Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Précédente Page 33 sur 160 Suivante

Cimetière des Juifs de Lorraine,

établi, au xiiie siècle, près du village de Laxou.

Cimetière des Pestiférés,

lieu indiqué sur la carte de l'état-major près du hameau de Moulins.

Cinq-Tranchées (Les),

écart, commune de Velaine-en-Haye.

Cirey, Cirey-les-Forges

— Sires, 1155 (H. L. II, c. 349).

— Syrey, 1174 (H. L. II, c. 366).

— Sylva versus Cireis, 1184 (H. L. II, c. 392).

— Sireys, 1186 (ch. de l'abb. de Haute-Seille).

— Ecclesia de Cirey, 1245 (H. L. II, c. 460).

— Cireis, 1352 (Tr. des ch. l. Blâmont I, n° 111).

— Siré, 1590 (dom. de Phalsbourg).

— Sirey ou Cirey, 1719 (alphabet).

bourg, canton de Lorquin.

Cirey fut, en 1790, le chef-lieu d'un canton dépendant du district de Blâmont et formé des communes de Bertrambois, Cirey, Hattigny, Nonhigny, Parux, Petit-Mont, Raon-lez-l'Eau, Saint-Sauveur, Tanconville et Val-de-Bon-Moutier.

Claires-Boules (Les),

écart, commune d'Hattigny.

Clairlieu,

— Sancta-Maria Clari Loci, 1172 (Tr. des ch. l. Abb. de Clairlieu, n° 1).

— Clerleu, 1244 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Clerlui, 1260 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Chierlieu, 1273 (Tr. des ch. l. Moyenvic I, n° 1).

— Cleirleu, 1289 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

— Clerleus, 1362 (ch. de l'abb. de Clairlieu).

ferme, commune de Villers-lez-Nancy ; ancienne abbaye de Cisterciens fondée, au xiie siècle, dans un vallon sauvage de la forêt de Haye, nommé Amerlieu : Locus qui quondam vocabatur Amelum, nunc nuncupatur Clarus-Locus, vers 1168 (ch. de l'abbaye de Clairlieu).

— Les ouvrages sortis de l'imprimerie établie à Clairlieu au commencement du xviie siècle portent : Clari-Loci ad Nanceium, Cler-Lieu lès Nancy. — Voy. Amerlieu, Martinval, Petraria, à la table.

Clairlieu,

ancien bois près de Landécourt, dit aussi Marimont, 1584 (Tr. des ch. reg. B. 6603).

Clairupt (Le),

— Clairu, 1756 (dép. de Metz).

hameau, commune de Bertrichamps.

Clayeures,

— Ecclesia de Clausuris, 1157 (ch. de l'abb. de Belchamp).

— Cleura, 1176 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Claiures, 1296 (Tr. des ch. l. Lunéville I, n° 7).

— Cleures, 1300 (Tr. des ch. l. Deneuvre, n° 12).

— Claures, 1309 (Tr. des ch. l. Dieuze I, n° 5).

— De Cleure, 1394 (ch. de l'abb. de Belchamp).

— Cleure, 1397 (ch. de l'abb. de Belchamp).

— Cleuriæ, 1437 (cart. de cette abb.).

— Cloeure, 1489 (arch. de Marainviller).

— Cleuræ, Claeure, 1491 (ch. de l'abb. de Belchamp).

— Claeures, 1513 (ch. de l'abb. de Belchamp).

canton de Bayon.

— Le fief de Clayeures relevait de la châtellenie de Rosières, bailliage de Nancy.

Clémery,

— Climerey et Climerei, 1289 (cart. d'Apremont, n° 2).

— Clamerei, 1420 (dom. de Nancy).

— Clamerey, 1441 (dom. de Pont-à-Mousson).

— Clemerey, xve siècle (dén. des vill. des environs de Metz, p. 33).

canton de Nomeny.

— Appelé du Hautoy lorsqu'il devint, en 1760, le siége du marquisat de ce nom (voy. Belleau). — Le fief de Clémery relevait du marquisat de Pont-à-Mousson et de la châtellenie d'Amance, bailliage de Nancy.

Clérey,

— In comitatu Pontinse, in loco qui vocatur Clarevis, vers 925 (coll. Moreau, t. IV, f° 141).

— Claregium, 1034 (H. L. I, c. 413).

— Clarey-près-d'Autrey, 1385 (Tr. des ch. l. Vaudémont dom. n° 173).

— Clarei et Clarey, 1408 (dom. de Vaudémont).

— Cleiry, 1424 (dom. de Nancy).

— Clery, 1600 (dom. de Nancy).

— Clairey-sur-Madon, 1779 (Descr. de la Lorr.).

canton de Vézelise.

Clévant,

— Clevent, 1345 (dom. de Condé).

— La ville de Clivens, 1473 (Tr. des ch. l. Fiefs de Nancy, n° 31).

ferme, château et chapelle, commune de Custines.

— Clévant est qualifié de village et paroisse au commencement du siècle dernier (polium, alphabet) et de haute justice en 1782.

Cliancourt,

ancienne maison de campagne au Crône, commune de Nancy.

Cloître (Le),

nom donné à des cantons des territoires de Foulcrey et de Vandœuvre.

Clos (Le),

— Vinea que Clous dicitur, xiie siècle (ch. de l'abb. de Clairlieu).

canton de vigne, territoire de Malzéville.

Clospré,

ruisseau, prend sa source sous Vitrimont, passe sur le territoire de cette commune et se jette dans la Meurthe.

Clostergarten

canton du territoire de Dolving où il y a des vestiges d'habitations.

Closville,

écart, commune de Pont-à-Mousson.

Cœli (Chemin de),

commune d'Housséville.

— Voy. Haut-de-Cœli (Chemin du).

Cœur,

— Cœurs, 1756 (dép. de Metz).

écart, commune de Neuf-Maisons.

Cœur-en-Côte

écart, commune de Nancy, ainsi appelé parce qu'on y déposa momentanément le cœur de Marie Leczinska, fille de Stanislas.

Coie (Ruisseau du Moulin-de-la-),

sort du bois de Donfontaine, passe sur les territoires de Lucey, Lagney, Sanzey, et se jette dans le Terrouin.

Coincing

nom donné à un canton du territoire de Mont où la tradition place, à tort, une maison de Templiers ; le bois qui s'y élève s'appelle bois des Templiers ou du Coneig.

Coincourt,

— Concourt, 1502 (dom. d'Einville).

— Coencourt, 1521 (dom. d'Einville).

— Coaincourt, 1522 (dom. d'Einville).

canton de Vic.

Coiviller,

— Escoviller-desuz-Rozières, 341298 (Tr. des ch. l. Rosières I, n° 46).

— Quoyviller, 1537 (copie d'un titre du xiie siècle : arch. de Rosières).

— Coyvillers (Cassini).

canton de Saint-Nicolas.

— Le fief de Coiviller relevait de la châtell. de Rosières, baill. de Nancy.

Précédente Page 33 sur 160 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays