142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.3. Familles et migrations

Titre : La haute montagne touristique française : une démographie en panne ?

Lorsque les politiques d’aménagement touristique de la montagne en France ont été lancées dans les décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, elles visaient à développer les activités économiques, mais aussi à enrayer le déclin démographique qui se prolongeait depuis trop longtemps. Ces buts ont d’abord semblé être atteints. Mais depuis une vingtaine d’années, on observe que de nombreuses communes du « périmètre à neige » enregistrent à nouveau des soldes migratoires négatifs : sur un premier échantillon de 28 communes supports de stations de sports d’hiver des Alpes du Nord (département de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie), 23 ont été dans cette situation entre 2008 et 2013. Et 11 d’entre elles ont un solde négatif continu depuis 1990 ! Contrairement à de nombreuses stations littorales, l’attractivité touristique qui ne s’est pas démentie, comme en témoignent les taux de remplissage en saison, ne s’est pas accompagnée en montagne d’une attractivité résidentielle ; il semble que les populations permanentes installées dans les stations d’altitude aient du mal à faire souche au-delà de la génération des pionniers. L’augmentation vertigineuse des prix du foncier engendre pour les jeunes actifs une impossibilité à se loger, souvent dénoncée mais ici mise en lumière par les données issues des recensements.


M. Christophe GAUCHON, maître de conférences en géographie à l'université de Savoie, membre du laboratoire EDYTEM (Environnements, dynamiques et territoires de montagne)