142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.1. La conquête de la montagne : des premières occupations humaines à l'anthropisation du milieu

Titre : Tracer la mobilité humaine des chasseurs-cueilleurs de la Cova del Parco (Alòs de Balaguer, Espagne) par l’étude des matières premières lithiques

La Cova del Parco (Alòs de Balaguer, Espagne), fouillée depuis 1989 par une équipe du Séminaire d’études et recherches préhistoriques de l’université de Barcelone (SERP), fut occupée du Paléolithique supérieur à l’âge du Bronze. Ce site de la moyenne vallée du Sègre, aux pieds des Pré-Pyrénées, est implanté sur une des voies naturelles qui montent vers la chaîne pyrénéenne depuis le bassin de l’Èbre. Les niveaux magdaléniens (datés entre 14426 et 16839 cal BP) présentent des occupations structurées avec plus de 40 foyers identifiés jusqu’à présent. Les études micromorphologiques ont révélé une réutilisation de ces structures de combustion lors des différents passages sur le site. L’étude des matières premières lithiques, basée sur des analyses texturales, micropaléontologiques, pétrographiques et géochimiques a permis d’identifier l’existence de différentes silicifications dont l’origine est souvent lointaine. La détermination des sources potentielles, localisées sur les deux versants de la chaîne pyrénéenne, met en évidence l’existence d’une mobilité humaine complexe dès le Magdalénien.
Co-auteurs :
Xavier MANGADO LLACH, SERP (Seminari d'Estudis i Recerques Prehistòriques), Universitat de Barcelona, Espagne,
Josep Maria FULLOLA PERICOT, SERP (Seminari d'Estudis i Recerques Prehistòriques), Universitat de Barcelona, Espagne,
François-Xavier LE BOURDONNEC, IRAMAT-CRP2A (Institut de recherche sur les archéomatériaux–Centre de recherche en physique appliquée à l'archéologie), UMR 5060, CNRS, université Bordeaux Montaigne,
Stéphane DUBERNET, IRAMAT-CRP2A (Institut de recherche sur les archéomatériaux–Centre de recherche en physique appliquée à l'archéologie), UMR 5060, CNRS, université Bordeaux Montaigne,
Bernard GRATUZE, IRAMAT-CEB (Institut de recherche sur les archéomatériaux,-Centre Ernest-Babelon), UMR 5060, CNRS, université d'Orléans


Mme Marta SANCHEZ DE LA TORRE, post-doctorante IdEx (Initiative d'excellence), IRAMAT-CRP2A (Institut de recherche sur les archéomatériaux–Centre de recherche en physique appliquée à l'archéologie), UMR 5060, CNRS, université Bordeaux Montaigne, SERP (Seminari d'Estudis i Recerques Prehistòriques), Universitat de Barcelona, Espagne