Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Marne

Dictionnaire du département : Marne

Précédente Page 133 sur 305 Suivante

Hulots (Les),

— Le Hulot, 1847 (lieux habités).

— Les Grands-Hulots, 1860 (Cornet-Paulus).

— Le Mulot, 1862 (Guérard, p. 223).

ferme, commune d'Angluzelles.

Humbauville,

— Humbaut-Vile, 1244 (liber pontif., f° 528 r°).

— Humbaudivilla, 1252 (liber pontif., f° 534 r°).

— Humbauvilla, vers 1252 (arch. nat., J 202, 55).

— Humbauville, vers 1274 (arch. nat., J 202, 45).

— Humbeville, 1723 (cout. de Chaumont, p. 12).

— Humboville, 1732 (arch. nat., P 198, 4).

— Humbeauville, Aymbonville, Ymboville, 1784 (Courtalon, t. III, p. 358).

canton de Sommepuis.

Humbauville était compris, en 1789, dans l'élection de Vitry et suivait la cout. de Chaumont. Son église paroissiale, annexe de celle du Meix-Thiercelin, diocèse de Troyes, doyenné de Margerie, était dédiée à Notre-Dame.

Humbert,

— Ung aultre moulin assis audit terrouer [des Vertus], ou lieu dit Humbert, 1605 (arch. nat., P 190, 56).

moulin détruit, commune de Vertus.

Hurets (Les),

maisons isolées, commune de Bussy-aux-Bois.

Huriaux (Les),

— Huriot, 1847 (lieux hab.).

— Le Huriot, 1860 (Cornet-Paulus).

ferme, commune d'Unchair.

Hurlotte (Ruisseau de la),

lieu-dit, commune de Vanault-le-Châtel.

Hurlus,

— Ursluus, commencement du xie siècle (polypt. de S.-Remy).

— Ullus, Urlus, 1303-1312 (arch. adm. de Reims, t. II, p. 1098, où on a imprimé fautivement Ulliis, et 1102).

— Urlu, Hurlu, 1686 (arch. nat., P 1941, 10).

canton de Ville-sur-Tourbe.

Hurlus faisait partie, en 1789, de l'élection de Reims et était régi par la cout. de Vitry. Son église paroissiale, annexe de celle de Perthes-lez-Hurlus, diocèse de Reims, doyenné de Cernay-en-Dormois, était dédiée à saint Remy.

Huron (Le),

écart, commune d'Unchair (Cornet-Paulus).

Hurtebise,

— La cense de Heurtebise lez Bailleux, 1502 (Hautvillers, c. 6).

— Heurtebize, 1525 (Longau, l. 13).

— Urtebize, 1550 (Hautvillers, c. 6, f° 15).

— Heuretebize, 1659 (Hautvillers, à la bibl. de Reims).

— Hurtebize, Hurthebize, 1663 (arch. nat., Q1 675).

— Hurtebise, xviiie siècle (Cassini).

— Heurtebise, 1860 (Cornet-Paulus).

ferme, commune de Baslieux-sous-Châtillon.

Hurtebise,

— Oudit terroir de Faignières, devant et près de la porte de la maison de Hurtebise, 1378 (chap. de Châl., a. 5, l. 12).

maison détruite, commune de Fagnières.

Hurtebise,

— Hurtebise, ferme, 1705 (Orbais, p. 22).

ferme disparue, commune d'Orbais-l'Abbaye.

— Le nom d'Hurtebise a été conservé par un étang de la commune d'Orbais.

Hussonnerie (La),

lieu-dit, commune de la Ville-sous-Orbais.

Hutennerie (La),

partie du village de Champvoisy.

Huttion,

— Hytion, 1509 (Moirem., c. 10).

— Huthion, 1860 (Cornet-Paulus).

ferme, commune de Moiremont.

Huyas (L'),

— Les Luias, xviiie siècle (Cassini).

— L'Huya, 1805 (ann. de l'an xiii, p. 60).

— Les Luyas, 1834 (état-major).

ferme, commune du Breuil.

Ides-de-Bury (Les),

— Le fief des Ides-de-Bury près Flavigny, du costé de Renneville, 1673 (arch. nat., Q1 681, fin).

fief, commune des Istres.

Igny,

— Igneium, commencement du xie siècle (polypt. de S.-Remy).

— Igniacum, 1130 (Marlot français, t. III, p. 738).

— Monasterium Sancte Marie Igniacensis, 1154-1159 (cart. d'Igny, f° 1 v°).

— Monachi de Hinnei, 1162 (cart. d'Igny, f° 169 v°).

— Signi, vers 1222 (livre des vass. de Champ.).

— Conventus de Ignei, 1234 (cart. d'Igny, f° 237 v°).

— Ecclesie Igniaci in Tardenois, 1247 (cart. d'Igny, f° 97 v°).

— Igniacum in Tardano, 1248 (cart. d'Igny, f° 252 r°).

— Igny en-Tardenois, 1265 (cart. d'Igny, f° 140 v°).

— Igneyum in Tardano, 1278 (cart. d'Igny, f° 228 v°).

— Igny-l'Abbéye-en-Tardenois, 1304 (cart. d'Igny, f° 80 r°).

— Ygniacum, 1303-1312 (arch. adm. de Reims, t. II, p. 1061).

— Abbaye-Digny, xviiie siècle (Cassini).

château, commune d'Arcis-le-Ponsard.

— Ancienne abbaye d'hommes de l'ordre de Cîteaux, fondée en 1126, au diocèse de Reims, sous l'invocation de Notre-Dame.

Igny,

— Une maison close de fossez appellée la maison d'Igny, séant au-dessoubz de la chaussée dudit estang, 1389 (arch. nat., P 183, 42).

— Le fief du boys d'Igny, 1697 (arch. nat., P 222, 49).

— Le fief et seigneurie d'Ygny, 1703 (arch. nat., P 223, 644).

maison forte détruite, commune du Vieil-Dampierre.

Igny (Étang d'),

— Les boys et l'estang d'Igny, ès boys que on dit les boys de Damperre, 1397 (arch. nat., P 183, 111).

— L'Apôtre, xviiie siècle (Cassini).

commune du Vieil-Dampierre.

Igny (Ru d'),

affluent du ru d'Orillon ; arrose le finage de Saint-Gilles.

Igny-le-Jard,

— Igniacum, 1151 (hist. des comtes de Champ., t. III, p. 440).

— Igny-le-Gard, 1221 (cart. de S.-Martin d'Épernay, p. 159).

— Hugni, Igniacum de Jars, 1260 134(liber pontif., fos 104 v° et 395 r°).

— Igniacum Jardi, 1263 (Argens., c. 1).

— Igniacum Jardum, 1295 (Boutaric, actes du parlem. de Paris, n° 2890).

— Igny-le-Jars, vers 1300 (extenta Campanie, Châtillon).

— Ygniacum Jardi, 1346 (arch. adm. de Reims, t. III, p. 634).

— Ingniacum Jardi, 1346 (arch. adm. de Reims, t. II, p. 1029).

— Ygny, 1399 (arch. nat., P 180, 100).

— Igny-le-Jard, 1400 (arch. nat., P 180, 134).

— Aigny-le-Jard, 1408 (arch. nat., P 180, 147).

canton de Dormans.

Igny-le-Jard était compris, en 1789, dans l'élection d'Épernay et suivait la cout. de Vitry. Son église paroissiale, diocèse de Soissons, doyenné de Dormans, était dédiée à saint Nicolas ; le chapitre cathédral de Soissons présentait à la cure.

Précédente Page 133 sur 305 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays