Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-Maritime

Dictionnaire du département : Seine-Maritime

Précédente Page 66 sur 1083 Suivante

Béguinière (La),

— Ostel de la Béguygnerie à Croisset, 13-5-1489 (Arch. S.-M. tab. Rouen).

— Fer. de la Béguinerie à la communauté de Saint Antoine de Rouen, 12-2-1692 (Arch. S.-M. G 6215).

— La Béguinerie, 1757 (Arch. S.-M. C 2950).

— Sente de la Béginière, xviiie siècle (Arch. S.-M. Pl. 103).

— Fer. de la Béguinière appartenant à l'Ordre de Malte, 1780 (Arch. S.-M. G 4547).

— La Béguinière, 1951 (I.G.N.).

écart, commune de Canteleu.

Bélair (Le),

— xixe siècle,

Bel-Air, 1956 (I.G.N.).

écart, commune d'Arques, peut-être corruption de Baile ou Bel.

— (Voy. ce mot).

Belair,

— Bel-Air, 1875 (Tougard, Neufchâtel 44) ; 1953 (Nom.) ; 1957 (I.G.N.).

ferme, commune de Beauvoir-en-Lyons.

Bel air (Le),

— Le Belair, xixe siècle.

Bel-Air, ou les Groux, 1953 (Nom.).

— Ferme de Bel-Air, 1957 (I.G.N.).

ferme, commune de Hodeng-Hodenger.

Bel-Air,

— Le Bel-Air, château, 1954 (I.G.N.).

château, commune de Goderville, 1953 (Nom.).

Bel-Air (Le),

— Le Belair, xixe siècle.

Le Bel Air, 1953 (Nom.).

— Le Bel Air, ferme 1956 (I.G.N.).

ferme, commune de Montérolier.

Bel-Air (Le),

— 1877 (Tougard, Dieppe 128).

Bel Air, 1953 (Nom.).

— Le Bel Air, 1956 (I.G.N.).

ferme, commune de Saint-Nicolas-d'Aliermont.

Bel-Air,

ferme, commune de Saint-Vaast-d'Equiqueville, 1953 (Nom.).

Bel-Air,

— Le Bel-Air, 1877 (Tougard, Havre 224).

— Bel Air, 1953 (Nom.).

— 1954 (I.G.N.).

ferme, commune de Sausseuzemare-en-Caux.

Belaitre

— Le Belestre, 1390-1393 (Arch. S.-M. tab. Rouen reg. 5 f. 136).

— Fieu et terre de Belestre assis sur la riv. de Seine 1397 (Arch. S.-M. tab. Rouen reg. 8 f. 33).

— Belestre à Saint Joire de Bauquierville, 1409 (Arch. S.-M. tab. Rouen reg. 14 f. 36 v.).

— Sgr. de Belestre à Saint Martin de Quevillon, 1411 (Arch. S.-M. tab. Rouen reg. 14 f. 83, 94).

— Belestre ou terrouer de Quevillon, 1412 (Arch. S.-M. tab. Rouen reg. 15 f. 80).

— Sr. de Belestre, 1413 (Arch. S.-M. tab. Rouen reg. 16 f. 8).

— Sr. de Belestre, 14-5-1451, 2-1-1478 (Arch. S.-M. tab. Rouen).

— Le fief de Bellestre assis à Quevillon, 1594 (Prévost 282-serg. de Saint Joire).

— Ch. de Saint Jean, Saint Pierre, Sainte Madeleine au man. de Belestre, 15-4-1687 (Arch. S.-M. G 1373, 6143).

— Fief relevant de la haute justice de Monville, 1681 (Arch. S.-M. B Parl.).

— Ch. de Saint Pierre et Sainte Madeleine au ham. de Bellaitre dans la par. de Quevillon, 1738 (Pouillé).

— Belletre, 1757 (Cassini).

— Bellaitre, Bellêtre, 1879 (Tougard, Rouen, 298, 299, 300).

— Belaitre, 1951 (I.G.N.).

— Le Bellètre, 1953 (Nom.).

hameau, commune de Quevillon.

Belaunay (Le),

écart, commune de Nesle-Hodeng.

— Voy. Belle-Aulnaye (La).

Belauvent,

— xixe siècle.

écart, commune de Bénouville.

Belbeuf,

— Bellebueth, 1044 (Adigard des Gautries 1956 p. 273).

— Hugonis de Bellebouf, peut-être R. de Belleboit, fin xie siècle (Deville, Trinité p. 468).

— Dimidium feodum militis apud Bellebeu, vers 1210 ;

Bullebu (H. Fr. XXIII, 616, 249).

— Beulebue, 1287 (Arch. S.-M. 27 H).

— De Beulleboto, 1297 (Arch. S.-M. 55 H).

— Beulebeu (var. Banlebeu) 1337 ;

Beulebeuf, 1431 (Longnon 18, 78).

— Buelebeu, 1319 ;

Beulebeuf, 1392, 1403 ;

Beullebeuf, 1459, 1471 (Arch. S.-M. G 3267, 3268, 3269).

— Notre-Dame de Beullebeuf, 1362 (Arch. S.-M. tab. Rouen, reg. 2 f. 64 v.).

— de Beulebuf, 1391 (Arch. S.-M. tab. Rouen, reg. 5 f. 91).

— Fieu de Beullebeuf, 1369-73 (Arch. S.-M. tab. Rouen, reg. 3 f. 159).

— Fieu de Beullebeuf, 31-10-1430 (Arch. S.-M. Tab. Rouen).

— Notre-Dame de Beullebeuf, 21-7-1402 ;

de Bellebeuf, 24-4-1463, 6-1-1463, 4-7-1464, 24-8-1489, 10-12-1493 (Arch. S.-M. Tab. Rouen).

— Bellebeuf, 1474-1478 ; 1517-1518 (Arch. S.-M. G 70, 98).

— Notre-Dame de Belbeuf, 1649 (Arch. S.-M. G 1459).

— Bellebœuf et Préaux, 1/2 fief tenu du Roi, 1560 (Prévost 348, serg. du Pont-Saint-Pierre).

— Belbeuf érigé en marquisat comprenant le pl. f. de Préaux à Belbeuf, le pl. f. du Mesnil-Esnard et les fiefs mouvant de lui, le 1/4 fief du Becquet, le 1/4 fief de Amfreville-la-Mi-Voie, le 1/2 fief de Beuzeville et le pl. fief de Beaumont, 1719 (Arch. S.-M. II B 154 f. 238).

— Belbeuf, 1715 (Frémont).

— 1757 (Cassini).

— Belbeuf, 1952 (I.G.N.).

— 1953 (Nom.).

commune, canton de Boos.

Par. dioc. de Rouen, Grand Archid. doy. de Perriers, tit. la Sainte Vierge, patr. le sgr., bail. et élect. de Rouen, justice particulière ressortissant au bail. de Rouen (Dict. 1788). En 1790 : dist. de Rouen, can. de Franqueville (Notre Dame), an VIII : arr. de Rouen, can. de Boos. — Réunion à Belbeuf de la com. de Saint-Crespin du Becquet (ou com. du Becquet) par ord. roy. du 4-1-1815. — Voy. Becquet (Le).

Belbeuf,

— Bellebeuf, fief tenu du fief de Trubleville au droit du sgr. d'Aurichier, 1493 (Arch. S.-M. 9 H).

— Belbeuf, 1/4 fief relevant du fief de Trubleville, 1675 (Arch. S.-M. II B 411).

fief, commune de Saint-Paër.

Belcinac,

— Belcinnac insula, viiie ixe siècle (M.G.H. Pass. V, 647, 649).

— Belcianaca (var. Belcinaca, Belsinaca) 1032-1047 (Adigard des Gautries 1956 p. 224).

— Belcianaca, 1082-1087 (Lot 93).

— Insulamque dicitur Belcinnaca in fluvio Secane, 1142 (Lot 126, 130, 133).

— In insula Sancti Wandregisili que est coram Willequier, 1237 (Arch. S.-M. 16 H cart. f. 188 v.).

— Isle de Brécillac, assise aud. Vateville, 1490 (Arch. S.-M. B Ech.).

— Ile de Brésillac ou autrement Villequier, assise en la par. de Vasteville, 1580, 1595, 1597 (Arch. S.-M. Parl.).

— Ile de Bersignac, 1715 (Frémont).

— Isle de Belcinac, 1734 (Toustain-Tassin : Hist. de l'abb. de S. Wandrille p. 244).

— Isle Bersignac, 1757 (Cassini).

anc. île en Seine, entre Vatteville et Villequier aujourd'hui rattachée pour la plus grande part au territoire de la cour. de Vatteville.

Bélebat,

— Jardin de Bélebat, 1458 (Arch. S.-M. 14 H).

lieu-dit, paroisse de Martainville-sur-Ry, commune de Martainville-Epreville.

Belenclos,

— Fief de Belenclos pl. fief xviiie siècle (Arch. S.-M. Domaine).

lieu-dit et fief, commune de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Belendroit (Le),

— Le Belendroit, ham. 1755 (Arch. S.-M. 2 H 493 f. 139 v.).

— Bel endroit, 1953 (Nom.).

— Le Bel Endroit, 1957 (I.G.N.).

hameau, commune de Beaubec-la-Rosière.

Bel-Essor

— Bel-Essort, 1715 (Frémont).

— Bel-Essart, 1757 (Cassini).

écart, commune de Barentin.

Belestre,

— Prairie de Balestre, 1406 (Arch. S.-M. tab. Rouen, reg. 12 f. 121).

Belestre (xixe siècle).

lieu-dit, commune de La Vaupalière.

Bel-Event (Le),

— Bellevent-Bosmelet ham. 1877 (Tougard, Dieppe 221). — Voy. Bosmelet, ham. tout-à-fait distinct de Bel-Event.

— Bel-Event, 1953 (Nom.).

— 1957 (I.G.N.).

ferme, commune d'Auffay.

Belévent (Le),

lieu-dit, commune d'Auzouville-sur-Ry.

— Voy. Vignette (La).

Belevent (Le),

— xixe siècle 1953 (Nom.).

— 1957 (I.G.N.).

ferme et lieu-dit, communes de Beaumont-le-Hareng et de Grigneuseville.

Belévent,

— 1877 (Tougard, Dieppe 283).

— 1953 (Nom.).

— 1957 (I.G.N.).

hameau, commune de Belleville-en-Caux.

Belévent (Le),

— Tri. de Belevent, xviiie siècle (s. réf.).

lieu-dit, paroisse de Valmartin, commune de Bocasse-Valmartin.

Précédente Page 66 sur 1083 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays