Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Précédente Page 104 sur 160 Suivante

Notre-Dame-de-Pitié,

chapelle avec pèlerinage, commune de Prény.

Notre-Dame-de-Puzieux,

croix avec une statue de la Sainte-Vierge, commune de Puzieux.

Notre-Dame-de-Recouvrance

chapelle, commune de Marthemont.

Notre-Dame-des-Anges,

écart, commune de Nancy, où s'établirent d'abord les Tiercelins de cette ville.

Notre-Dame-des-Ermites,

chapelle, commune d'Avricourt, construite en 1749.

Notre-Dame-des-Ermites,

chapelle, commune de Lorquin.

Notre-Dame-des-Gouttes,

ancienne chapelle, commune d'Allamps.

Notre-Dame-du-Bel-Amour,

chapelle, commune de Liverdun.

Notre-Dame-du-Refuge,

ancienne chapelle dans les vignes, dépendant de la paroisse Saint-Pierre de Toul.

Notre-Dame-sous-la-Croix

chapelle avec pèlerinage, commune de Domjevin.

Nouveau-Lieu,

écart, commune d'Hablainville.

Nouveau-Lieu,

— Grangia de Novoloco, 1182 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Lou Noveil-leu, 1323 (Tr. des ch. l. Rosières I, n° 79).

— Nouvel-lieu (boix du), 1537 (copie d'un titre du xiie siècle, arch. de Rosières).

ferme (fief et chapelle), commune de Rosières-aux-Salines.

— Il y eut anciennement une espèce de prieuré dép. de l'abbaye de Clairlieu et occupé par des religieux de l'ordre de Cîteaux (état du temporel).

Nouvelle-Bethléem (La),

nom que portait l'ancien couvent des Dominicains de Blainville.

Noviant-aux-Prés,

— Novoiant-en-Hey, 1239 (cart. de Bouconville, f° 307 v°).

— Nouvoiant, 1304 (Tr. des ch. l. Pont dom. II, n° 24).

— Nouviant-en-prei, 1363 (Tr. des ch. l. Pont ecclés. n° 24).

— Novidens, 1402 (Regestrum).

— Nouviant, 1498 (dom. de Pont-à-Mousson).

canton de Domêvre.

— Le fief de Noviant relevait du marquisat de Pont-à-Mousson ; il fut le siége d'un marquisat érigé en 1642.

Nudelhoff,

ferme, commune de Saint-Louis.

Oberatt-Mühl,

moulin, commune de Dabo.

Obermühl,

— Molendinum dictum Obermule, 1306 (ch. de l'abb. de Vergaville).

ancien moulin, près de Sarrebourg.

Obernonenthal (La),

scierie, commune d'Abreschwiller.

Oberschalbach

village détruit, près de Schalbach.

Oberstinzel

— Oberstensil, Stensil, xve siècle (obituaire de la coll. de Sarrebourg, f° 142).

— Steinssel, Steynsel, Steinsel, Obersteynsel, 1525 (papier des noms, etc.).

— Obersteinsel, 1559 (dom. de Dieuze).

— Obersteinselle, 1751 (état des villes, etc.).

— Obersteinsel ou Steinsel-Haut, 1779 (Descr. de la Lorr.).

canton de Fénétrange.

— Ce village est qualifié baronnie dans le dénombrement des terres seigneuriales de la Lorraine, en 1779.

Oberweiler,

ferme, commune de Niderviller ; village détruit dont on voit les vestiges.

Oberzon-Mühl,

moulin, commune de Walscheid.

Obreck,

— Obrickes, 1349 (Tr. des ch. l. Salm II, n° 3).

— Obrecken, 1553 (dom. de Dieuze).

— Obrech, 1600 (dom. de Dieuze).

— Obrich, 1719 (alph.).

— Aubrich (Cassini).

canton de Château-Salins.

Ochey,

— Oscadum, xe siècle (Hist. eps. tull. ad ann. 872-894, H. L. I, c. 129).

— Ursuvacus (peut-être Ochey ? dit D. Calmet), 948 (Hist. eps. tull. ad ann. 872-894, H. L. I, c. 353).

— Capella Oscadis villæ, 1033 (H. T. p. 25).

— Oschier, Oschers, Oscheir, Oscher, Oschir, xiie siècle (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Ocheyum, 1402 (Regestrum).

— Ochier, 1476 (Tr. des ch. reg. B. 1, f° 349).

— Olchiez, 1550 (dom. de Vaudémont).

— Olchey, 1715 (Tr. des ch. reg. B. 213, n° 133).

canton de Toul-Sud.

— Le fief d'Ochey relevait de la châtell. de Gondreville, baill. de Nancy.

Œberdorff,

hameau, commune de Berthelming.

Oettersburg,

forêt, commune de Vieux-Lixheim, où il y a des traces de voie romaine.

Œufs-Durs (Les),

écart, commune d'Anthelupt.

Ogéviller,

— Ogeriivillare cum ecclesia, 1152 (Tr. des ch. l. Abb, de Senones, n° 8).

— Ogieviler, 1285 (Tr. des ch. l. Blâmont fiefs, n° 8).

— Ogierviller, 1301 (Tr. des ch. l. Deneuvre, n° 13).

— Ogievilleir, 1332 (Tr. des ch. l. Blâmont, n° 86).

— Ogievillare, 1378 (Tr. des ch. l. Trêves I, n° 20).

— Ougeviller, 1392 (Tr. des ch. l. Remiremont I, n° 90).

— Ougiervilleir, Ogevillare, 1392 (ch. du pr. de Flavigny).

— Ogievillers, 1395 (Tr. des ch. l. Blâmont IV, n° 1).

— Fourteresse d'Ogiervilleir, 1472 (Tr. des ch. l. Blâmont fiefs, n° 76).

— Ungievilleir, 1477 (dom. d'Einville).

— Oygiewiller, 1505 (dom. de Deneuvre).

— Ogieviller, 1553 (dom. de Deneuvre).

canton de Blâmont, qualifié bourg en 1594.

— Le fief d'Ogéviller relevait du comté de Blâmont. Il était le siége d'une baronnie dont 105l'origine est inconnue, et le chef-lieu du Ban-de-la-Rivière (voy. ce mot).

Précédente Page 104 sur 160 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays