142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

Atelier 2. Montagne : enracinement, détachement et appropriation

Sous-thème : A.2.a. Identités revendiquées, abandonnées, reniées

Titre : Entre passages et blocages : luttes d'identité territoriale en Val de Suse entre le XVIe et le XXIe siècle

Le 25/04/2017 - 09:30

Notre communication est issue d’une recherche associant historiens et géographes pour l’étude des circulations dans la vallée frontalière italienne de Susa. Elle veut montrer la dialectique du passage transfrontalier, entre ouverture et blocage. Plusieurs situations historiques sont examinées : les barricades contre les troupes françaises au XVIe-XVIIe, la conception stratégique de la route du Mont-Cenis au XVIIIe, à partir d’archives de ces périodes et la contestation contemporaine de la ligne grande vitesse Lyon-Turin, à partir de discours d’opposants. On voit qu’une identité de passage se construit, avec des moments conflictuels qui jouent eux aussi avec les opportunités d’un relief canalisant les circulations. Le refus du passage a une dimension géopolitique, il signale le refus d’une double domination : celle du réseau sur le territoire, celle des lieux de pouvoir extérieur sur les espaces locaux de montagne. Il marque ainsi une réaction à la « périphérisation » de la vallée de montagne.
Co-auteurs :
Stéphane GAL, LAHRHA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes), UMR 5190, CNRS, université Grenoble-Alpes, LABEX Innovation et territoires de montagne ;
Kirsten KOOP, UMR PACTE (Politiques publiques, action politique, territoires), CNRS, UMR 5194, université Grenoble-Alpes, LABEX Innovation et territoires de montagne ;
Pierre-Antoine LANDEL, UMR PACTE (Politiques publiques, action politique, territoires), CNRS, UMR 5194, université Grenoble-Alpes, LABEX Innovation et territoires de montagne ;
Émilie-Anne PEPY, EDYTEM (Environnement, dynamiques et territoires de la montagne), UMR 5204, CNRS, université Savoie-Mont-Blanc, LABEX Innovation et territoires de montagne ;
Kevin SUTTON, UMR PACTE (Politiques publiques, action politique, territoires), CNRS, UMR 5194, université Grenoble-Alpes, LABEX Innovation et territoires de montagne.


Mme Marie-Christine FOURNY, professeur à l'Institut de géographie alpine de Grenoble, membre du laboratoire PACTE (Politiques publiques, action politique, territoires), UMR 5184, CNRS, université Grenoble-Alpes