142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.2. L’exploitation et la transformation des ressources naturelles

Titre : Le bois de construction des Alpes du Sud : une ressource mise en œuvre localement et exportée. Apports dendrochronologiques et textuels

Le 25/04/2017 - 14:00

L’étude s’appuie sur des données récentes issues d’un travail de thèse interdisciplinaire, soutenue en 2016. Dans cette communication, nous nous concentrerons sur le bassin de la Durance, aux XVIIe et XVIIIe s., période au cours de laquelle le bois (mélèze, pin sylvestre, sapin, chêne) a été utilisé localement par les montagnards pour construire fermes, pressoirs à vin, boisages de mine etc., mais également par les militaires dans le cadre des fortifications briançonnaises. Plus au sud, les bois de la vallée de la Bléone (affluent de la Durance) ont été achetés par des marchands et transportés vers les zones situées en aval. La destination de ce bois d’œuvre exporté peut être illustrée par le cas de la ville d’Aix-en-Provence où de nombreuses poutres portent des marques de bûcherons ou de marchands en cours d’identification, témoins des échanges entre la montagne et la plaine.


Mme Lisa SHINDO, dendrochronologue, chercheuse associée au centre Camille Jullian, UMR 7299, CNRS