142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.2. L’exploitation et la transformation des ressources naturelles

Chapitre : Session « Transmission des savoirs par cartographie »

Titre : Une race écartelée ? Les enjeux sociaux, économiques et politiques des bovins de Villard-de-Lans (Isère) de la seconde moitié du XIXe siècle à la Première Guerre mondiale

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la promotion de l'élevage passe par des races de montagnes destinées à se répandre dans les massifs et à alimenter les marchés urbains. Elles sont un enjeu de pouvoir de la part des agrariens que sont les notables républicains et les techniciens de l'agriculture qui cherchent à imposer les cadres de pensée de l'économie capitaliste de l'âge industriel. Dans le canton de Villard-de-Lans en Isère, la recherche de la spécialisation laitière se heurte aux logiques davantage diversifiées des cultivateurs qui veulent demeurer un centre et ne pas être réduits à une périphérie. Les relations avec la ville sont tempérées par celles avec d'autres espaces ruraux. À l'articulation des archives de la préfecture, du dépouillement d'une revue spécialisée et de l'utilisation d'une base de données fondée sur l'état civil, les recensements et les cadastres, il s'agira de mettre au jour ce que les circulations entraînent comme enjeux sociaux, économiques et politiques.


M. Gilles DELLA VEDOVA, enseignant dans le Secondaire, docteur en histoire et chercheur associé au Laboratoire d'études rurales, université Lumière-Lyon 2