Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Aube

Dictionnaire du département : Aube

Précédente Page 6 sur 196 Suivante

Arsonval (Bois d'),

territoire d'Arsonval.

Artaut (L')

affluent de la rive droite de l'Ource, de Viviers à Landreville.

Arziletus,

— Arziletus, 1159 (ch. de l'abb. de Saint-Loup).

lieu détruit, non loin de Baire, commune de Saint-Parres-les-Tertres.

Asseline,

ferme, commune d'Hampigny.

Assenay,

— Ascenaium, 1152-1180 (feoda Campaniæ).

— Acenay, 1200 (feoda Campaniæ).

— Acenaium, 1213 (cart. comitum Campaniæ).

— Accenaium, 1218 (ch. de Montier-la-Celle).

— Acenanium, 1219 (cart. comitum Campaniæ).

— Acenayum, 1250 (cart. du Temple).

— Assenaium, 1264 (cart. de la léproserie de Troyes).

— Ascenay, 1290 (fonds de N.-D.-en-l'Isle, arch. de l'Aube).

— Assenay, 1328 (prisie de Villemor).

— Arsenet, 1679 (carte de Sanson).

— Assenayt, 1705 (Rolle des jurées et bourgeoisies d'Aumont).

— Assenai, xviiie siècle (pouillé).

canton de Bouilly.

Dioc. anc., cout. et baill. de Troyes ; châtell. d'Isle-Aumont ; gouv. et général. de Champagne ; élect. de Troyes.

Assencières,

— Ascencerie, 1097 (cart. de l'abb. de Molême).

— Ascencerie, 1164 (cart. de l'abb. de Saint-Loup).

— Ascenseria, 1189 (cart. de l'abb. de Saint-Loup).

— Ascensieres, xiiie siècle (bibl. de Troyes, mss. 365).

— Assenserie, 1428 (pouillé).

— Assenceria, xviiie siècle (Courtalon, Top. t. III, p. 78).

canton de Piney.

Dioc. anc., cout. et baill. de Troyes ; mairie royale de Doches ; gouv. et général. de Champagne ; élect. de Troyes.

Ateliers antiques de poteries,

découverts à Montpotier, Vendeuvre et Villy-en-Trode, avec les fours renfermant des produits fabriqués ou de nombreux débris d'objets céramiques.

— Ham. de Resson, cne de la Saulsotte, même découverte. (Mém. de la Soc. acad. de l'Aube, 1853, t. XVII, p. 213.)

Attrapis (Bois des),

— Les Attrapis, les Etrapis, 1518 (ch. de Balnot-la-Grange, arch. comm.).

commune de Villiers-le-Bois.

Aube (L'),

— Albis, viie siècle (Cosmographia Ravennatis anonymi, dom Bouquet).

— Alba, 877 (dipl. de Charles le Chauve).

— Albula, 1665 (Vignier, Chronicon Lingonense, p. 19).

rivière, affluent de la rive droite de la Seine ; elle prend sa source à Auberive (Haute-Marne), arrive dans le département par Ville-sous-la-Ferté et se jette dans la Seine à Marcilly-sur-Seine (Marne) ; flottable à partir de Brienne-la-Vieille, navigable à Arcis.

Canal latéral à Plancy.

Aubeterre,

— Alba terra, 1177 (cart. du chap. de Saint-Étienne de Troyes).

— Aubeterre, xiiie siècle (bibl. de Troyes, mss. 365).

canton d'Arcis-sur-Aube.

Dioc. anc., cout. et baill. de Troyes ; mairie royale de la Barbuise ; gouv. et général. de Champagne ; élect. de Troyes. — Maison forte au xve siècle.

Aubeterre,

— Aubeterre, 1396 (ch. de Notre-Dame-des-Prés).

hameau détruit, commune de Faux-Villecerf.

Son territoire est encore délimité par des fins ou tertres.

Aubeterre,

— Aubeterre, 1328 (prisie de Villemor).

— Opterre, xixe siècle (carte du Dépôt de la guerre).

hameau, commune de Villery.

Aubigny,

— Aubigny, 1529 (ch. de l'abb. de Montiéramey).

— Aulbigny, xvie siècle (liste des par. du dioc. de Troyes).

— Aubigny-sur-Aube, xixe siècle (carte du Dépôt de la guerre).

canton de Ramerupt.

Dioc. anc. de Troyes ; cout. et baill. de Chaumont ; gouv. et général. de Champagne ; élect. de Troyes.

Aubron,

— Aubron, xviiie siècle (Cassini).

ferme, commune de Voué ; aujourd'hui détruite.

Auge (L'),

— Augia (Études sur la géogr. anc. du dépt de l'Aube).

— Auges (Riv. des), dite aussi Rivière de Boulages.

affluent de la rive droite de l'Aube, de Sézanne (Marne) à Boulages ; dérivation de la rive gauche du Grand-Morin, créée dans l'intérêt de la ville de Sézanne par les comtes de Champagne.

Aujon (L'),

— Avion, 1182 (ch. de l'abb. du Paraclet).

— Aujorn, 1256-1270 (feoda Campaniæ).

— Augeon, xviiie siècle (Cassini).

affluent de la rive droite de l'Aube ; il prend sa source au territoire de Perrogney (Haute-Marne), arrose dans l'Aube Longchamp et se jette non loin de la Ferme-d'en-Haut (commune de Longchamp) dans la rivière d'Aube.

Aulnay,

— Alnidum, 856 (cart. de l'abb. de Montiérender).

— Aunetum, 1153 (ch. de l'abb. de Montier-la-Celle).

— Auneium, 1155 (ch. de l'abb. de la Chapelle-aux-Planches).

— Alnetum, 1176-1184 (cart. de l'abb. de Montiérender).

— Aunoie, Aunai, 1214-1222 (feoda Campaniæ).

— Aunay-le-Châtel, 1367 (Trans. orig. arch. de l'Aube).

— Aulnay, 1471 (ch. de l'abb. de Montier-la-Celle).

— Aulnoy, Aulnoy-lez-Brilicourt, 1520 (ch. de l'abb. de Montier-la-Celle).

— La Tombelle d'Aunay, xviiie siècle (Cassini).

canton de Chavanges.

7Dioc. anc. de Troyes ; cout. et baill. de Chaumont ; gouv. et général. de Champagne ; élect. de Bar-sur-Aube.

Précédente Page 6 sur 196 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays