142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

Atelier 1. Occupations, mobilités et échanges dans les Pyrénées occidentales
Titre : La fréquentation des grottes pyrénéennes de la Protohistoire à l’époque romaine : une forme d’occupation temporaire à plusieurs visages

Le 25/04/2017 - 09:30

Depuis le XIXe siècle, les fouilles en grotte ont eu comme principal objectif la recherche d'occupations préhistoriques, en négligeant le plus souvent les phases protohistorique et historique. Pour pallier ce manque d'informations, des études récentes ont permis de s'interroger sur ces sites dits « marginaux » en émettant le plus souvent des hypothèses respectables et clairement exprimées mais spécifiques à leurs aires d'études. La constitution d'un groupe de recherche dédié à cette thématique a permis de revenir sur ces hypothèses dans les Pyrénées occidentales. Cette recherche, au caractère systématique, à défaut d’avoir été exhaustive, a permis de mieux spatialiser et caractériser les occupations de grottes aux périodes protohistorique et antique, en général temporaires. De plus, elle nous a amené à fortement nuancer les schémas explicatifs formulés précédemment (opposition grottes-refuges/ grottes bergeries).


Mme Leticia TOBALINA PULIDO, doctorante en cotutelle, membre du laboratoire ITEM (Identités, territoires, expressions, mobilités), EA 3002, université de Pau et des pays de l'Adour


M. Alain CAMPO, chercheur au laboratoire ITEM (Identités, territoires, expressions, mobilités), EA 3002, université de Pau et des pays de l'Adour


M. Benoit PACE, doctorant en archéologie