142e congrès, Pau, 2017
Circulations montagnardes, circulations européennes

Atelier 2. Montagne : enracinement, détachement et appropriation

Sous-thème : A.2.c. La montagne transformée

Titre : Les nouvelles circulations : voyageurs et touristes : des migrants comme les autres ?

Le 26/04/2017 - 09:30

Depuis qu’ils ont parcouru les hautes vallées, qu’ils s’y sont installés temporairement ou définitivement les touristes ont toujours été considérés comme tels et rarement comme des migrants. De ce fait on ne les inscrit que très peu dans les études sur la mobilité. Pourtant depuis que le mouvement touristique a pris de l’ampleur et davantage encore depuis les années 1960 avec le tourisme de masse, les touristiques participent aux mouvements migratoires qui traversent ces territoires, contribuent à les transformer, à la fois matériellement et sur le plan économique et culturel. Il ajouter les saisonniers qui sont une catégorie particulière. Ce sont les mouvements associés à la diversité de ces migrants-touristes qui seront l’objet de cette présentation. Celle-ci envisage de traiter de ces mouvements sur la longue durée depuis le XIXe siècle.


Mme Anne Marie GRANET-ABISSET, professeur d’histoire contemporaine à l'université Grenoble-Alpes, directrice déléguée du LARHRA (Laboratoire de recherches historiques Rhône Alpes), UMR CNRS 5190

Membre de la société savante :
Patrimoines de l'Isère, Membre