Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Précédente Page 128 sur 160 Suivante

Schlossgarden

canton du territoire de Vilsberg, où il y avait un ancien château.

Schockohoff (Le),

ferme, commune de Dolving.

Schurenrück (La),

écart, commune de Mittersheim.

Schützenmühl,

moulin, commune d'Hangviller.

Schwanhals

forêt, commune de Vibersviller.

— Voy. Brackenkopf.

Scie (La),

hameau, commune de Pierre-Percée.

Scierie (La),

usine, commune d'Écrouves.

Scierie (La),

écart, commune de Xeuilley.

Scierie-l'Abbé (La),

hameau, commune de Raon-lez-l'Eau.

Séchamps

— Villa de Sechamp, 1076 (H. L. I, c. 475).

— Ulricus de Seccamp, 1137 (H. L. II, c. 313).

— Séchant, 1294 (Tr. des ch. l. Rosières I, n° 39).

— Sicuscampus, Siccus Campus, 1402 (Regestrum).

— Sigillum curati de Sicco Campo, xve siècle (sceau en cuivre dans la collection de M. l'abbé Marchal).

— Sichamp, 1492 (Tr. des ch. B. 7612).

— Sychamp, 1506 (Tr. des ch. B. 7614).

— Sychamps, 1550 (dom. d'Amance).

— Seichamp, 1782 (table des villes, etc.).

canton de Nancy-Est.

— Le fief de Séchamps relevait de la châtell. et du baill. de Nancy.

Secrettes (Les),

canton de terre au ban de Xirocourt, où la dame secrète de Remiremont percevait les deux tiers de la dîme.

Seicheprey,

— Johannes de Sachepree, 1227 (cart. de Gorze).

— Sécheprée, 1283 (cart. d'Apremont, n° 34).

— Seschepreie, 1284 (Tr. des ch. l. Bouconville II, n° 5).

— Sachepreie, 1305 (Tr. des ch. l. Apremont fiefs, n° 99).

— Sochepré, 1326 (Tr. des ch. l. Bouconville I, n° 76).

— Sicca petra, 1402 (Regestrum).

— Seccheprée, 1421 (dom. de l'Avant-Garde).

— Soicheprey, 1524 (dom. de Pont-à-Mousson).

canton de Thiaucourt.

— Le fief de Seicheprey relevait de la baronnie d'Apremont.

Seille (La),

— Salia, ve siècle (Ven. Fort. Carm. iii, 12).

— Sallia fluvius, 1049 (cart. du pr. de Lay).

— Saille, 1323 (Tr. des ch. l. Pont dom. II, n° 18).

— Ceille, 1334 (Tr. des ch. l. Pont fiefs III, n° 19).

— Sella fluvius, 1513 (géogr. de Ptolémée).

rivière, prend sa source dans l'étang de Lindre, coule de l'est au nord-ouest, passe sur les territoires de Lindre-Basse, Dieuze, Blanche-Église, Mulcey, Marsal, Moyenvic, Vic, Salone, Chambrey, Moncel, Pettoncourt, Attilloncourt, Bioncourt, Brin, Bey, Lanfroicourt, Aboncourt, Armaucourt, Manhoué, Arraye-et-Han, Ajoncourt, Chenicourt, Aulnois, Craincourt, Létricourt, Thézey, Phlin, Mailly, Abaucourt, Nomeny, Manoncourt, Clémery, Rouves, Port-sur-Seille, Éply, Morville et les Ménils.

La Seille se jette dans la Moselle près de Metz.

Selaincourt,

— Siglini curtis, 836 (H. L. I, c. 301).

— Siclini curtis, 884 (H. L. I, c. 317).

— Silini curtis cum ecclesia, 936 (H. L. I, c. 343).

— Siliencourt, 1267 (ch. de l'abb. de Saint-Epvre).

— Villa de Slaincourt, 1359 (ch. de l'abb. de Saint-Epvre).

— Selaincuria, Silaincuria, 1402 (Regestrum).

— Silencourt, 1408 (dom. de Vaudémont).

— Sellancourt, 1476 (Tr. des ch. reg. B. 1, f° 349).

— Sellincourt, 1487 (dom. de Vaudémont).

— Sellaincourt, 1500 (dom. de Vaudémont).

canton de Colombey.

— Le fief de Selaincourt relevait du comté de Vaudémont. — Ce village, dit l'état du temporel (1709), était autrefois divisé en deux parties, dont l'une, où était l'église paroissiale, s'appelait Rue-de-l'Église, et l'autre, Rue-de-l'Abbaye, à cause d'une ancienne abbaye ou d'un prieuré de l'ordre de saint Benoît, détruit depuis longtemps.

Sellenmühl

moulin, commune de Haut-Clocher ; opposé à Dorfmühl (moulin du village), même commune.

Senet,

ruisseau, prend sa source au-dessus d'Hénaménil et se jette dans le Sanon.

Sensart (En-),

canton de terre au ban de Xirocourt, dont le détenteur devait annuellement un pot de vin pour les communiants de Pâques.

Sens-de-Cour (La),

écart, commune de Neuf-Maisons.

Sens-de-la-Meule,

dit la Gueule-le-Loup, métairie, commune de Deneuvre.

Sentingen,

ban, près d'Imling, dont le nom rappelle probablement celui d'un village détruit.

Sept-Chevaux (Les),

hameau, commune d'Angomont.

Sept-Fontaines (Les),

écart, commune d'Autrey.

Seraincourt,

— Filicionis curtis, 775 (Hist. de l'abb. de Saint-Denis, pr. p. 37).

— Locellum infra pago Salninse, super fluvium Salona, in Filicione curte, 782 (Hist. de l'abb. de Saint-Denis, pr. p. 40).

moulin, commune de Salone.

Séranville,

— Alodium de Sesanivilla, 1156 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Seseravilla, 1164 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Sesaraivilla, 1171 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Ceranvilla, Ceronvilla, 1402 (Regestrum).

canton de Gerbéviller.

— Le fief de Séranville relevait de la châtell. de Rosières, baill. de Nancy.

Serre,

seigneurie à Pagny-sur-Moselle, érigée en 1757, en faveur de Louis-François de Serre.

Serres,

— Humbertus de Serra, 1178 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Molendinum de Serres, 1203 (ch. de la cure d'Art-sur-Meurthe).

129— Sarræ, Serræ, 1402 (Regestrum).

canton de Lunéville-Nord.

— Le fief de Serres relevait de la châtell. de Lunéville, baill. de Nancy.

Précédente Page 128 sur 160 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays