de la Babote à Montpellier, à laquelle il donnèrent une vocation d'observatoire. Il est remarquable de noter que l'étude de la couronne solaire deviendra l'un des fleurons de l'observatoire pyrénéen après la mise au point du coronographe par Bernard Lyot en 1930.


M. Jean-Michel FAIDIT, enseignant, rédacteur en chef de la revue Planetariums

Membre de la société savante :
Académie de Nîmes, Membre correspondant