142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.1. La conquête de la montagne : des premières occupations humaines à l'anthropisation du milieu

Chapitre : Session « Transmission des savoirs par cartographie »

Titre : Exploitation des matières premières lithiques locales et allochtones au Paléolithique moyen récent sur le versant nord pyrénéen

Depuis une décennie, les industries lithiques du Paléolithique moyen récent du versant nord des Pyrénées ont connu un regain d’intérêt auquel a contribué la reprise des fouilles dans la grotte du Noisetier (Fréchet-Aure, Hautes-Pyrénées). Cette cavité s’ouvre à 850 m d’altitude dans la vallée d’Aure et a livré une industrie essentiellement réalisée aux dépens de matériaux locaux d’origine métamorphique et sédimentaire (quartzites, schistes, lydiennes, cinérites, etc.), complétés par des importations ponctuelles de silex. Une étude archéopétrographique des silex permet de dessiner un vaste territoire connu, parcouru et/ou lieu d’échange.
Des échantillonnages de ces matériaux locaux ont été réalisés en différents points des formations alluviales actuelles de la Neste et de ses affluents. La comparaison de ce référentiel avec les matières premières de l’ensemble archéologique met en évidence un haut degré de sélection au sein des matériaux disponibles localement, témoignant d’une connaissance fine du milieu environnant. Des travaux similaires sont en cours à la grotte de Gatzarria (Ossas-Suhare, Pyrénées-Atlantiques) afin de caractériser et de comparer les modalités de gestion des différentes ressources lithiques dans ce contexte montagnard particulier.
Co-auteurs :
Marc THOMAS, Pierre CHALARD, David COLONGE, Christian SERVELLE, Vincent MOURRE.


M. Théo MINET, doctorant en préhistoire, membre du laboratoire TRACES (Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et des sociétés), UMR 5608, CNRS, université Toulouse - Jean Jaurès


Mme Marianne DESCHAMPS, postdoctorante en préhistoire, membre du laboratoire TRACES (Travaux et recherches archéologiques, espaces et sociétés), UMR 5608, CNRS, université de Toulouse - Jean Jaurès