Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Côte-d'Or

Dictionnaire du département : Côte-d'Or

Précédente Page 162 sur 435 Suivante

Fixin,

— Villa que dicitur Fiscinis, 830 (chron. de Bèze, f° 42 r°).

— In centena Oscarensae (sic), in villa Fiscinis, 834 (Roserot, Dipl., p. 8).

— In pago Oscarense et in villa Fiscins, 909 (Roserot, Chartes, p. 22).

— Fiscintiae, Fiscentiae, 995 (Reomaüs, p. 173).

— In villa Fixinis, Divionense comitatu consistente, 1004 (cartul. de Flavigny, ms. Bouhier, p. 8).

— Fisciniacum, ct du xie siècle (cartul. de S.-Étienne, I, f° 26 r°).

— Fischinum, fin du xie siècle (Continuation de la chron. de S.-Bénigne, édit., 199).

— Villa que dicitur Fiscensis, 1170 (arch. Haute-Marne, G 6).

— Ecclesia S. Martini de Fixins, 1172 (G 117).

— Fessins, 1197 (cartul. du chap. de Langres, f° 80 r°).

— Fissins, 1220 (Cîteaux, H 431).

— Fyssins, 1253 (Bèze, H 155).

— Fissyns, 1256 (B 10473).

— Fixinum, 1257 (Bèze, H 155).

— Fixin, 1610 (C 4733, f° 50 r°).

— Fissin, 1753 (Hôpital gén. de Dijon, plan), et xixe siècle (parler local).

— La Bretonerie, 1784 (bailliage de Berry).

canton de Gevrey-Chambertin.

En 1789 Fixin dépendait de la province de Bourgogne, bailliage de Dijon. Son église, sous le vocable de Saint-Martin, d'abord église-mère de celle de Brochon, en était devenue succursale. Quand elle était le siège d'une cure, la présentation appartenait au chapitre de Langres et, avant lui, à l'abbaye de Saint-Etienne de Dijon. Le chapitre de Langres avait la seigneurie.

Flacelière,

— Frères Nicolas de Flacelères, moignes, rentiers et prieurs de l'abbaye de la Bussière, 1349 (La Bussière, H 528).

— La métayerie de Flexelière, 1656 (C 4741, f° 69 v°).

— Flacelière, 1746 (Garnier, Ch. de comm., III, 403).

— Flaceliers, xviiie siècle (Cassini).

— Grand-Haué, 1690 (élection de Guise).

— Grand’houé, 1758 (grenier à sel de Guise).

— Grand-Ouez, 1760 (gruerie du Nouvion).

— Grand-Hwé, 1781 (terr. d’Ohis).

— Le village au Bray, 1788 (just. de la Beuvrière).

ferme, commune de Mimeure.

Parler local : Flessière.

Flacey,

— Flaciacus, vers 1010 (chron. de Bèze, f° 74 r°).

— Flacciacum, 1125-1130 (S.-Bénigne, H 49).

— Flaceiacum, 1177 (S.-Bénigne, H 1).

— Flaceium, 1221 (S.-Bénigne, H 62).

— Flacey, 1258 (S.-Bénigne, H 62).

— Flacé, 1274 (S.-Bénigne, H 61).

— Flaceyum, 1274 (S.-Bénigne, H 58).

— Flaccey, 1375 (B 11570).

— Flassey, 1636 (Rossignol, p. 53).

— Flessey, 1644 (C 4736).

— Granges, 1147 ;

Grangies, 1173 (cart. de l’abb. de Saint-Yved de Braine, arch. de l’Emp.).

— Grange-les-Moines (carte de Cassini).

— Breugnon ou les Pasquaulx, 1633 (srie des Aix-d’Angillon).

— Brugnon, 1680 (bailliage de Berry).

canton d'Is-sur-Tille.

En 1789 Flacey dépendait de la province de Bourgogne, bailliage de Dijon. Son église, sous le vocable de Saint-Maurice, était le siège d'une cure du diocèse de Dijon, doyenné de Bèze, à la présentation de l'abbé de Saint-Bénigne de Dijon, et, avant 1731, du diocèse de Langres, anc. doyenné de Bèze, à la pleine collation de l'évêque. L'abbé de Saint-Bénigne était seigneur.

Flacey,

— Flaciacum, 1157 (D. Plancher, I, pr., p. 50).

— Flacciacum, 1189 (Fontenay, H 575).

— Flacé, 1212 (Fontenay, H 576).

— Flaceium, 1236 (Fontenay, H 574).

— Flacy, 1453 (Fontenay, H 575).

— Les granges de Flacey soubz Soigny, 1461 (B 11517).

— La grange de Flacey, 1574 (C 5128 bis, f° 52 r°).

— Flassey, 1605 (Fontenay, H 575).

— Flacey, 1783 (Nouv. état gén., f° 115 v°).

— Brolium, 1366 (chap. de la S.-Chapelle).

— Breul, 1455 (chap. du Château-lès-Bourges).

— Breulh, 1485 (chap. du Château-lès-Bourges).

— Brueilh, 1493 (chap. du Château-lès-Bourges).

— Brueil, 1518 (chap. du Château-lès-Bourges).

ferme, commune de Fresnes.

Anc. grange de l'abbaye de Fontenay.

Flacière (La),

— Flacière, rivière de Flacey, xviiie siècle (Courtépée, II, 191, 241).

— La Flacelière, xixe siècle (Garnier).

— Le Flacey, xixe siècle (État-major).

— La Flaceire, xixe (Intérieur).

— Le Bruilh, 1344 (srie de S.-Amand).

— Le Breul, 1484 (srie de S.-Amand).

— Bruille, 1673 (cure d’Allichamps).

— Le château de Fert, 1722 (chap. métr. de Bourges).

— Le château du Breuil ou château Fer, 1750 (chap. métr. de Bourges).

ruisseau, venant du territoire de Marsannay-le-Bois, qui se jette dans la Norge à Saint-Julien.

Flagey (Ruisseau de),

commune de Sainte-Sabine.

Flagey-Échézeaux,

— Flagi, 1131 (La Bussière, H 526).

— Flageium, 1191 (bibl. de Dijon, bulles de Cîteaux).

— Martinus de Flaigé, 1220 (cartul. de Cîteaux, III, f° 137 v°).

— Flagé, 1233 (S.-Vivant, H 700).

— Flaigeium, 1271 (S.-Vivant, H 700).

— Flageyum, 1283 (S.-Vivant, H 692).

— Flaigeyum, 1286 (Cîteaux, H 494).

— Flaigey, 1291 (Cîteaux, H 494).

— Flagey, 1317 (B 400 f° 43 r°).

— Flaigey lès 163Nuis, 1436 (Garnier, Ch. de com., III, 466).

— Flaigey lès Nuys, 1466 (Garnier, Ch. de com., III, 473).

— Flangey, 1548 (B 10625).

— Flagey-lez-Gilly, an x (arrêté des consuls du 17 vendémiaire).

— Le Breulh, 1520 (Charenton).

— Le Breul, 1634 (Charenton).

— Le Breux (Cassini).

canton de Nuits-Saint-Georges.

En 1789 ce village dépendait de la province de Bourgogne, bailliage de Nuits. Son église, sous le vocable de Notre-Dame, était succursale de celle de Vosne.

Précédente Page 162 sur 435 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays