Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Dordogne

Dictionnaire du département : Dordogne

Précédente Page 285 sur 365 Suivante

Saint-Aubin-de-Nabirat,

commune, canton de Dome.

— Patron : saint Aubin.

Saint-Augutre,

commune de Coulounieix.

— Anc. chapelle sur le coteau de ce nom, près du Saut-du-Chevalier : lieu de pèlerinage (Antiq. de Vésone, I).

Sainte-Aulaire-de-l'Angle,

section de la commune d'Eymet (cad.).

— Autrement Peyretou (A. Jud.).

Sainte-Aulaye,

— Bastida de Sancta Eulalia (Lesp. Coutumes données en 1288 par P. Bermond).

chef-lieu de canton, arrondissement de Ribérac.

Patronne : sainte Eulalie.

Saint-Avit,

— Sanctus Avitus de Senesellis, Sarl. diœc. (Collat. d'Innocent VI).

ancien diocèse de Périgueux, aujourd'hui du département de Lot-et-Garonne.

Saint-Avit,

village, commune de Nanteuil (cad.).

Saint-Avit,

— Sanctus Avitus, archipresbyt. de Novo-Vico (pouillé du xiiie siècle).

— Iter quo itur de Sancto-Michaele-de-Villadès versus Sainct-Chauvit, 1483 (Lesp. 82, n° 30).

commune de Neuvic ?

Lieu inconnu : c'est peut-être Saint-Chabit, cne de Saint-Sernin-de-Reillac ?

Saint-Avit,

— Eccles. Sancti-Aviti, archipresbyt. de Condaco (pouillé du xiiie siècle).

— Saint-Chavit (cad.).

village, commune de Saint-Pierre-de-Cole.

Saint-Avit,

— Saint-Chabit (E.M.).

écart, commune de Saint-Sernin-de-Reillac.

Tout près de ce lieu, dans la cne voisine de Rouffignac, est un village nommé les Maurégies (E.M.) et les Morésies (B.). Ici, les deux noms de Saint-Avit et de Maurégie sont conservés ; il y aurait ensuite en faveur de cette attribution d'être mieux dans l'itinéraire du saint, puisqu'on est moins éloigné de Saint-Avit-Sénieur, le lieu où il vécut dans une grotte que l'on voyait encore, avant la construction d'un chemin de grande communication, il y a deux ans.

Saint-Avit (Haut

— Eccl. Sancti Aviti, archipresbyt. de Tiborio (pouillé du xiiie siècle).

— Repaire de Saint-Chevie, 1466 (Lesp. 59).

— Saint-Chavis (B.).

— Saint-Avy (S.P.).

— Saint-Savy (cad.).

village, commune de Thiviers.

Serait-ce le nom nouveau qui a remplacé celui de Mauregium, où saint Avit, revenant en Périgord, perdit son compagnon Benedictus et où l'on éleva ensuite une église en son honneur ? (voy. le propre du diocèse). Il y a de l'analogie entre ce nom et celui du fief de Malrigia, près de Thiviers, appartenant au seigneur de Laxion, 1486 (Généal. de Rastignac) ; cependant Mauregium pourrait être retrouvé près d'un autre Saint-Avit qui précède et dépend de la cne de Saint-Sernin-de-Reillac.

Saint-Avit-de-Bessède,

— Domus leprosorum Sancti Aviti Senioris, 1290 (cout. de Beaumont) ?

écart et taillis, commune de Bouillac.

Anc. rep. noble (Homm. 1450).

Saint-Avit-de-Fumadière,

— Præceptoria Sancti Aviti de Fumaderiis, 1372 (O.S.J.).

hameau et maison, commune de Bonneville.

Commrie de l'ordre de Saint-Jean, dépendant d'Andrivaux.

Saint-Avit-de-Moiron,

— Salvitas sancti Aviti de Mosrou, 1199 (Lesp. Cadouin).

— Salvitas sancti Aviti de Moiro, 1285 (Lesp. Cadouin).

— Saint-Avys-de-Moyre, 1474 (sénéch. de Bergerac).

— Saint-Avid Grave Moiron, 1634 (not. du Fleix).

— Saint-A. de Gravemeyrou, 1648 (bénéf. de l'év.).

hameau, commune de Gardone.

Maison conventuelle dépendant de l'abb. de Cadouin.

Saint-Avit-de-Tizac,

— Sanctus Avitus de Tyzac, 1273 (Ms. de Wolf.).

— Sanctus Avitus de Tizac, 1382 (P.V.M.).

village, commune de Port-de-Sainte-Foy.

Saint-Avit-de-Vialard,

— Sanctus Avitus de Balares, 1053 (bulle d'Eugène III pour l'abb. de Sarlat).

— Sanctus Avitus de Vilars, 1143 ;

— Sanctus Avitus de Villaribus, 1365 (Lesp. Châtell. de Limeuil).

— S. Chauvit, 1483 (Lesp. 84).

commune, canton du Bugue.

Patron : saint Sour ; collat. le prévôt de Trémolac.

Saint-Avit-Rivière,

— Domus de Riparia, 1199 (Lesp. Cadouin).

— Sanctus Av. de Ripia, 1556 (panc. de l'év.).

commune, canton de Cadouin.

Maison dépend. de l'abb. de Cadouin.

Saint-Avit-Sénieur,

— Sanctus Avitus, 1097 (Lesp. Don à Saint-Sernin de Toulouse).

— Sanctus Avitus Senior, 1124 (cart. de Cadouin).

— Saint-Avit le Vieux, xvie siècle (Itin. de Clément V).

— Mont-Avit, 1793 (arch. de la Dordogne, Belvez).

commune, canton de Beaumont.

Abbaye, puis chapitre collégial de chanoines de Saint-Augustin, réuni au chapitre de la cathédrale en 1690.

Précédente Page 285 sur 365 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays