Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Loire

Dictionnaire du département : Loire

Précédente Page 276 sur 1074 Suivante

Cuchat.

Voir Haut-du-Cuchat.

Cucheron,

maison isolée, commune de Sainte-Foy-Saint-Sulpice.

Cuchi.

Voir Malacussy (Saint-Étienne).

Cucurieux,

— Art. de Cocuriaco, 1336 (Arch. nat., P 490, n° 201).

— Margarita de Cocuriaco, 1459 (Chart. du Forez, n° 389, p. 1, n. 2).

— Le Chastel de Cucure, 1459 (Chart. du Forez, n° 389, p. 1, n. 2).

— Le Château de Cucurieux, 1721 (liève d'Ailly, f° 18).

maison isolée, commune de Saint-Cyr-de-Favières.

Au xive siècle, la maison forte et seigneurie de Cucurieux appartenaient à une famille qui en portait le nom. Il ne reste que des bâtiments délabrés du château fort, situé près des limites du Forez et du Beaujolais.

Cue (La),

— Juxta Crosam de la Cue tendentem de Moncello apud Merdoux, 1455 (terr. de Roëria, f° 107 v°).

— Terra sita en la Litte alias en la Cua subtus violum tendentem de Montcello apud La Val, 1455 (terr. de Roëria, f° 112).

lieu détruit, commune de La Ricamarie.

Cuer,

maison isolée, commune de Chazeau.

Cuimbre,

— Villa de Combros… Villa de Combres, 1294 (Chart. du Forez, nos 566-566 bis).

— Cumbre, xviiie siècle (Cassini).

hameau, commune de Saint-Just-la-Pendue.

En 1294, Perrin de Thélis fit hommage au comte de Forez pour le fief de Combros. Cet hommage passa ensuite aux sires de Beaujeu.

Cuinzier,

— Ad Cunxie, 1234 (Arch. du Rhône, G, fonds de Beaujeu, carton 4, n° 12).

— Parrochia de Cunziaco Matisconensis diocesis, 1286 (Huillard-Bréholles, Titres Bourbon, n° 783).

— Le Chemin tendant de Mars a Cuinzié, 1583 (terr. Micol, f° 68).

— Cuinzier, 1682-1683.… Ecclesia Sanctæ Mariæ Magdalenæ de Cuinzié, 1687 (regist. par de Cuinzier).

— Cuinzié, xviiie siècle (Cassini).

canton de Belmont.

En 1789, Cuinzier était village et paroisse, partie en Lyonnais, partie en Beaujolais, diocèse de Mâcon, archiprêtré de Beaujeu, élection de Roanne, justice d'Arcinges, de Châteauneuf et de La Rousselière, sénéchaussée de Lyon. L'évêque de Mâcon était collateur de la cure.

Cula (La),

— Petrus Laurencii de la Cula, 1351 (terr. Maurini, f° 54).

— Apud la Culla, 1351 (terr. Maurini, f° 54).

— La Cula paroisse de Saint Genis Terrenoire, 1728 (terr. Chorel, p. 90).

— La commune de Lacula, Révolution an III (L, Inventaire, II, p. 129).

canton de Rive-de-Gier.

Avant la Révolution, La Cula faisait partie de la paroisse de Saint-Genis-Terrenoire et de la province du Lyonnais ; il y avait dans ce village une chapelle dédiée à la Sainte Vierge et desservie par les prêtres de Saint-Genis.

Précédente Page 276 sur 1074 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays