142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

III. Des passages : contraintes et dynamiques

Sous-thème : III.3. Parler, nommer, cartographier

Titre : Des sommets des Pyrénées à la cartographie de la Grèce

Le 25/04/2017 - 09:30

Issu de l’École polytechnique (X 1811), Pierre Peytier (1793-1864) intègre le corps des ingénieurs-géographes du ministère de la Guerre. Après la décision, prise en 1816/1817 de réaliser une nouvelle description géométrique de la France, il est chargé, avec Paul-Michel Hossard (1787-1862) de la moitié de la triangulation de la chaîne des Pyrénées, réalisant des premières pour plusieurs pics de cette section. Cette performance lui vaut d’être le géodésien de la mission scientifique française qui, en 1829-1831, exécutera la première triangulation géodésique de la partie de la Grèce appelée Péloponnèse, puis l’étendant en 1833 à l’Attique, en préliminaire à la fondation (1846) de l’Observatoire d’Athènes.


Mme Suzanne DÉBARBAT, astronome titulaire honoraire de l’Observatoire de Paris, membre de l'Union astronomique internationale

Membre des sociétés savantes :
Académie internationale d'histoire des sciences, Membre
Association française de topographie, Membre
Bureau des longitudes , Membre du bureau
Société philomathique de Paris, Membre
Union astronomique internationale, Membre