142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

IV. Des montagnes explorées, étudiées et représentées

Sous-thème : IV.2. Circulations des idées religieuses et des arts

Titre : L’introduction des principes de la lecture de paysage et de l’art contemporain dans l’interprétation de « géosites » (Réserve géologique de Haute-Provence, massif du Vercors (Isère et Drôme), vallée d’Ossau et vallée d’Aspe (Pyrénées-Atlantiques)

Un « géosite » correspond à un espace naturel complexe, ne se résumant ni à un site géologique ni à un paysage. Il est référencé scientifiquement par ses intérêts géologiques et par ses valeurs historiques, économiques et culturelles. La lecture de paysage introduit la dimension spatiale et culturelle du géosite en intégrant un ensemble d’informations nécessaires à son interprétation (Freeman Tilden, 1956). Cette approche permet d’intéresser le touriste à des secteurs d’un territoire dont il n’aurait pas perçu seul les richesses géologiques, historiques voire économiques. L’introduction de l’art contemporain dans l’interprétation de géosites associe l’esthétique, le symbolique, l’artistique en permettant d’intéresser un public plus large. L’association de l’art contemporain et de la lecture de paysage interroge le visiteur et l’incite à découvrir la variété des formes et structures visibles sur un territoire montagnard, géologiquement référencé. Pour être complète, l’interprétation de géosites en dépassant les limites des territoires montre l’intérêt d’une mise en réseau des sites et de la culture scientifique au service du développement du géotourisme dans les espaces de montagne.


Mme Christel VENZAL, maître de conférences en aménagement à l'université de Pau et des pays de l'Adour, membre du laboratoire Passages, UMR 5319, CRNS, université Bordeaux Montaigne