Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Haute-Marne

Dictionnaire du département : Haute-Marne

Précédente Page 60 sur 191 Suivante

Domremy-en-Ornois,

— Domnus Remigius, commencement du xie siècle (Polyptyque de Saint-Remi, édit. Guérard, XIII, 37).

— In episcopatu Tullensi, Donnus Remigius, 1154 (Saint-Remi de Reims, l. 1, n° 5).

— Vicaria de Dogno Remigio, 1246 (Saint-Remi de Reims, l. 93 bis, n° 1).

— Dan Remy, 1276-78 (Longnon, Doc. II, p. 159).

— Dompremi, 1439 (Saint-Remi de Reims, l. 93 bis, n° 3).

— Dompnus Remigius juxta Sanctum Urbanum, 1402 (Pouillé de Toul).

— Dompremey, 1403 (Septfontaines).

— Dompremi-en-Ornois, 1485 (Septfontaines).

— Dompremy-en-Ornoys, 1541 (Saint-Urbain).

— Domremy aux Chèvres, autrement en Ornois, 1642 (Saint-Remi de Reims, l. 93, n° 5).

— Ecclesia Sancti Remigii de Domino Remigio, 1684 (Saint-Remi de Reims, l. 93, n° 7).

— Dom Remy en Ornois, 1700 (Dillon).

— Dompremy-en-Ornois, 1731 (Arch. nat., Q1, 684).

— Dompremy, 1770 (arch. Haute-Marne, C. 262).

— Domremy en Ornois, xviiie siècle (Cassini).

— Domremy, 1889 (ann. Haute-Marne).

canton de Doulaincourt.

En 1789, Domremy-en-Ornois dépendait de la province de Champagne, bailliage, prévôté et élection de Chaumont. Son église paroissiale, dédiée à saint Remi, était du diocèse de Toul, doyenné de Reynel. La présentation de la cure appartenait à l'abbé de Saint-Remi de Reims.

Donat,

— Moulin Dona, xviiie siècle (Cassini).

— Moulin Donat, xixe siècle (carte de l'Intérieur).

moulin, commune de Bourg-Sainte-Marie.

Doncourt,

— Doncort, 1163 (Morimond).

— Doncuria, 1402 (Pouillé de Toul).

— La place de Doncourt, qui est en remast et désert, 1445 (arch. Haute-Marne, G. 84).

— Dombcourt, 1499 (Arch. nat., P. 1762, n° 469).

canton de Bourmont.

En 1789, Doncourt faisait partie du Barrois, bailliage de Bourmont, intendance de Lorraine et Barrois, et suivait la coutume du Bassigny. Son église paroissiale, dédiée à saint Maurice, était du diocèse de Toul, doyenné de Bourmont. La présentation de la cure appartenait au seigneur.

Doncourt,

— Doncort, 1163 (Morimond).

— Le moulin de Doncourt, 1770 (arch. Haute-Marne, C. 344).

ferme, commune de Fresnoy ; ancien fief.

Donjeux,

— Domnus Georgius, 1140 (Saint-Urbain).

— Donjuex, 1189 (Saint-Urbain).

— Dongiaux, 1274-1275 (Longnon, Doc. I, n° 7000).

— Dongieux, Dongex, 1284 (Saint-Urbain).

— Dongues, 1294 (Septfontaines).

— Dongeux, 1296 (arch. Marne, Saint-Jacques de Vitry).

— Donjeus, 1326 (Longnon, Doc. I, n° 5769).

— Donjeulx, 1423 (arch. de Langres).

— Dongieulx, 1438 (arch. Pimodan).

— Dongiex, 1448 (Arch. nat., P. 1772, n° 649).

— Denjeux, 1485 (Arch. nat., P. 1641, n° 1316).

— Domjeux, 1498 (Arch. nat., P. 1641, n° 1366).

— Donjeux, 1780 (arch. Haute-Marne, C. 317).

canton de Doulaincourt.

Donjeux faisait partie, en 1789, de la province de Champagne, bailliage de Chaumont, prévôté d'Andelot, élection de Joinville. Son église paroissiale, dédiée à saint Georges, était du diocèse de Châlons-sur-Marne, doyenné de Joinville. La présentation de la cure appartenait à l'abbé de Saint-Urbain.

Donjon (Le),

ferme et moulin, commune de Brousseval.

Donjon (Le),

— Fratres de Donjionne prope Waisseyum, 1265 (Thors).

— Frères Raoulz Adant, frères et garde de la maison dou Temple dou Donjon delès Waissy, 1300 (Thors).

— Le Donjon delez Waissey, 1365 (Thors).

— Le Donjon, xviiie siècle (Cassini).

maison isolée, commune de Vassy ; ancienne propriété de la commanderie de Thors (Aube).

Donnemarie,

— Donna Maria, 1232 (la Crête).

— Dumpnemarie, 1249-1252 (Longnon, Rôles, n° 598).

— Donnemarye, Donnemarie, 1539 (Arch. nat., P. 1742, n° 323).

— Dompnemarie, 1576 (Arch. nat., P. 1891, n° 1585).

canton de Nogent-en-Bassigny.

Donnemarie faisait partie, en 1789, de la province de Champagne, bailliage de Chaumont, prévôté de Nogent, châtellenie d'Is-en-Bassigny, élection de Langres. Son église paroissiale, dédiée à la Nativité de la Sainte-Vierge, était du diocèse de Langres, doyenné d'Is-en-Bassigny, et avait pour succursale celle d'Essey-les-Eaux. La collation de la cure appartenait à l'évêque.

Douée (La),

— La Doüay, 1769 (Chalmandrier).

— Le Douey, xviiie siècle (Cassini).

ferme, commune de Chalindrey ; ancienne grange de l'hôpital de Sussy.

Doulaincourt,

— Dolencort, 1225 (arch. Aube, Clairvaux).

— Dolencuria, 1226 (Thors).

— Doleincort, 1231 (Clairvaux).

— Dolancuria, 1244 (Clairvaux).

— Dolanis curia, 1245 (Clairvaux).

— Doleincuria, 1248 (Clairvaux).

— Doleincourt, 1270 (Benoitevaux).

— Dolaincort, 1277 (Benoitevaux).

— Delaincourt, 1395 (Septfontaines).

— Doulaincourt, 1600 (Thors).

— Dollaincourt, 1603 (Clairvaux).

— Dollincuria, 1672 (chapitre de Langres).

— Doulaincour, 1732 (Pouillé de 1732, p. 90).

— Doulincourt, 1780 (arch. Haute-Marne, C. 317).

chef-lieu de canton, arrondissement de Vassy, depuis 611834, en remplacement de Donjeux.

En 1789, Doulaincourt dépendait de la province de Champagne, bailliage de Chaumont, élection de Joinville, et était chef-lieu de la prévôté du Val-de-Rognon. Son église paroissiale, dédiée à saint Martin, était du diocèse de Langres, doyenné de Chaumont. La présentation de la cure appartenait au chapitre de Reynel.

Précédente Page 60 sur 191 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays