142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

II. La montagne entre centre et périphérie

Sous-thème : II.1. Montagnes et frontières : protéger et défendre

Titre : L’adaptation à la guerre en montagne : la République de Venise et les stradiotes dans le Péloponnèse des années 1460

Le 25/04/2017 - 09:00

En 1463, la République de Venise envoie un corps expéditionnaire dans le Péloponnèse contre l’Empire ottoman naissant. Rapidement, les Vénitiens réalisent que leur cavalerie lourde n’est pas adaptée à cet espace montagneux. Le relief accidenté rend toute guerre de mouvement inopérante et les force à mener une lutte pour le contrôle des forteresses de la péninsule. Ils se tournent alors vers des alliés de circonstances maîtrisant ce terrain, les stradiotes. Ces cavaliers légers, installés sur la frontière avec les Turcs, descendent d’éleveurs de chevaux des montagnes albanaises ayant immigré dans le Péloponnèse du fait des perturbations socio-économiques que connaissent leurs territoires d’origine à la fin du Moyen Âge, empruntant ce qu’Alain Ducellier a appelé les « chemins de l’exil » (1992). La correspondance de Giacomo Barbarigo, commandant du corps expéditionnaire, montre l’adaptation progressive des Vénitiens à cette guerre en montagne, concomitante avec le recours croissant aux services des stradiotes.


M. Sébastien MAZOU, doctorant en histoire médiévale à l'université Toulouse - Jean Jaurès, membre du laboratoire FRAMESPA (France, Amériques, Espagne, sociétés, pouvoirs, acteurs), UMR 5136, CNRS