142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

II. La montagne entre centre et périphérie

Sous-thème : II.2. Éloignement des pouvoirs et négociations de l’autonomie

Titre : Mariages transfrontaliers et États-nations au Pays Basque (fin XVIIIe-début XXe siècles) : des circulations montagnardes de dissidence ?

La question de la fréquence des mariages transfrontaliers au Pays Basque (fin XVIIIe-début XXe siècles), ces circulations si particulières de part et d’autre des Pyrénées, permet d’étudier le processus de nationalisation des populations montagnardes. Grâce aux archives de l’état civil, en France, ainsi qu’aux registres paroissiaux et civils, en Espagne, il s’agit de présenter deux cas dans une perspective croisée : les villages frontaliers de Sare et Zugarramurdi constituent un cadre de circulations intramontagnardes, alors que les synapses entre Saint-Étienne-de-Baïgorry et Elizondo offrent un exemple de circulations transmontagnardes. Bien que le long XIXe siècle constitue une intense période d’étatisation des zones frontalières, la prégnance et la permanence des mariages transfrontaliers, au Pays Basque, traduisent une forme de dissidence de la part des populations montagnardes à l’égard du cadre des États-nations espagnol et français alors en construction.


M. Benjamin DUINAT, professeur agrégé d'histoire, doctorant à l'École pratique des hautes études et à l'Universidad Complutense de Madrid, attaché temporaire à l'enseignement et à la recherche à l'université de Poitiers