Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Précédente Page 117 sur 160 Suivante

Reillon,

— Rullons, 1293 (Tr. des ch. l. Blâmont fiefs, n° 14).

— Roillon, 1301 (H. L. II, c. 553).

— Rellons, 1332 (Tr. des ch. l. Blâmont I, n° 86).

— Rillon, 1409 (Tr. des ch. l. Blâmont fiefs, n° 77).

— Rellon, 1420 (cart. Blâmont, f° 83).

— Relon, 1479 (cart. Blâmont fiefs, f° 123 v°).

— Reillion (Cassini).

canton de Blâmont.

— Le fief de Reillon relevait du comté de Blâmont.

Reine (Chemins

chemins, communes de Chambrey, Fresnes-en-Saulnois et Viterne, dont la tradition populaire attribue la construction à la reine Brunehaut.

Reine (La),

canton du territoire de Bassing.

Reine (La),

— Bois de la Royne, 1582 (Tr. des ch. reg. B. 50, f° 268).

forêt et étang, commune de Royaumeix.

Reines (Pâtis-du-Ruisseau-des),

canton du territoire d'Hériménil.

Reiterwald

canton du territoire de Lixheim.

Relécourt,

— Allodium de Relleycort, 1149 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Grangia de Relleicurt, 1163 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Relleicort, 1164 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Rellecurt, 1182 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Relecort, 1197 (ch. de l'abb. de Beaupré).

ferme, commune de Moriviller.

Rembercourt

— In pago Scarponinse, in fine Raginbertiaca, vel in ipsa villa Raginbertocurte, vineæ, 848 (H. M. p. 27).

— Villa Ragimberciaca, 857 (H. M. p. 27).

— Rembuecourt, 1152 (H. L. II, c. 342).

— Rambercourt-sur-Maz, 1434 (cart. La Chaussée, f° 46).

— Rambescourt-aux-Grozelles sur la rivière de May, 1484 (cart. La Chaussée, f° 44).

— Rambecourt-sur-May, 1534 (Tr. des ch. reg. B. 21, f° 240).

— Rembeuscourt, 1551 (dom. de Pont-à-Mousson).

— Rambercourt-sur-Medz, 1612 (Tr. des ch. reg. B. 81, f° 110).

— Rembercourt-sur-Matz, 1751 (état des villes, etc.).

canton de Thiaucourt.

— Le fief de Rembercourt relevait du marquisat de Pont-à-Mousson.

Réménauville,

— Remenovilla, Remonouvilla, 1402 (Regestrum).

— Remenonville, 1719 (alph.).

— Remenoville (Cassini).

— Réménauville-en-Heys, 1782 (table des villes, etc.).

canton de Thiaucourt.

Rémenoville,

— Romonoldi villa, 1114 (H. L. I, c. 536).

— Parochia de Remenovilla, 1164 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Symon de Romonouvilla, cognominatus Frigida auricula, 1179 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Romenovilla, 1182 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Romonovilla, 1186 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Remoldi villa, xive siècle (Chr. med. mon. H. L. II, c. 69).

— Remenonvilla, 1402 (Regestrum).

— Remenonville, 1719 (alph.).

— Réménauville-lès-Gerbéviller, 1782 (table des villes, etc.).

canton de Gerbéviller.

— Le fief de Rémenoville relevait de la châtell. de Rosières, baill. de Nancy ; il fut incorporé au marquisat de Gerbéviller.

Réméréville,

— Ermerago villa (?), 775 (Hist. de l'abb. de Saint-Denis, pr. p. 37).

— Ecclesia in Ramei villa (Hist. eps. tull. ad ann. 922-963, H. L. I, c. 131).

— Boemundus de Ramereville, 1135 (Tr. des ch. l. Abb. de Beaupré, n° 1).

— Ramereivilla, 1152 (Tr. des ch. l. Abb. de Senones, n° 8).

— Ramereivilla (Chr. eps. met. ad ann. 1296-1301, H. M. p. 2).

— Ramereville, 1322 (Tr. des ch. l. Amance, n° 5).

— Remerevilla, 1402 (Regestrum).

canton de Saint-Nicolas.

— Réméréville fut, dès le xive siècle, le chef-lieu d'une mairie, du temporel de l'évêché de Metz, comprenant les villages de Buissoncourt, d'Erbéviller et de Cercueil et le fief de Beaufort.

Remey,

écart, commune de Thiaville.

Remicourt,

— Rumecorth, 1127-1168 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Remeycorth, 1182 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Remecorth, 1193 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Remigii curtis, 1231 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Remecourt, 1258 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Grainge de Remicort, 1270 (Tr. des ch. l. Fiefs de Nancy, n° 119).

— Forte maison de Remeicourt, 1477 (Tr. des ch. reg. B. 1, fos 375 et 390).

hameau et château érigé en fief en 1437, commune de Villers-lez-Nancy.

— Le fief de Remicourt relevait de la châtell. et du baill. de Nancy.

Remiremont (Ruisseau de)

prend sa source derrière Xousse, passe sur les territoires de Remoncourt, de Xousse et de la Garde et se jette dans le Sanon.

Remoncourt,

— Remuncurt, 1162 (ch. de l'abb. de Haute-Seille).

— Remoncort, 1327 (ch. de l'abb. de Haute-Seille).

— Remoncour-devant-la Garde, 1779 (Descr. de la Lorr.).

canton de Blâmont.

— Le fief de Remoncourt relevait du comté de Blâmont.

Remonville,

— Réménoville, 1779 (Descr. de la Lorr.).

ferme, commune d'Einville.

Renard-Moulin,

hameau, commune de Lucey.

Renaud,

— Renault-la-Pie, 1603 (Tr. des ch. l. Apremont, 51e liasse, n° 1).

cense-fief, commune de Seicheprey.

Rendez-Vous (Le),

moulin, commune de Damelevières.

Renémont

écart et château, commune de Jarville, ainsi nommés par le propriétaire actuel en souvenir de la bataille livrée dans le voisinage, le 5 janvier 1477, par le duc René II à Charles le Téméraire.

Réning,

— Remyngen, Rennyngen, 1525 (papier des noms, etc.).

— Reningen, 1559 (dom. de Dieuze).

canton d'Albestroff.

Repaix,

— Ecclesia de Repasco, xive siècle (Chr. med. mon. H. L. II, c. 67).

— Respaix, 1322 118(Tr. des ch. l. Blâmont I, n° 72).

— Reppaix, 1332 (Tr. des ch. l. Blâmont I, n° 86).

— Repas, 1549 (dom. de Blâmont).

— Repas ou Repay, 1719 (alph.).

— Repaix, dit Repas (Cassini).

canton de Blâmont.

— Le fief de Repaix relevait du comté de Blâmont.

Précédente Page 117 sur 160 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays