Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Gard

Dictionnaire du département : Gard

Précédente Page 241 sur 267 Suivante

Souvignargues,

— 1733 (arch. dép. C. 1481).

ferme, commune de Laval.

Spères,

— P. de Asperes, 1253 (chap. de Nimes, arch. départ.).

hameau, commune de Saint-Martin-de-Saussenac.

Sube (La),

montagne, commune de Courry (carte géol. du Gard).

— Altitude : 500 mètres.

Subreville,

ferme, commune de Bréau-et-Salagosse.

Suc (Le),

— B. de Succo, 1253 (chap. de Nimes, arch. départ.).

— Le Suc, 1552 (arch. départ. C. 1783).

montagne, commune de Saint-Jean-du-Gard.

Sucaret (Le),

ferme, commune d'Anduze.

Suel (Le),

— La tour de Sueilhe, 1645 (arch. départ. C. 650).

hameau, commune de Sabran.

Suels (Les),

— Les Essuels, 1862 (notar. de Nimes).

hameau, commune de Saint-André-de-Majencoules.

Sujol,

— Soujol, 1789 (carte des États).

ferme, commune de Sauve.

Sumanisse,

— 1550 (arch. dép. G. 319).

quartier, commune de Vèzenobre.

Sumène,

— Ante altare Beatæ-Mariæ de Sumena, 1150 (cart. de N.-D. de Bonheur, ch. 52).

— Sumena, 1174 (cart. de Psalmody).

— Beata-Maria de Sumenis, 1297 (arch. dép. G. 382).

— Locus de Sumena, 1314 (Guerre de Fl. arch. munic. de Nimes).

— Sumena, 1384 (dénombr. de la sénéch.).

— Sumene, 1435 (rép. du subs. de Charles VII) ;

1485 (Ménard, IV, pr. p. 37, c. 1).

— Sumene, viguerie du Vigan, 1582 (Tar. univ. du dioc. de Nimes).

— Le prieuré Notre-Dame de Sumène, 1697 (insin. eccl. du dioc. de Nimes).

arrondissement du Vigan.

Sumène faisait partie de la viguerie du Vigan-et-Meyrueis et du diocèse de Nimes. — C'était un des sept archiprêtrés qui, en 1694, contribuèrent à former le diocèse d'Alais. — En 1384 on comptait à Sumène 17 feux, et 418 en 1789. — Le prieuré simple et séculier de Notre-Dame de Sumène, de 1687 à 1787, possédait un collége de quatre prêtres, dont les places étaient conférées par les chanoines hebdomadiers de la cathédrale de Nimes (arch. dép. G. 385). — Ce prieuré, tout en faisant partie du diocèse d'Alais, était demeuré uni à la mense capitulaire de la cathédrale de Nimes. — En 1790, Sumène devint le chef-lieu d'un canton du district du Vigan, composé des quatre communes suivantes : Roquedur, Saint-Julien-de-la-Nef, Saint-Martial et Sumène. — Les armoiries de Sumène sont : de gueules, à une tour crénelée d'argent.

Suquet (Le),

— 1543 (arch. départ. C. 1778).

montagne, commune de Mialet.

Surville,

ferme, commune de Saint-Gilles.

— Voy. Vallecombe.

Suzon,

— segvstones (inscript. du musée de Nimes).

— Le prieuré de Sainct-Jean de Suzon, 1620 (insin. ecclés. du diocèse d'Uzès).

— Suson, 1715 (J.-B. Nolin, Carte du diocèse d'Uzès).

hameau, commune de Bouquet.

C'était un prieuré régulier, uni, comme le prieuré voisin de Notre-Dame d'Arlende, à la sacristie du monastère de Goudargues. — L'évêque d'Uzès le conférait sur la présentation du prieur de Goudargues.

Sylvain,

ferme, commune de Soustelle.

Sylve-Godesque,

— Pineta ipsi monasterio vicina, 850 (cart. de Psalm.).

— Sylva Gotica, 1054 (cart. de Psalm.).

— In Silva, apud Anglars, 1146 (Lay. du Tr. des ch. t. I, p. 63).

— Ecclesia de Silva, 1149 (Ménard, VII, p. 719).

— Sylva Godesca, 1174 (Ménard, VII, p. 719).

— Silvegodesque, 1258 (arch. départ. C. 50).

— La Pinède de Saint-Jean, 1726 (carte de la bar. du Caylar).

bois, sur les communes de Saint-Gilles et d'Aiguesmortes.

La Sylve-Godesque se divisait en Pinède de l'Abbé, ou de l'évêque d'Alais, appartenant au monastère de Psalmody, qui passa plus tard à l'évêché d'Alais ; et Pinède de Saint-Jean, ou du Grand-Prieur, qui appartenait au grand-prieuré de Saint-Gilles.

Sylvéréal,

— Loco qui dicitur Silva-Regis, 1184 (cart. de Franquevaux ; Gall. Christ. t. VI, instr. col. 197).

— Silvéréal, 1713 (arch. départ. C. 95).

hameau et fort, commune de Vauvert.

Sylvéréal (Canal de).

— Ce canal met le Petit-Rhône en communication avec la Roubine de Peccais.

Précédente Page 241 sur 267 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays