Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Meuse

Dictionnaire du département : Meuse

Précédente Page 69 sur 267 Suivante

Demange-Lieu,

bois communal de Souilly.

Demangeral,

contrée, commune de Naives-devant-Bar.

Denause,

contrée, commune de Vignot.

Denouze,

contrée, commune de Frémeréville.

Denoy,

bois communal de Rouvrois-sur-Othain.

Derame-la-Rue,

bois, commune de Châtillon-sous-les-Côtes.

Dessart,

usine, commune de Han-lez-Juvigny.

Détrapied,

bois, commune de Laheycourt ; faisait partie de la forêt d'Argonne.

Deuë (La),

fontaine, commune de Dagonville.

Deuë (La),

petit cours d'eau, commune de Mognéville.

Deuë (La),

— Usque Cosancie ubi cadit in Mosam fluvium, xe siècle (Virdunensis comitatus limites).

— Le Girouez, 1756 (D. Calmet, not.).

ruisseau, dit aussi le Girouet ou la Cousance, qui a sa source au-dessus de Cousances-aux-Bois, passe à Grimaucourt-près-Sampigny, à Girouet, et se jette dans la Meuse vis-à-vis de Mécrin, après un cours de 9 kil.

Deuil (La),

fontaine, commune de Mussey.

Deux-Villes (Entre-),

contrée, commune de Bras.

Deuxnouds (Ruisseau de),

qui prend sa source au-dessus de Deuxnouds-aux-Bois et se jette dans le ru de Creue à Lavignéville, après un cours de 4 kil.

Deuxnouds-aux-Bois

— Domnaus-villa, 915 (cart. de Saint-Vanne).

— Ecclesia de Donaus, 962 (cart. de Saint-Vanne).

— In Donnaus, 980, 1047, 1061 (cart. de Saint-Vanne).

— De Daunouls, 1157 (ch. d'Albert de Mercy.).

— Donnaus-juxta-castrum-Haddonis, 1015 (ch. d'Albert de Mercy.).

— Domnot, 1180 (bulle d'Alexandre III).

— De Dennatis, xie siècle (Hugues de Flavigny).

— Dounoux, 1642 (Mâchon).

— Deuxnoux, 1656 (carte de l'évêché).

— Deux-Nœuds, 1700 (carte des États).

— Deunoux, Deunotum, 1738 (pouillé).

— Deux-Nouds, Binodi, 1749 (pouillé) ; 1756 (D. Calmet, not.).

village sur le ruisseau de Deuxnouds, à 6 kil. à l'O. de Vigneulles-lez-Hattonchâtel.

Avant 1790, Barrois non mouvant, marquisat, office, coutume et prévôté d'Hattonchâtel, recette et bailliage de Saint-Mihiel, présidial de Toul, cour souveraine de Nancy ; le roi en était seul seigneur. — Diocèse de Verdun, archidiaconé de la Rivière, doyenné d'Hattonchâtel, annexe de Lamorville.

Deuxnouds-devant-Beauzée

— Dousnous, 1277 (Trés. des ch. B. 455, n° 5).

— Dous-Nous, 1277 (abb. de Lisle).

— Douxnoux, 1282 (Trésor des chartes, B. 455, n° 2) ; 1642 (Mâchon).

— Douxnoulz, 1282 (Trés. des ch. B. 455, n° 2).

— Doux-Noux, 1371 (Trés. des ch. B. 455, n° 4).

— Deux-Nouds, 1579 (proc.-verb. des cout.) ; 1738 (pouillé).

— Dounoux, 1595 (Soc. Philom. lay. Courcelles-sur-Aire) ; 1642 (Mâchon).

— Deunoux, 1656 (carte de l'év.) ; 1756 (D. Calmet, not.).

— Doux-Naoud, 1700 (carte des États).

— De Binodis, 1738 (pouillé).

— Binodi, 1749 (pouillé) ; 1756 (D. Calmet, not.) ; 1778 (Durival).

village sur la Sault, à 12 kil. à l'E. de Triaucourt.

Avant 1790, Barrois mouvant, office, recette, coutume et bailliage de Bar, juridiction du juge-garde du seigneur, présidial de Châlons, parlement de Paris ; l'abbé de Lisle-en-Barrois en était seul seigneur haut, moyen et bas justicier. — Diocèse de Verdun, archidiaconé d'Argonne, doyenné de Souilly. — Patron : saint Pierre ; annexe de Seraucourt.

Devise,

bois communal de Demange-aux-Eaux.

Diable (Champ-du-),

contrée et pont, commune de Bar-le-Duc.

Diable (Champ-le-),

contrée, commune de Grimaucourt-en-Woëvre.

Diable (Gorge-le-),

vallée et ruisseau qui prend sa source dans la forêt d'Argonne, passe à Belle-Fontaine et se 70jette dans la Biesme en amont de Futeau, après un cours de 4 kilomètres.

Précédente Page 69 sur 267 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays