Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Précédente Page 71 sur 160 Suivante

Houssey,

écart.

— Voy. Duhoussey.

Houzard (Le Haut

usines, commune de Turquestein.

Hozenzenmatt,

ferme, commune de Dabo.

Hubert,

fontaine, commune de Moyen.

Huberville,

château, commune de Barchain.

Hublange (Ban d'),

canton du territoire de Guéblange où l'on croit qu'il y eut autrefois un village.

Hudiviller,

— Hidiviller, 1522 (dom. de Nancy).

— Hudyviller, 1526 (dom. de Nancy).

— Hydyviller, 1537 (copie d'un titre du xiie siècle, arch. de Rosières).

— Huydiviller, 1547 (ch. des arch. de la fabrique de Dombasle).

— Hourdivillier, hameau, 1713 (état du temporel).

— Huduviller, 1719 (alph.).

— Hudivillers (Cassini).

canton de Lunéville-Nord.

Cette commune donne son nom à un ruisseau, dit aussi de Portieux, qui passe sur son territoire et se jette dans la Meurthe.

Huguenotte (Chemin de la),

commune d'Athienville.

Hültenhausen

— Hiltenhausen, 1589 (dom. de Phalsbourg).

— Heltenhaussen, 1592 (dom. de Phalsbourg).

canton de Phalsbourg.

— Le fief d'Hültenhausen relevait du comté de la Petite-Pierre.

Humbepaire,

— Hembepaire, 1453 (invent. du cart. de Senones).

— Hembelperre, 1513 (dom. de Baccarat).

— Humbepart, 1719 (alph.).

hameau, commune de Baccarat.

Hung-Wald,

montagne, commune de Lutzelbourg.

Hunskirich,

— Nunkirched cum lacu piscatorio, vers 1050 (H. L. I, c. 431).

— Ecclesia de Nunkirchon, 1178 (Als. dipl. I, p. 165).

— Honckierchen, Honckerchien, Honkerchen, Honkierchen, Hunkerchen, Hunkerchien, Hunkierchen, Hunkirchen, 1525 (papier des noms, etc.).

— Hunckeringen, 1559 (dom. de Dieuze).

— Honkirch, 1618 (dom. de Dieuze).

— Honskirich, 1779 (Descr. de la Lorr.).

canton d'Albestroff.

Hunweg

ancienne route de Fénétrange à Sarrebourg par Romelfing.

Hurviller,

— Ecclesia in Urvillare, 1127-1168 (ch. du pr. de Flavigny).

— Orvilare, 1213 (ch. du pr. de Flavigny).

village détruit, près de Crévéchamps.

— Le fief d'Hurviller relevait de la châtell. et du baill. de Nancy.

Hussarenhof (Le),

écart.

— Voy. Theilung.

Hutte (La),

ferme, commune de Lafrimbolle.

Hutterie (La),

ferme (cense-fief), commune de Parey-Saint-Césaire.

— Il y a un chemin de ce nom cne d'Houdelmont.

Hyvresmatt,

canton du territoire d'Hangviller où l'on voit des restes d'anciens retranchements.

Iægerhoff

écart, commune de Dabo ; anciennement Köpfelhoff ou Köppfelshoff.

Iægerhoff,

ferme, commune de Trois-Fontaines.

Ibigny,

— Ybegney, 1350 (Tr. des ch. l. Blâmont I, n° 164).

— Bigny, 1590 (dom. de Phalsbourg).

canton de Réchicourt-le-Château.

— Le fief d'Ibigny relevait du comté de Blâmont.

Ibrick

hameau, commune de Virming.

Idatte,

scierie, commune de Petit-Mont.

Igney,

— Ygneis, 1364 (Tr. des ch. l. Blâmont I, n° 124).

— Igny, 1549 (dom. de Blâmont).

canton de Réchicourt-le-Château.

— Le fief d'Igney relevait du comté de Blâmont.

Illing

village détruit, près de Metting et de Schalbach.

Imling,

— Ymelingen, xve siècle (obit. de la coll. de Sarrebourg, f° 56 v°).

— Imelingen, 1594 (dén. de la Lorr.).

— Immelingen, 1719 (alph.).

— Immeling ou Trois-Fontaines, 1779 (Descr. de la Lorr.).

canton de Sarrebourg.

Ingressin (L'),

— Fluviolus Lingruscia qui medium suburbium interluit, 838 (H. L. I, c. 484).

— Flumen Angruxia, 982 (H. L. I, c. 390).

— Engrusia, 1168-1193 (H. T. p. 95).

— Engreshin, 1779 (Descr. de la Lorr.).

ruisseau, prend sa source au Val-de-Passey, passe sur les territoires de Foug, de Choloy et d'Écrouves, et se jette dans la Moselle près de Toul.

Insming,

— Ad Almingas (?), 775 (Hist. de l'abb. de Saint-Denis, pr. p. 37).

— Hasmingie 72villa, 1102 (H. L. I, c. 515).

— Asmengia, 1106 (Hist. de l'abb. de Saint-Mihiel, p. 453).

— Cella apud Asmingiam, 1152 (H. L. II, c. 341).

— Hugo de Asmunges, 1186 (H. L. II, c. 397).

— De Asmenges, 1268 (Tr. des ch. l. Abb. de l'Isle, n° 45).

— Esmanges, 1274 (Tr. des ch. l. Chaligny, n° 4).

— Amenges, 1288 (Tr. des ch. l. Chaligny, n° 5).

— Amanges, 1296 (Tr. des ch. l. Chaligny, n° 6).

— Esminga et Einsminga, 1299 (Tr. des ch. l. Chaligny, nos 7 et 8).

— Esmiga, 1331 (ch. de l'abb. de Haute-Seille).

— Ensminga, 1340 (Tr. des ch. l. Fénétrange IV, n° 15).

— Margarita de Eynsmynga, xve siècle (obit. de la coll. de Sarrebourg, f° 27).

— Einsmingen, 1456 (Tr. des ch. l. Chaligny, n° 9).

— Amange, 1525 (papier des noms, etc.).

— Amangen, Enssmingen, 1594 (dén. de la Lorr.).

— Amangia, 1625 (ch. de la cure de Dieuze, arch. de la Meurthe).

canton d'Albestroff, autrefois ville (prieuré de Bénédictins, dépendant de l'abb. de Saint-Mihiel, fondé au xie siècle).

Insming, fief du baill. d'Allemagne, fut le siége d'une sorte de tribunal appelé mère-court, supprimé en 1691, et dont la juridiction s'étendait sur dix villages formant la mairie ou la grosse mairie d'Insming, savoir : Insming, Hunskirich, Réning et Vittersbourg ; Petit-Audeviller, Diffembach, Hellimer, Kapelkinger, Schweix et Wenstwiller (Moselle).

Précédente Page 71 sur 160 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays