Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Marne

Dictionnaire du département : Marne

Précédente Page 207 sur 305 Suivante

Orconté (L'),

— Rivulus Ulcum, 1147 (Trois-Font., c. 1).

— Rivus de Orcontel, 1214 (Trois-Font., c. 11).

— Rue d'Or ou l'Orcomté, xviiie siècle (Cassini).

— Ru d'Orconte ou Ru d'Or, 1837 (état-major).

rivière affluent de la Marne ; prend naissance sur le finage de Trois-Fontaines et se jette dans la Marne sur le territoire et au-dessus de Frignicourt.

Orcourt,

— La cense nommée Auricourt, assise en la paroisse dudit Cuchery, 1517 (Belval, c. 2).

— Arcoul, Orecoul, 1521 (Belval, copie).

— Orcour, 1613 (Belval, c. 1).

— Orcourt, 1640 (Belval, c. 1).

— Le Recours, 1720 (Saugrain, t. I, p. 469).

— Ovcourt, xviiie siècle (Cassini).

— Orcours, 1805 (ann. de l'an xiii, p. 45).

hameau, commune de Cuchery.

Orillon (Ru d'),

— Arelun, 1153 (cart. d'Igny, f° 7).

— Rivus de Orelun, 1158 (Mathon, dict. topog. de l'Aisne).

— Rivus de Orillun, 1193 (cart. d'Igny, f° 203).

— Rivus de Oreillon, 1218 (Mathon, dict. topog. de l'Aisne).

affluent de l'Aude ; prend sa source près de Coulonges (Aisne) et se joint à l'Ardre à Saint-Gilles.

Orme (L'),

— La ferme de l'Orme, 1720 (Saugrain, t. I, p. 481).

ferme, commune de Montigny-sur-Vesle.

Orme (L'),

— La seigneurie de l'Orme scise au village de Thil, en la rue de Cloux et de Poleus, 1660 (S.-Thierry, c. 3, l. 11).

— La censive, terre et seigneurie de l'Orme, au village de Thil, 1758 (S.-Thierry, c. 3, l. 11).

fief, commune de Thil.

Ormeau (Ru de l'),

affluent de la Marne ; arrose le finage d'Ambrières.

Orme-de-Saint-Oulph (L'),

lieu-dit, commune de Clesles.

Ormes,

— Ulmi, vers 850 (polypt. de S.-Remy de Reims).

— Ulmi juxta Remis, 1230 (cart. B du chap. de Reims, f° 208 r°).

— Urmae juxta Remis, Ulmes juxta Remis, 1239 (cart. B du chap. de Reims, f° 210 r°).

— Ourmes, 1278 (arch. adm. de Reims, t. I, p. 957).

— Ourmes desubz Vesle, 1347 (arch. adm. de Reims, t. II, p. 1138).

— Ourmez lèz Reins, 1384 (arch. nat., P 28, 115).

— Oulmes, Ormes, 1425 (chap. de Reims, l. Ormes).

canton de Reims.

En 1789, Ormes faisait partie de l'élection et suivait la coutume de Reims. Son église paroissiale, diocèse de Reims, doyenné de la Montagne, était dédiée à saint Remy ; l'archevêque de Reims et le grand archidiacre nommaient alternativement à la cure.

Ormes (Les),

— Sancta Maria ad Ulmos, 1259 (chap. de Châl., a. 5, l. 4).

— Les Ourmes, 1263 (S.-Memmie, c. 7, f° 3 r°).

— Ulmi, 1283 (chap. de Châl., a. 5, l. 4).

— Les Ormes, 1464 (évêché de Châl., c. 16).

— Notre-Dame-des-Ormes, 1503 (E. de Barthélemy, cart. de l'évêché et du chap. de Châl., p. 93).

— Sainte-Marie-aux-Ormes, 1515 (E. de Barthélemy, hist. de Châl., p. 279).

ferme, commune de Coupéville.

Ormesay,

— Ormisel, 1273 (Cheminon, c. 15).

— Ormissel, 1286 (chap. de Châl., a. 4, l. 23).

— Domus ou grangia de l'Ormissel sita in dicta parrochia [de Belesma], 1305 (Ulmoy).

— Ormiset, 1633 (lieux régis par la cout. de Vitry).

— Ormsay, 1837 (état-major).

ferme, commune de Blesme.

Ormont,

— Ulmons, 1212 (arch. adm. de Reims, t. II, p. 99).

— Ormont, 1234 (cart. de S.-Denis de Reims, p. 124).

— Ormont juxta Collandon, moniales de Ormunt, 1235 (Du Plessis, hist. de l'égl. de Meaux, t. II, p. 134).

— Aureus Mons, 1268 (cart. d'Igny, f° 77 v°).

— Ormons, 1256-1270 (feoda Camp., n° 580).

— Ormont-lez-Corlandon, 1352 (S.-Denis de Reims, l. Courlandon).

— Ourmont, 1403 (arch. nat., P 181, 146).

— Dormon, xviiie siècle (Cassini).

ferme, commune du Breuil-sur-Vesle.

— Abbaye de femmes de l'ordre de Cîteaux, fondée en 1234 au diocèse de Reims, sous l'invocation de Notre-Dame ; elle fut transférée à Meaux en 1629.

Ornain (L'),

— Odorna, d'où le nom Odornense, sous lequel on désigne un pagus ou comté arrosé par cette rivière, 870 (annales Bertiniani).

— Orna, 932 (dict. top. du dép. de la Meuse, p. 173).

— Riparia d'Ourne, 1302 (E. de Barthélemy, hist. de Châl., p. 254).

— La grande rivière d'Orne, 1750 (arch. nat., Q1 665).

rivière formé au sud de Gondrecourt (Meuse) par la réunion de la Maldite et de l'Oignon, entre dans le département de la Marne par le finage d'Alliancelles et se jette dans la Saulx sur le territoire d'Étrepy.

Orquigny,

— Orquiniacum, Orquenayum, 1146 (hist. de la maison de Châtillon, p. 25).

— Orquenni, 1189 (hist. de la maison de Châtillon, p. 28).

— Orquegni, vers 1252 (arch. nat., J 202, 47).

208— Orquigni, 1389 (arch. nat., P 180, 118).

— Ourquigny, 1549 (Hautvillers, c. 4, f° 32 r°).

hameau, commune de Binson-et-Orquigny.

Précédente Page 207 sur 305 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays