Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Ain

Dictionnaire du département : Ain

Précédente Page 104 sur 473 Suivante

Châtillon,

— Feudum Thurumberti de Castellione, 1272 (Grand cartul. d'Ainay, t. II, p. 145).

localité disparue, à ou près Saint-Benoît-de-Cessieu.

Châtillon-au-Val-de-Bohan,

— Chastillon au Val de Buenc, 1650 (Guichenon, Bugey, p. 11).

localité détruite, commune d'Hautecourt.

Châtillon-de-Cornelle,

— Castrum de Castellione in Cornella, 1327 (arch. de l'Ain, H 357).

— Chastillon de Cornelle, 1563 (arch. de la Côte-d'Or, B 270 ter, f° 81 r°).

— Châtillon, annexe de Saint-Jérôme 1789 (Pouillé de Lyon, p. 11).

— Baronia Castellionis de Cornella, 1299-1369 (arch. de la Côte-d'Or, B 10455, f° 113 v°).

— Hoc quod St. de Cologniaco habet apud Castellionem de Cornella et apud Varey, quod tenet a comite Gebenne, 1303 (arch. de la Côte-d'Or, B 10455, f° 16 v°).

— Humbertus dalphinus… tradidit Humberto de Thoria et de Vilariis, castrum, villam et mandamentum Castillionis de Cornella, 1337 (Chevalier, Invent. des dauphins, n° 994).

— L. de Moyria, dominus Castellionis Cornelle, 1470 (arch. de la Côte-d'Or, B 270 ter, f° 361 r°).

— Le fief de Chastillon de Corneille, 1536 (Guichenon, Bresse et Bugey, pr., p. 59).

— Juge ordinaire, civil et criminel de la terre de Chastillon de Cornelle, 1761 (titres de la fam. Bonnet).

— En la justice des appellations du comté de Chatillon de Cornelle, 1770 (titres de la fam. Bonnet).

— Chatillon-de-Corneille : juge civil et criminel, juge d'appel, 1789 (Alman. de Lyon).

— Mandamentum de Chatellion, 1299-1369 (arch. de la Côte-d'Or, B 10455, f° 113 v°).

hameau, commune de Boyeux-Saint-Jérôme.

Avant la Révolution, Châtillon-de-Corneille était une communauté du bailliage et élection de Belley, de la subdélégation de Nantua et du mandement de Saint-Rambert.

Châtillon-de-Michaille,

— Ad Castellionem, 1116 (arch. de l'Ain, H 355).

— Castellio in Michallia, 1277 (arch. de la Côte-d'Or, B 1229).

— Castellio de Michalia, 1278 (Mém. Soc. d'hist. de Genève, t. XIV, p. 407).

— Chastellion, 1309 (arch. de l'Ain, H 53).

— Chastillon en Michaille, 1563 (arch. de la Côte-d'Or, B 10453, f° 86 r°).

— Chastillon de Michaille, 1668 (arch. de l'Ain, E 483).

— Ardon et Châtillon de Michaille, 1734 (Descr. de Bourgogne, p. 229).

— Willelmus de Castellione, 1158 (arch. de l'Ain, H 51).

— Castrum de Castellione in Michallia, 1277 (arch. de la Côte-d'Or, B 1229).

— Feodum Castellionis in Michallia, 1285 (arch. de la Côte-d'Or, B 1229).

— Le chasteau de Chastillion appellé le Chasteau-Vieulx, qui est tumbé en ruyne de si long temps qu'il n'est mémoyre d'homme, 1563 (arch. de la Côte-d'Or, B 10453, f° 203 r°).

chef-lieu de canton de l'arrondissement de Nantua.

Avant la Révolution, Châtillon de Michaille était un bourg du pays de Bugey, bailliage et élection de Belley, subdélégation de Nantua, mandement de Seyssel.

Châtillon-la-Palud,

— Apud Chastellon, 1255 (Guigue, Doc. de Dombes, p. 133).

— Castrum Castellionis et burgum, 1255 (Guigue, Doc. de Dombes, p. 132).

— Castellio Paludis, 1337 (arch. de la Côte-d'Or, B 10454, f° 36 v°).

— Chastillon de la Palu, 1492 (Guichenon, Savoie, pr., p. 446).

— Chatillon-la-Pallu, 1789 (Alman. 105de Lyon).

— Chatillon-de-Bulbanne, 1790 (Dénombr. de Bourgogne).

— Ecclesia de Chastellon ; Boblan, cap[ella], 1250 environ (pouillé de Lyon, f° 11 r°).

— Parrochia de Publens et de Castellione que ad prioratum de Villeta pertinent, 1255 (Guigue, Doc. de Dombes, p. 132).

— In parrochia de Castellione, sive de Vileta, sive de Publens, sive de Pesay, 1255 (Guigue, Doc. de Dombes, p. 132).

— Chastillon la Palud, patron du lieu : saint Irénée, 1654-1655 (visites pastorales, f° 95).

— Guigo de Palude, dominus Castellionis, 1317 (Grand cartul. d'Ainay, t. I, p. 466).

— Castellania et mandamentum Castellionis Palludis, 1434 (arch. de la Côte-d'Or, B 270 ter, f° 14 r°).

commune du canton de Chalamont.

En 1789, Châtillon-la-Palud était une communauté du bailliage, élection et subdélégation de Bourg, mandement de Loyes.

Précédente Page 104 sur 473 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays