142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.2. L’exploitation et la transformation des ressources naturelles

Titre : Les circulations du bois dans le Vercors nord au XIXe siècle : l'histoire d'une dépossession ?

Au XIXe siècle, dans le canton de Villard-de-Lans (Isère), les ressources forestières sont l'objet de circulations qui se font à plusieurs échelles. Durant le siècle, la constitution d'un réseau à partir des chemins de grande communication et des sentiers forestiers explique l'importance de l'exportation des bois pour permettre le développement. C'est la raison pour laquelle l'application du Code forestier est l'objet d'analyses menées à partir des dossiers des Eaux et forêts, de ceux de l'administration communale, de l'état civil et du cadastre. En complément d'une approche par les organisations, avec la circulation des idées de Le Play (Kalaora et Savoye), l'approche localisée montre que l'on passe des bois de la discorde à ceux de la concorde. La prise en compte par les agents forestiers des situations locales des délinquants fait que les foudres de l'administration passent des « petits » à la répression contre ceux qui font de la circulation des bois le fondement de leur notabilité.


M. Gilles DELLA VEDOVA, enseignant dans le Secondaire, docteur en histoire et chercheur associé au Laboratoire d'études rurales, université Lumière-Lyon 2