Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Dictionnaire du département : Meurthe-et-Moselle

Précédente Page 92 sur 160 Suivante

Minimes (Les),

ancienne chapelle, commune de Bassing ; elle appartenait au couvent des Minimes qui existait en ce lieu.

Miniqueguerre,

écart, commune de Languimberg.

Minorville,

— Ecclesia Minulfi villæ ; Menulfi villa, Menolfi villa, 1065 (H. L. I, c. 455-459).

— Menovilli villa, 1105 (H. L. I, c. 516).

— Minorvilla, 1402 (Regestrum).

— Menonville-Saint-Gengoul, 1404 (Tr. des ch. l. Pont fiefs III, n° 39).

— Menonville-Saint-Gigoul, 1407 (Tr. des ch. l. Pont cité, n° 22).

— Manonville, 1418 (Tr. des ch. l. Pont cité, n° 25).

— Manonville-Saint-Gengoult, 1420 (dom. de Nancy).

— Menoville-Saint-Gegoul, 1424 (dom. de Nancy).

— Menonville-Saint-Gengolt et Saint-Geigoult, 1441 (dom. de Pont-à-Mousson).

— Menorville-Saint-Gengoulph, 1534 (dom. de Pont-à-Mousson).

— Menorville-Saint-Gigoulx et Saint-Gigoul, 1551 (dom. de Pont-à-Mousson).

— Minorville-Saint-Gengoult, 1782 (table des villes, etc.).

canton de Domêvre.

— Le fief de Minorville relevait de la baronnie d'Apremont.

Misselhoff,

ferme, commune de Bébing.

Mississipi,

ferme, commune de Moncel-lez-Lunéville ; fief érigé en 1724.

Mitry,

ferme, commune de Rosières-aux-Salines.

Mittelbronn,

— Mittelbron, 1589 (dom. de Phalsbourg).

— Mittelbrun, 1719 (alphabet).

— Mittelbrunn, 1751 (Als. ill. II, p. 199).

canton de Phalsbourg.

— Le fief de Mittelbronn relevait du comté de la Petite-Pierre.

Mittersheim

— Villa de Muterchingen, 1328 (Tr. des ch. l. Fénétrange IV, n° 13).

— Myttersheim, 1524 (dom. de Dieuze).

— Mieters, 1664 (dom. de Fénétrange).

— Mittersheim ou Mitters, se prononce aussi Miderche, 1779 (Descr. de la Lorr.).

— Miderche ou Miterscheim (Cassini).

— Miderch, 1790 (div. du départ.).

canton de Fénétrange.

Cette commune donne son nom à un ruisseau qui sort de l'étang de Gross-Mühlveyer, passe sur le territoire de Mittersheim et va se jeter dans le Naubach.

Moince,

— Moins, Moins-lez-Nomeny, 1556 (Tr. des ch. l. Nomeny II, n° 69).

— Prieuré de Moinces, 1712 (État du temporel).

moulin, commune de Raucourt.

— Il est question d'une métairie et d'un gagnage du même nom, qui paraissent avoir été situés près de Nomeny et qui dépendaient de l'hôpital du Saint-Esprit de Metz ; ils étaient déjà ruinés en 1556, par suite des guerres.

Moince,

ruisseau, prend sa source à Saint-Jure (Moselle), passe sur les territoires de Raucourt et d'Éply et se jette dans la Seille.

Moines (Chemin des),

commune de Chaligny.

Moineville,

seigneurie à Pagny-sous-Prény.

Moises (Les),

scieries et maison forestière, commune de Val-de-Bon-Moutier.

Moivron,

— Mons Vironis in pago Scarponinse, 757 (H. M. p. 11).

— Mauronias (?), 875 (ch. de l'abb. de Sainte-Glossinde).

— Montevironis cum ecclesia, 876 (H. M. p. 39).

— In Monte Virone nuncupata villa, ecclesia in honore sancti Gorgonii, 914 (H. M. p. 55).

— Moyveron, 1335 (Tr. des ch. l. La Marche, n° 4).

— Moiverons, 1345 (dom. de Condé).

— Moiveron, 1420 (dom. de Nancy).

— Moiweron, 1427 (dom. de Nancy).

— Mouveron, 1602 (Tr. des ch. l. Condé, n° 62).

— Moyeuveron, 1642 (titre de l'abb. de Sainte-Marie).

canton de Nomeny.

Mollenot (Le),

ancien moulin au chapitre de Remiremont, commune de Crévic.

Molmery (La),

ferme, commune de Zommange.

Molring,

— Mollering, 1304 (ch. de l'abb. de Vergaville).

— Morlingen, 1472 (Tr. des ch. l. Fénétrange I, n° 116).

— Moloringue ou Platerbech, 1699 (titre de l'abb. de Vergaville).

— Morlin (Cassini).

canton d'Albestroff.

Monacker (Le),

montagne, communes d'Abreschwiller et de Walscheid.

Ce nom signifie champ du moine.

Monastère (Au),

canton du territoire d'Allain-aux-Bœufs où la tradition place un ancien établissement religieux.

Monbois,

écart (fief érigé en 1764), commune de Nancy.

Moncel,

— Monces, 1206 (ch. des Chartreux de Bosserville).

— Monceis, 1260 (ch. des Chartreux de Bosserville).

— Moncels-sur-Seille, 1359 (ch. de l'abb. de Saint-Epvre).

— Moncel-sur-Seille, 1711 (arch. de la Meurthe, carte du territoire de la commune).

canton de Château-Salins.

Moncel (Le),

ruisseau, a ses deux sources sur le territoire de Réchicourt-la-Petite, passe sur ceux de Juvrecourt, Arracourt, Bezange-la-Grande, et se jette dans la Seille à Pettoncourt.

Moncel-lez-Lunéville

— Wuadum de Monces, 1130 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Moncellæ, 1135 (Tr. des ch. l. Abb. de Beaupré, n° 1).

— Monceps, 1147 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Monceiæ, 1163 (ch. de l'abb. de Beaupré).

— Nova villa de Monceas, 1224 (ch. de l'abb. de Saint-Remy).

— Moncez, 1318 (Tr. des ch. l. Lunéville I, n° 16).

canton de Lunéville-Sud-Est.

Moncelle (La),

ruisseau, sort du département des Vosges, passe sur les territoires de la Chapelle et de Deneuvre et se jette dans la Meurthe.

Monchoix,

écart, commune de Saint-Germain.

Moncourt,

— Monnoniscurtis, 1103 (ch. de l'abb. de Saint-Vincent).

— Momonis curtis, 1111 (H. L. I, c. 529).

— L'englise de Moncort ; parochiatus 93de Moncort, 1291 (Ord. præm. ann. II, c. 465).

— Montcourt, 1719 (alph.).

canton de Vic.

Précédente Page 92 sur 160 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays