Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Saône-et-Loire

Dictionnaire du département : Saône-et-Loire

Précédente Page 168 sur 799 Suivante

Château-de-Chelette,

— Château-de-Chelette, 1951 (I.N.S.E.E., p. 126, col. 2).

— Château-Dechlette, 1980 (25 000e).

château, commune de Saint-Didier-en-Brionnais.

Château-de-Lamartine,

— Château-de-Lamartine, 1845 (État-major) et 1957 (25 000e).

— Château Lamartine, 1951 (I.N.S.E.E., p. 144, col. 2).

écart, commune de Saint-Point.

Château-des-Moines,

— Le Doyenné, 1666 (C.O., C 2889, p. 204).

— Prieuré, 1763 (États-Cassini).

— Château-des-Moines, 1845 (État-major).

écart, commune de Berzé-la-Ville.

Anc. prieuré de l'abbaye de Cluny, avec chapelle (C.O., C 2889).

Château-Fleury (Le),

— In pago Augustodunense, in villa… Floriacus, 889 (Perrecy, 27 ; Pérard, p. 40 ; Prou et Vidier, 31 ; Chaume, II, p. 832).

— Fleury, 1543 (C.O., B 11558 bis, f. 59).

— Fleury en Charollois, 1583 (Saint-Andoche, H 868).

— Chatel Fleury, 1757 (C.O., C 3531, p. 490).

— Château-Fleury ou le Perrier, 1763 (États-Cassini).

— Château-de-Fleury, 1892 (Siraud, p. 82, col. 2).

— Le Château-Fleury, 1848 (État-major) et 1951 (I.N.S.E.E., p. 41, col. 2).

écart, commune de Ciry-le-Noble.

Château-Gaillard (Le),

— Ancien Château-Gaillard, 1844 (État-major).

— Le Château-Gaillard, 1856 (Annu., p. 77).

motte, commune d'Allériot.

Château-Gaillard (Le),

— 1856 (Annu., p. 44).

lieu détruit, commune de Baron.

Château-Gaillard (Le),

— Les Genets, 1763 (États-Cassini).

— Marie Gaillard, 1785 (C.O., C 6780).

— Le Château-Gaillard, 1844 (État-major) et 1948 (25 000e).

— Maison-des-Genêts, 1892 (Siraud, p. 130, col. 2).

écart, communes de La Charmée et de Sevrey.

Avant 1823, la fer., de La Charmée était de la com. de Sienne.

Château-Gaillard (Le),

— 1757 (C.O., C 3531, p. 1240).

château et ferme, communes de Leynes et de Saint-Vérand.

Château-Gaillard (Le),

— 1849 (État-major).

écart, commune de Ligny-en-Brionnais.

Château-Gaillard,

— 1763 (États-Cassini).

lieu détruit, commune de Montcenis.

Château-Gaillard (Le),

— 1757 (C.O., C 3531, p. 1064).

lieu détruit, commune de Pierreclos.

Château-Gaillard,

— 1951 (I.N.S.E.E., p. 111, col. 2).

écart, commune de Pouilloux.

Château-Gaillard (Le),

— 1757 (C.O., C 3531, p. 1232).

ferme, commune de La Roche-Vineuse.

Château-Gaillard,

— Château-Gaillard, 1763 (États-Cassini) et 1951 (I.N.S.E.E., p. 119, col. 1).

— Gaillard, 1783 (Nouv. état gén., f. 235 v.).

ferme, commune de Sailly.

Château-Gaillard,

— 1856 (Annu., p. 22).

écart, commune de Saint-André-le-Désert.

Château-Gaillard (Le),

— 1837 (Ragut).

lieu détruit, commune de Saint-Etienne-en-Bresse.

Château-Gaillard,

— 1933 (Bottin).

château, commune de Saint-Maurice-lès-Couches.

Château-Gaillard,

— 1848 (État-major).

maison isolée, commune de Saint-Sernin-du-Bois.

Château-Gaillard,

— 1856 (Annu., p. 415).

lieu détruit, commune de Sens-sur-Seille.

Château-Gaillard (Le),

— 1957 (25 000e, 377 m).

montagne, commune de La Vineuse.

Château-Guillaume,

— 1951 (I.N.S.E.E., p. 157, col. 1).

écart, commune de Sennecey-le-Grand.

Château-Landon,

— 1408 (C.O., B 1020, f. 129 v.).

lieu détruit, commune d'Igé.

Château-Laran,

— 1848 (État-major).

lieu détruit, commune de Marmagne.

Château-Mouton,

— Castrum Camonis… ultra Cabilonem, 1153 (Hist. Fr., XIV, p. 397).

— Feudum de Campo Matone, 1245 (Ev. de Chalon, G 16).

— Chastel Moton, 1514 (Ev. de Chalon, G 16).

— Chasteau Mouton, 1595 (Ev. de Chalon, G 16).

— Château Maton, 1737 (Ev. de Chalon, G 16).

— Château Mouton, 1740 (C.O., C 6672).

ferme, commune de Châtenoy-le-Royal.

Châteauneuf,

— In agro Morgonico, xe siècle (Chaume, II, p. 1067 et p. 1095, n° 2).

— Ecclesia Castellinovi, 1096-1124 (Saint-Vincent de Mâcon, 607).

— In villa dicta ad Castel, xie siècle (Paray, 90).

— Bernadus de Castro Novo, xiie siècle (Marcigny, p. 188 ; Cavageru, vers 1137, identifié à Châteauneuf dans L. Aubret, Mém. pour servir à l'hist. de Dombes, éd. Guigue, 1868, t. 1, p. 28, est selon J. Roussot, Essai sur l'origine de… châtellenies… du bailliage de Mâcon, Annales Acad. Mâcon, 1946-47, p. 122, Chevagny-le-Lombard, com. d'Aigueperse, Rhône).

— Curatus Castri Novi, xive siècle (Longnon, Pouillés, p. 192).

— Chasteauneuf, 1396 (C.O., B 985/1).

— Chastelneuf, 1449 (C.O., B 976).

— Chasteaul Neuf, 1479 (C.O., B 11592, f. 85).

— Chastelneufz, 1543 (C.O., B 11593, f. 4 v.).

— Chatauneuf, alias Chatoneuf, 1685 (C 562/3, f. 19 v.).

— Château-Neuf, 1704 (Lex, Fiefs, p. 70).

— Châteauneuf, alias Châtelneuf, 1780 (Courtépée, 1re éd., t. VII, pp. 236 et 239).

— Pont-sur-Sornin, 1793 (Lex, Noms rév., p. 669).

— Château-Neuf, an VII (Arch. nat., AD XVI 65).

— Château neuf, an X (Bull. des lois, n° 157).

— Château-Neuf, 1856 (Annu., p. 134).

— Châteauneuf, 1885 (Joanne) et 1951 (I.N.S.E.E., p. 35, col. 2).

commune, canton de Chauffailles.

En 1789, Châteauneuf dépendait des bailliage et recette de Mâcon. Son église, sous le vocable des Saint-Pierre et Saint-Paul du diocèse de Mâcon, archiprêtré de Charlieu (anc. de Beaujeu), à la collation de la collégiale Saint-Paul de Lyon, les dîmes à l'évêque et à l'abbaye de Saint-Rigaud (C.O., C 2889, p. 324).

Château-Pigenat,

— Maison-Pigenat, 1848 (État-major).

— Château-Pigenat, 1950 (25 000e).

— Château Sigenat, 1951 (I.N.S.E.E., p. 3, col. 2).

ferme, commune d'Antully.

Château-Renard,

— Cul de Jonché ou Château Renard, 1757 (C.O., C 3530, p. 148).

— Cul-de-Jonchey ou Château-Renard, 1763 (États-Cassini).

— Château-Renard, 1783 (Nouv. état gén., f. 122 v.).

ferme, commune de Givry.

Châteaurenaud,

— Castellum Renaldi, 1147 (Chifflet, Béatrix, p. 125).

— Hugo de Castello Rainaldi, 1153 (Ferté, H 24).

— Ecclesia Sancti-Laurentii de Centauro in episcopatu Bisuntinensi, 1155 (Bulle de Lucius II, Courtépe, III, p. 420 ; Guillemin).

— Ecclesia de Sancto Tauro apud Castellum Rainaldi, 1182 (Juénin, p. 180).

— Rainaldus dominus Castri Rainaldi, 1198 (Juénin, p. 180).

— Castrum Reinaudi, 1207 (Miroir, H 114).

— Hugo de Castro Reynaudi, 1253-1278 (Obit., p. 425).

— Chastelrenaut, 1255 (Tournus, H 179 ; C.O., B 10470).

— Castrum Renaudi, 1265 (Gigny, p. 490).

— Chatel Regnault, 1269 (Canat, Doc. inéd., I, 169p. 116).

— Castrum Renaudum, 1272 (Guichenon, Hist. de Bresse, pr., p. 14).

— Capellanus de Castro Renardi, xive siècle (Pouillés de Besançon, p. 46).

— Chatel Renat, 1344 (C.O., B 1018).

— Chastel Regnaut, 1374 (C.O., B 10525).

— Chatel Renaud, 1405 (Coll. Canat, fichier La Marche).

— Chastel Regnault, 1422 (Gén. Bouton, p. 21).

— Chastel Regnalt, 1437/38 (Garnier, Chartes de communes, 3, p. 251).

— Chatel Regnaut, 1473 (C.O., B 11723, f. 36).

— Chastel Regnauld, xve siècle (Pouillés de Besançon, p. 75).

— Chasteau Regnault, 1551 (C.O., C 4766, f. 62 v.).

— Chastel Regnaud, 1666 (C.O., C 2887, p. 257).

— Chateaurenaud, 1706 (C.O., C 7127).

— Château-Renaud, 1760 (État alph., p. 44).

— Châteauregnaud, 1763 (États-Cassini).

— Château-Renault, 1783 (Nouv. état gén., f. 60 v.).

— Beaulieu, 1793 (Lex, Noms révol., p. 669).

— Château-Renaud, an X (Bull. des lois, n° 157).

— Châteaurenaud, 1892 (Siraud, p. 84, col. 1).

hameau, commune de Louhans.

En 1789, Châteaurenaud dépendait du bailliage de Chalon-sur-Saône et de la recette de Saint-Laurent ; érigé en marquisat en 1752 (Courtépée, III, p. 420). Son église, sous le vocable de Saint-Laurent, du diocèse de Besançon, doyenné de Lons-le-Saunier, à la collation de la collégiale Saint-Pierre de Mâcon, les dîmes en partie à Saint-Philibert de Tournus et à l'abbaye du Miroir (C.O., C 2887).

Précédente Page 168 sur 799 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays