Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Côte-d'Or

Dictionnaire du département : Côte-d'Or

Précédente Page 235 sur 435 Suivante

Marcilly-sous-Mont-Saint-Jean

— Marcilleyum, xive siècle, av. 1312 (Longnon, Pouillés, I, 92).

— Marcilley, 1376 (Arch. nat., JJ 319, f° 34 v°).

— Marcilley soubz Mont Saint Jouhan, 1397 (B 11513).

— Marcilley soubz Mont Saint Jehan, 1442 (B 11515).

— Marcilly, 1467 (Lex, Invent., H 1513).

— Mercilly lez Sainct Johan (sic), 1519 (S.-Jean d'Autun, H 1521).

— Marcilly soubz Mont Sainct Jehan, 1538 (S.-Jean d'Autun, H 1523).

— Marcilly soubz Mont Sainct Jean, 1574 (C 5128 bis, f° 56 r°).

— Marcilly soubs Mont Saint Jean, 1657 (C 5208, f° 68 v°).

— Marcilly lès Mont Saint Jean, 1668 (B 10804).

— Marsilly, 1751 (B 11027).

— Marcilly-sous-Mont-Saint-Jean, 1783 (Nouv. état gén., f° 169 v°).

— Marcilly-lès-Mont-Saint-Jean, an ii (État gén. des dép., I, 194).

— Marcilly-lès-Mont-Serein, époque révolutionnaire (Dumay, Géogr., n° 28, encore en 1814).

— Marcilly, xixe siècle (État-major).

— Marcilly-Ogny ou Marcilly-sous-Mont-Saint-Jean et Ogny, xixe siècle (Dict. des Postes).

— 1735 (Noirlac).

canton de Pouilly-en-Auxois.

Garnier (n° 418) indique une forme Marcilleium, remontant à 1158 (c'est 1160, Gall. Chr., IV, col. 396) ; je pense qu'il faut lire Mavilleium : il s'agit d'églises données au chapitre de Beaune, et Mavilly était de ce nombre.

Marcilly-sur-Tille,

— Marciliacus, 801 (G 209, et Gall. Christ., IV, instr., col. 128, ad an. 794).

— Marceliacum, 1125-1157 (cartul. de S.-Étienne, I, f° 46 v°).

— Marcilleium, 1156 (G 117).

— Marcillé, Marcilleium juxta Tylecastrum, xiie siècle (cartul. de S.-Étienne, I, f° 56 r°).

— Lambertus de Marcelliaco, xiie siècle (chron. de Bèze, f° 168 v°).

— Marcilli, 1263 (Pré de Til-Châtel, H 772).

— Marsilleium, 1269 (B 10478).

— Marcilley, 1287 (G 388).

— Meisseillei, Messillei, 1290 (N.-D. de Pontailler, H 739).

— Marcilly, 1311 (Garnier, Ch. de com., II, 426).

— Maxilley (sic), 1423 (Arbaumont, La Vérité, 184).

— Marcilly lès Tilchastel, 1457 (arch. Haute-Marne, G 234).

— Marcilly lez Yz sur Tille, 1578 (arch. Haute-Marne, G 234).

— Marcilly lès Trichastel, 1629 (arch. Haute-Marne, G 234).

— Marcilly-sur-Tille, xixe siècle (État-major).

canton d'Is-sur-Tille.

En 1789 Marcilly-sur-Tille dépendait de la province de Champagne, bailliage et élection de Langres. Son église, sous le vocable de Saint-Maurice, était succursale de celle de Til-Châtel.

Marc-la-Faye,

— Fief de Marc Lafaye, 1776 (B 11088).

— Moulin ou Mé, 1755 (arch. communales de Guyencourt).

ancien fief, à Vitteaux.

Marconnay,

— Vinea de Marconnai, xiiie siècle (obit. de N.-D. de Beaune, f° 54 v°).

— Fontaine de Marconey, xviiie siècle (Cassini).

— Fontaine de Marconay, xixe siècle (État-major).

— 1655 (baill. de Berry).

fontaine, commune de Beaune.

Mareau,

— Molendinum Maerel, xiiie siècle (obit. de N.-D. de Beaune, f° 70 v°).

— Molendinum de ecclesia, 1257 (S.-Étienne de Beaune, H 1080).

— Molendinum.. prope ecclesiam, 1266 (S.-Étienne de Beaune, H 1080).

— Moulin Musson (carte de Cassini).

— Chaudox, 1236 (chap. métr. de Bourges).

— Chaut Dos, 1268 (S.-Satur).

— Chauldoux, 1441 (srie de Sancergues).

— Chaudoulx, 1524 (srie de Sancergues).

moulin, commune de Pommard.

Mare-Guiard (La),

— Fief de la Marre Guiard, 1728 (B 10976).

— 1601 (Noirlac).

ancien fief, non bâti, près d'Izeure.

Maret (Combe-),

fontaine, commune de Poncey-sur-l'Ignon (Garnier, n° 222).

Marey-lez-Fussey,

— Amietus de Mehré, vers 1120 (cartul. de Cîteaux, III, f° 92 v°).

— Marré, 1154 (Maizières, H 611).

— Marriacum, Marriachum, 1218 (Lieu-Dieu, H 1062).

— Merreium, 1242 (cartul. de Saint-Denis de Vergy, f° 17 r°).

— Marreyum, 1283 (Lieu-Dieu, H 1063).

— Marrey, 1290 (G 748, f° 21 v°).

— Mairey, 1353 (B 1368).

— Marrey, 1377 (B 11526, f° 31 v°).

— Marey, 1574 (C 5128 bis, f° 22 r°).

— Marey-lès-Fussey, xixe siècle (État-major).

canton de Nuits-Saint-Georges.

En 1789 Marey-lez-Fussey dépendait de la province de Bourgogne, bailliage de Nuits. Son église, sous le vocable de Saint-Barthélemi, était succursale de celle de Fussey, diocèse d'Autun, archiprêtré de Beaune (Courtépée, II, 395), mais un pouillé du xive siècle l'indique comme siège d'une 236cure du diocèse d'Autun, archiprêtré de Vergy, à la présentation de l'abbesse du Lieu-Dieu (Longnon, Pouillés, I, 81).

Précédente Page 235 sur 435 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays