Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Marne

Dictionnaire du département : Marne

Précédente Page 4 sur 305 Suivante

Ambrières (Ru d'),

affluent du ru de l'Étang de Queula ; arrose le finage d'Ambrières.

Amigny,

lieu-dit, commune de Chambrecy.

Amilly,

— Le fief d'Amigny, 1399 (arch. nat., P 180, 97).

— Le fief d'Amilly, consistant en trois arpens, ung quartier de pré, avecq moitié des terrages dudit Montcouppot, 1603 (arch. nat., P 180, 101).

— Le fief, qui est une pièce de trois arpens, ung quartier de pré, appellé le pré d'Aubonnet, 1623 (arch. nat., P 180, 36).

fief, commune de Montmirail.

Amour-Dieu (L'),

— Domus Dei de Troissy, 1232 (Gallia christ., t. X, instr. col. 135).

— Conventus monasterii de Amore Dei, 1237 (Gallia christ., t. X, col. 136).

— Domus illa que dicitur Amor Dei, sita intra fines parrochie de Troyseio, 1240 (Am.-D., c. 3).

— Ecclesia moniales Se Marie de Amore Dei, 1240 (Am.-D., c. 3).

— Ecclesia Amoris Dei de Trossio, 1241 (Am.-D., c. 3).

— Conventus de Amore Dei in Troissiacum, 1241 (Am.-D., c. 3).

— La novele abéie que je ai fondée entre Boqueingni e Troissi, en l'eveschié de Soixons, qui est apelée l'Amor Dieu, 1243 (Am.-D., c. 3).

— Ecclesia seu monasterium Amoris Dei de Troissi, 1243 (Am.-D., c. 3).

— Ecclesia monialum Dei juxta Troissiacum, 1248 (cart. de l'Am.-D., f° 34 r°).

— L'esglise de l'Amour-Dieu dalès Troissi, 1296 (Am.-D., c. 3).

— L'Ammour-Dieu l'Abéie, xiiie siècle (Am.-D., c. 3).

— Nostre-Dame de l'Amour-Dieu delès Troissy, 1335 (cart. de l'Am.-D., f° 20 v°).

— Couvent de l'Amour-Dieu ou Maison-Dieu lez Troissy, 1409 (cart. de l'Am.-D., f° 24 r°).

— L'Amour-Dieu lès Troissy, 1501 (Am.-D., c. 2).

— L'abbaie de la Mort-Dieu lez ledit Troissy, 1570 (arch. nat., P 177, 127).

— L'abbaie royale de l'Amour-Dieu, ordre de Cîteaux, située à Montmirail, en Champagne, 1777 (arch. nat., Q 678).

— La ferme dite de l'Abbaye de l'Amour-Dieu, 1804 (annuaire de la Marne, an xiii).

— L'Abbaye, 1860 (Cornet-Paulus).

ferme, commune de Troissy.

— Abbaye de bénédictines fondée, sous l'invocation de la Vierge, en 1232, et transférée en 1760 à Montmirail.

Amour-Dieu (Ru de l'),

affluent de la Marne ; traverse le finage de Champvoicy.

Ancien-Moulin (L'),

maison isolée, commune d'Argers.

Ancien-Moulin (L'),

maisons isolées, commune de Florent.

Ancien-Moulin (L'),

ferme, commune de Vert-la-Gravelle.

Ancienne-Maison du Moulin (L'),

maison isolée, commune d'Anthenay.

Ancienne-Tuilerie (L'),

maison, commune de Crugny.

Andecy,

— Sanctimoniales que de Juliaco adduxi loco Vivi Fontis et Andecie, 1131 (ch. de Simon de Broyes ; cf. Gallia christ., t. X, instr. col. 165).

— Sanctimoniales ecclesie Vivi Fontis que vulgo dicitur locus Andeceyarum, milieu du xiie siècle (Andecy, c. 4).

— Anderciæ, 1147-1151 (Andecy).

— Andeceiæ, 1162 (Andecy, c. 1).

— Andeceyæ, 1171 (Andecy, c. 1).

— Andecei, 1172 (Andecy).

— Anderceiæ, 1185 (Andecy, c. 1).

— Moniales Andeiciarum, 1186 (Andecy, c. 7).

— Andeceis, 1218 (liber pontificum, f° 413 v°).

— Andeceies, 1252 (liber pontificum, f° 447 v°).

— Anderceyæ, 1268 (And., c. 7).

— Anderceiz, 1274 (Vinets, c. 5).

— Andeceys, 1287 (Andecy, c. 1).

— Andeceyes, 1290 (Andecy).

— Nostre-Dame de Endeceys, 1297 (Andecy, c. 7).

— Andecies, vers 1300 (extenta Campanie, chât. de Sézanne).

— Andeciz, 1457 (pouillé de Troyes, P n° 10).

— Andecys, 1498 (Andecy, c. 10).

— Anthecys, 1526 (Andecy, c. 4).

— Andeceyum, 1542 (taxe du dioc. de Châl., p. 212).

— Andesis, 1597 (Andecy, c. 1).

— Antecy, 1620, 1721 (Andecy, c. 5).

— N.-D. d'Annecy, 1774 (Andecy, c. 1).

hameau, commune de Baye.

— Abbaye de bénédictines fondée, en 1131, sous l'invocation de la Vierge, au dioc. de Châlons.

Anerie (L'),

lieu-dit, commune de Suippes.

Anglebert,

— Le fief d'Anglebert, autrement dit la Cense du Château, 1735 (Saugrain, t. I, p. 442).

ferme, commune d'Ambrières.

Anglous (Les),

— Les Anglous, 1763 (Orbais, p. 22).

ferme, commune d'Orbais.

Anglous (Ru des),

affluent du Surmelin ; coule sur le finage d'Orbais.

Anglure,

— Angluria, 1128 (pouillé de Troyes, n° 278, note).

— Angleuria, 1124-1130 (cart. d'Oyes, f° 19 r°).

— Anglitura, 1131 (Gallia christ., t. X, col. 165).

— Anglaura, 1133 (Bibl. de l'École des chartes, t. XIX, p. 186).

— Anglura, 1140 (S.-Jul. de Sézanne, c. 4 bis).

— Angleura super Albam, 1175 (cart. d'Oyes, f° 20 v°).

— Angularia, 1177 (pouillé de Troyes, n° 278).

— Angléure, vers 1222 (liv. des vass. de Champ.).

— Engléure, vers 1252 (fiefs de Champ.).

— Engleiure, fin du xiiie siècle (arch. nat., J 206 ; Troyes, n° 3).

— Angleurre, 1366 (arch. nat., Q 6811, f° 101 v°).

— Aingluyre, 1390 (évêché de Troyes, G 343).

— Angluse, 1405 (évêché de Troyes, G 355).

arrondissement d'Épernay.

Anglure faisait partie, en 1789, de l'élection de Sézanne et suivait la cout. de Meaux. Son église paroissiale, diocèse de Troyes, doyenné de Sézanne, était consacrée à saint Sulpice et à saint Antoine ; l'évêque de Troyes en était collateur.

Anglure,

— Ung fieff à Vert appellé le fieff d'Anglure, 1605 (arch. nat., P 190, n° 56).

— Le fief d'Anglure autrement dit Vosienne, 1673 (arch. nat., Q1 681).

fief, commune de Vert-la-Gravelle.

Angluzelles,

— Angledura, 51117 (Montiéramey, 6 H 7).

— Angleura, 1184 (pouillé de Troyes, n° 378).

— Anglidura, 1195 (Montiéramey, 6 H 7).

— Engleurella, 1233 (Montiéramey, 6 H 7).

— Anglurella, 1381 (pouillé de Troyes, A 355).

— Angluella, 1457 (pouillé de Troyes, O 7).

— Anglurelles, 1501 (Montiéramey, 6 H 7).

— Angluzelles, 1502 (Montiéramey, 6 H 7).

— Angluzel, 1717 (arch. nat., P 223, 387).

— Anglusella, 1728 (arch. de l'Aube, G 536).

— Angluselles, 1739 (arch. nat., P 199, 6).

— Angluzelles-en-Champagne, 1742 (arch. nat., Q 678).

canton de Fère-Champenoise.

Angluzelles faisait partie, en 1789, de l'élection de Sézanne et était régi par la cout. de Meaux. Son église paroissiale, diocèse de Troyes, doyenné de Sézanne, était dédiée à saint Blaise ; l'abbé de Montiéramey et le prieur du lieu présentaient alternativement à la cure.

Précédente Page 4 sur 305 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays