Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Eure

Dictionnaire du département : Eure

Précédente Page 17 sur 234 Suivante

Bergère (Côte de la),

à Cailly.

Bergerie (La),

ferme à Harcourt.

Bergerie (La),

hameau de la Houssaye.

Bergerie (La),

ferme à Tourville-sur-Pont-Audemer.

Bergeries (Les),

ferme à Conches.

Bermesnil,

fief à la Chapelle-du-Bois-des-Faux (Le Beurier).

Bernarderie (La),

hameau des Essarts.

Bernardière (La),

huite de fief à Saint-Pierre-du-Mesnil.

Bernay,

— Brenaicum, vers 1000 (dotalitium de la duchesse Judith).

— Bernaium, 1017 (épitaphe de la duchesse Judith).

— Berniacus, Bernaicus, 1026 (ch. de Richard II).

— Bernaccum, 1123 (chron. de Robert du Mont).

— Bernaye, 1246 (ch. de Jean Mallet de Graville).

— Belnaium, 1249 (reg. visitationum archiepiscopi Rothomagensis).

— Berneium, 1250 (annales des frères mineurs).

— Bernayum, 1276.

— Berneyum, 1371 (bulle de Grég. XI).

— Berney, 1417 (Rotuli Normanniæ) et 1591 (L. P.).

— Bernays, 1444 (acte de Th. Basin, év. de Lisieux).

— Bernæum (de Thou).

— Bernay-sur-Carentone, 1644 (Coulon, Rivières de France).

— Bernay de l’Eure (actes du xixe siècle).

chef-lieu d’arrondissement et de canton ; ancien fief mouvant du duché ; vicomté et grenier à sel ; commune accrue de Bouffey et de Carentonne en 1792 ; situé par 49°5? 32? de latitude et 1° 44? 17? de longitude O. et à 105 mètres d’élévation au-dessus du niveau de la mer.

L’arrond. de Bernay comprend 6 cantons : Beaumesnil, Beaumont-le-Roger, Bernay, Brionne, Broglie, Thiberville, et est borné à l’E. par les arrond. de Louviers et d’Évreux, au S. par celui d’Évreux, à l’O. par les dépts de l’Orne et du Calvados, au N. par l’arrond. de Pont-Audemer. — Le canton de Bernay, ayant à l’E. le con de Beaumont, au S. ceux de Beaumesnil et de Broglie, à l’O. le con de Thiberville, au N. ceux de Thiberville et de Brionne, renferme 18 cnes : Bernay, Caorches, Carsix, Corneville-la-Fouquetière, Courbépine, Fontaine-l’Abbé, Malouy, Menneval, Plainville, Plasnes, Saint-Aubin-le-Vertueux, Saint-Clair-d’Arcey, Saint-Léger-de-Rôtes, Saint-Martin-du-Tilleul, Saint-Nicolas-du-Bosc-l’Abbé, Saint-Victor-de-Chrétienville, Serquigny, Valailles ; et 19 paroisses : une cure à Bernay ; 17 succursales à Caorches, Carsix, Corneville-la-Fouquetière, Courbépine, Fontaine-l’Abbé, Malouy, Menneval, Plainville, Plasnes, Saint-Aubin-le-Vertueux, Saint-Clair-d’Arcey, Saint-Léger-de-Rôtes, Saint-Martin-du-Tilleul, Saint-Nicolas-du-Bosc-l’Abbé, Saint-Victor-de-Chrétienville, Serquigny, Valailles, et une seconde paroisse pour Bernay, Notre-Dame-de-la-Couture.

Bernay (Notre-Dame-de-),

— S. Maria Bernaci, 1122 ;

Bernaii, de Bernays (rouleaux des morts).

abbaye.

Berniencourt,

— Berniencuria, 1164 (ch. de Robert II, cte de Leicester).

— Bernonis curia (cart. d’Ivry).

— Bennencourt, 1456 (aveu, arch. nat.).

— Bermincourt, 1805 (Masson Saint-Amand).

ancienne commune réunie en 1808 au Val-David.

Bernienville,

— Bernoienvilla, Bernoevilla, Bernoenvilla, 1181-1192 (bulles du pape Luce, etc.).

— Berneinvilla (ch. d’Adam de Cierray).

— Bernoeinvilla, 1260 (ch. de Saint-Étienne de Renneville).

— Bernoeinvilla, 1263 ;

Bernenvilla, 1282 (cart. de Saint-Taurin).

commune du canton d’Évreux nord ; accrue de Pithienville en 1844.

Bernier,

— Berrenier ou Perrinée (L. P.).

fief à Autheuil en 1270.

Bernières,

— Berneriæ, 1113 (ch. de Henri Ier, et O. V. l. V).

— Bernières-sur-Seine, 1828 (L. Dubois) et 1869 (Courrier de l’Eure).

commune du canton de Gaillon ; huite de fief relevant de Tosny ; presqu’île.

Bernières,

ferme à Capelles-les-Grands.

Bernouville,

— Bernovilla, 1021 (ch. de Richard II).

— Bernouvilla, vers 1160 (ch. de Henri II).

— Bernouville, 1198 (rôles de l’Échiquier).

— Bernonvilla, xiiie siècle (p. d’Eudes Rigaud).

commune du canton de Gisors.

Bernouville,

fief dans la commune du même nom, appelé aussi fief du Jardin.

Bérou,

plein fief de haubert à Aubevoye, relevant du duché de Gisors, avec dépendances sur Gaillon, 1789 (terr. de Bérou).

Bérou,

plein fief à Dame-Marie, relevant de Breteuil, 1402 (L. P.).

Bérou,

— Berutum, Beroult (pouillés d’Évreux).

ancienne commune réunie à Guichainville en 1808 ; demi-fief de haubert, relevant de Gisors, nommé quelquefois Vérou (L. P.).

Berquerie (La),

hameau de Toutainville.

Berrie (La),

hameau de la Chapelle-Gauthier.

Bersise,

— Vers 1199 (ch. de l’év. d’Évreux).

ancien moulin, commune d’Amfreville.

Bertannière (La),

hameau de Mandres.

Bertauderie (La),

ferme à Bémécourt.

Berthenonville,

— Brettonvilla (cart. de la Trinité-du-Mont).

— Bretenouvilla, 1156 (bulle d’Adrien IV).

18— Sancta Bova de Britonis villa, xiiie siècle (p. d’Eudes Rigaud).

— Bretenouville, 1334 (aveu, arch. nat.).

— Bertenonville-sur-Ette, 1367 (reg. des chartreux de Paris).

— Bertenouville, 1738 (Saas).

— Berthenouville, 1828 (L. Dubois).

— Bretenonville, 1839 (L. P.).

commune du canton d’Écos ; accrue de Molincourt en 1842.

Précédente Page 17 sur 234 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays