Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Précédente Page 41 sur 160 Suivante

Déplaisir,

écart, commune de Vandœuvre.

Derrière-la-Misère (Chemin de),

commune de Montauville.

Derrière-la-Tour,

cantons des territoires de Maizières-lez-Vic et de Juvrecourt.

Une ligne de maisons de ce dernier village portait encore, en 1712, le nom de rue de la Tour.

Désert (Chemins du),

communes de Thiaucourt et de Vic.

Desnœuds,

ferme, commune de Moncel-lez-Lunéville.

Desseling,

— Ecclesia de Tesselingen, vers 1050 (H. L. I, c. 431).

— Simon panifex de Desselingen, xve siècle (obit. de la coll. de Sarrebourg, f° 28 v°).

— Desselanges, Desselenges, 1476 (dom. de Dieuze).

— Desslingen, 1524 (dom. de Dieuze).

— Tesseling, 1528 (dom. de Dieuze).

— Thesselingen, Thessling, 1553 (dom. de Dieuze).

canton de Réchicourt-le-Château.

Destrich

— Villa de Dextraul, 958 (ch. de l'abb. de Saint-Arnou).

— Comitatus Dextreium, 976 (coll. Moreau, t. XI, f° 193).

canton de Gros-Tenquin, est probablement le chef-lieu du comté de Destroch mentionné dans le titre de fondation de l'abbaye de Vergaville (966), et qui comprenait, dans la Meurthe, les communes de Château-Voué, Donjeux, Haboudange et Sotzeling.

Deuille (La)

ruisseau, prend sa source sur le territoire de Crézilles et se jette dans le ruisseau des Bouvades.

Deuille (La),

moulin, commune de Moutrot.

Deux-Maisons (Les),

écart, commune de Dalhain.

Deux-Rivières (Les),

écart, commune d'Abreschwiller.

Deuxville,

— Apud Deuvile, 1147 (H. L. II, c. 331).

— Ce village formait autrefois deux paroisses, séparées par un ruisseau : l'une s'appelait Deuxville-Notre-Dame ou Notre-Dame-de-la-Outre ; l'autre, Deuxville-Saint-Epvre, 1710 (état du temporel).

canton de Lunéville-Nord.

— Le fief de Deuxville relevait de la châtellenie de Nancy, baill. de cette ville.

Devant-Humbepaire-Roche-de-la-Grandeur,

écart, commune de Bertrichamps.

Devant-la-Côte-de-la-Soie,

hameau, commune de Pierre-Percée.

Devant-la-Côte-du-Moulin,

hameau, commune de Pierre-Percée.

Devant-l'Huis,

écart, commune de Giriviller.

Diane-Capelle

— Cappelle, 1427 (Tr. des ch. l. Fénétrange, n° 226).

— Diane Cappel, 1650 (dom. de Fénétrange).

— Capel, 1665 (dom. de Fénétrange).

— Diane-la-Chapelle, 1810 (Arch. de la Meurthe).

canton de Sarrebourg, ainsi appelé à cause de Diane de Dommartin, duchesse d'Havré, qui le fit rebâtir vers la fin du xviie siècle.

Diarville,

— Dyarville, 1383 (Tr. des ch. l. Vaudémont domaine, n° 172).

— Dierville, 1444 (Tr. des ch. l. Vaudémont domaine, n° 22).

— Dyariville, 1448 (Tr. des ch. l. Vaudémont domaine, n° 28).

canton d'Haroué.

— Le fief de Diarville relevait du comté de Vaudémont.

Dichmatt,

ruisseau, commence à paraître au nord de Phalsbourg, passe sur le territoire de cette ville et sur celui de Vilsberg et se jette dans le Keillematt.

Dideleau,

ruisseau, prend sa source à Bacourt, passe sur le territoire de cette commune et sur celui de Morville-sur-Nied et se jette dans le ruisseau du Grand-Étang.

Didion,

moulin, commune de Saint-Max.

Dietersberg,

moulin, commune de Walscheid, construit en 1722.

Dieu-de-Pitié,

chapelle, commune de Frolois.

Dieulouard,

— Castellum Deilauvart, 992-1025 (Hist. 42eps. vird. H. L. I, c. 202).

— Castrum quod dicitur Deus Louvart, in pago Scarponensi, in comitatu Richiani, 1028 (Hist. eps. vird. H. L. I, c. 403).

— Castrum Desluardum, 1041-1046 (Hist. eps. vird. H. L. I, c. 224).

— Deulewart, 1082 (Hist. de Verdun, pr. p. 14).

— D[eu]slowart, 1090-1107 (monnaie de Richer, évêque de Verdun).

— Deulewart, 1120-1163 (Chr. eps. met. H. L. I, c. 65).

— Deusteuward (pour Deusleuward), 1156 (Chr. eps. met. H. L. II, c. 350).

— Theodericus de Deulouart, 1184 (cart. de Rengéval, f° 33).

— Deilowart, 1240 (Hist. de Verdun, pr. p. 43).

— Deulowart, 1249 (ch. de l'abb. de Sainte-Marie).

— Chrestienté et doyenné de Deulouvart, et Delouard, 1253 (ch. de l'abb. de Sainte-Marie).

— Dieulewart, 1270 (Tr. des ch. l. Pont ecclés. n° 125).

— Dei Custodia, 1277, sceau du doyen de l'église Saint-Laurent (Tr. des ch. l. Pont fiefs IIII n° 4).

— Delouwart, 1278 (Tr. des ch. l. l'Avant-Garde, n° 3).

— Deilewart, 1285 (Tr. des ch. l. Fiefs de Lorraine I, n° 9).

— Deullouart, 1323 (Tr. des ch. l. Pont fiefs I, n° 94).

— Deulowairt, 1335 (Tr. des ch. l. Pont fiefs III, n° 16).

— Duaillewart, 1425 (ch. des Antonistes de Pont-à-Mousson).

— Deullewart, xve siècle (ch. des arch. de Dieulouard).

— Dieullewart, 1498 (dom. de Pont-à-Mousson).

— Dieulowart, 1551 (dom. de Pont-à-Mousson).

— Dieueleward, 1594 (dén. de la Lorr.).

— Dieulewardt, 1637 (dom. de Dieulouard).

— Decanatus de Deologardo, al. de Dei Custodia (Topog. ecclés. de la France, d'après d'anciens pouillés du dioc. de Toul).

bourg, canton de Pont-à-Mousson (collégiale sous le titre de Saint-Laurent. — Voy. Gellamont).

Dieulouard était le chef-lieu d'un district ecclésiastique, appelé chrétienté ou doyenné, archidiaconé de Port, dont il est parlé au xiiie siècle, et duquel dépendaient, au siècle dernier, les paroisses d'Ansauville, Belleville, Bernécourt, Dieulouard, Domêvre-en-Haye, Frouard, Jaillon, Liverdun, Manoncourt-en-Voivre, Manonville, Marbache, Minorville, Noviant, Pompey, Rosières-en-Haye, Saint-Jean-Pierrefort, Saizerais-Saint-Georges, Tremblecourt et Villers-en-Haye.

Précédente Page 41 sur 160 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays