142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

I. Circulations montagnardes d'hommes et de biens

Sous-thème : I.3. Familles et migrations

Chapitre : Session « Transmission des savoirs par cartographie »

Titre : Des Alpes à Saint-Domingue : les commerçants du Haut-Dauphiné et les colonies caribéennes au XVIIIe siècle

Si les migrations des petits commerçants alpins ont été largement abordées par l’historiographie, les mobilités des marchands ou négociants plus fortunés ont été plus délaissées, en dehors des monographies d’entreprises ou des études familiales. Pourtant, de nombreuses lignées de notables du Haut-Dauphiné se sont tournées vers les échanges coloniaux au cours du XVIIIe siècle. L’implication des acteurs s’est traduite aussi bien par l’installation de marchands alpins dans les Antilles que par le maintien de liens épistolaires et commerciaux entre les Alpes dauphinoises et la Caraïbe. Cette communication tentera d’analyser les mécanismes liés à ces circulations, à partir de la comparaison de plusieurs fonds d’archives privées. Il s’agira ainsi de se demander dans quelle mesure et de quelle façon l’insertion des entrepreneurs haut-dauphinois au sein de communautés montagnardes a pu influencer leurs pratiques et leurs stratégies dans le cadre du négoce maritime et colonial.


M. Boris DESCHANEL, maître de conférences en histoire à l'université d'Avignon

Membre de la société savante :
Société d'histoire moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard, Membre