142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.2. L’exploitation et la transformation des ressources naturelles

Titre : Le contrôle du « faîte » des Vosges. Aspects politiques et économiques à l'aube des Temps modernes

Le 25/04/2017 - 09:30

Au XVIe siècle, le contrôle de la chaîne des Vosges, séparant le duché de Lorraine à l’ouest et l’Alsace à l’est, cette dernière émiettée en un grand nombre d’entités politiques, est l’objet de convoitises des principales forces en présence (dynastes lorrains, Habsbourg, Ribeaupierre...). La raison en est principalement d’ordre économique : des voies importantes du trafic international, notamment entre l’Italie et les Pays-Bas, empruntent les cols vosgiens et le massif recèle d’importants gîtes métallifères. La mise en œuvre conjointe de documents diplomatiques et comptables et d’acquis récents de l’archéologie révèleront la fréquentation des itinéraires franchissant le faîte des Vosges, l’évolution conjoncturelle du trafic et les aménagements routiers réalisés au XVIe siècle (aux cols de Bussang et de Saverne). Elle s’efforcera d’autre part de replacer l’exploitation des filons d’argent (Val-de-Liepvre et Val-de-Galilée) ou de cuivre (région du Thillot) au sein de réseaux financiers et commerciaux interrégionaux voire internationaux.


M. Jean-Marie YANTE, professeur d'histoire émérite de l'université catholique de Louvain, Belgique

Membre des sociétés savantes :
Académie nationale de Metz, Membre
Société d’histoire et d’archéologie de Lorraine à Metz, Membre