Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-Maritime

Dictionnaire du département : Seine-Maritime

Précédente Page 773 sur 1083 Suivante

Pierrecourt,

lieu-dit, commune de Biville-la-Rivière.

— anc. nom du 1/8 de fief de Biville. — Voy. Biville.

Pierre-de-Dun (La),

lieu-dit, commune de Bourg-Dun.

— Voy. Pierre (La).

Pierre-des-Châtelets,

— La Pierre des Chastellets, 13-1-1520 (Arch. S.-M. Tab. Rouen).

lieu-dit, commune d'Héronchelles.

Pierre-des-Devises,

lieu-dit, commune de Grand-Couronne.

— Voy. Pierre-Devise.

Pierre-des-Marettes,

— 1467 (Arch. S.-M. 14 H).

lieu-dit, commune d'Auzouville-sur-Ry.

— Cf. Marettes (Les).

Pierre-des-Mervous,

— Tri. de la Pierre des Mervous, 1539 (Arch. S.-M. 7 H — 1023 f. 16).

lieu-dit, commune d'Oissel.

Pierre-Devise,

— La pierre des Devises séparait la serg. de Rouvray de la serg. de Bédane, 1610 (Arch. S.-M. II B 441).

— Pierre Devise, 1638, 1734 (Arch. S.-M. B — Maîtrises).

triège, commune de Grand-Couronne en forêt de Rouvray.

Pierre-d'Héronde,

— Tri. de la Pierre d'Héronde, 1746 (Arch. S.-M. pl. 283).

lieu-dit, commune de Veulettes.

Pierre-Doulche (?)

— 1639 (Arch. S.-M. B — Maîtrises).

en forêt de Rouvray.

Pierre-du-Figuier (La),

lieu-dit, commune de Gonfreville-l'Orcher.

— Voy. Figuier-d'Orcher.

Pierre-du-Gué (La),

— Terreur 1663 (Arch. S.-M. G. 8345).

commune de Manneville-ès-Plains.

Pierre-du-Moulin (La),

— Chemin de la Pierre-du-Moulin, 1784 (Arch. S.-M., Fds de Blosseville — Aveu).

lieu-dit, commune de Vattetot-sur-Mer.

Pierrefiques,

— Usque ad vallem de Perrefica, sans date (avant 1166) (Arch. S.-M. 20 H).

— Usque ad vallem de Perefica, 1166-1172-73 ;

Usque in profundum vallis de Petrafike (sic) (Rec. Henri II, I, 563, II, 106).

— Unum feodum de dicatur apud Godarvillam et apud Petram Siccam (sic), vers 1210 ;

Petra Fixa, vers 1240 (H. Fr. XXIII, 643, 279).

— Apud Pierrefike, 1233 (Arch. S.-M. 18 H).

— Petraficta (var. Petraflca), 1337 ;

Pierre-Fique, 1431 (Longnon 21, 86).

— Pierrefique, 1319 (Arch. S.-M. G. 3267).

— Pierrefique, 1472 (Arch. S.-M. C. 1584) ;

1517-18 (Arch. S.-M. G. 98) ;

Saint Jean-Baptiste de Pierrefiques, 1652, 1713 (Arch. S.-M. G. 1614, 737).

— Petraficta, 1529 (Arch. S.-M. G. 1584-1598).

— Saint-Jean de Pierrefiques, 10-9-1708 (Arch. S.-M. G. Insinuations ecclesiastiques).

— 1/4 de fief noble nommé le fief de Pierrefique, 1503 (Beaucousin 261, vic. de Montivilliers serg. d'Harfleur).

— 1/2 fief de h. de Pierrefique à Pierrefique relevant de la châtell. de Godarville (Goderville) 1586 (Arch. S.-M. II B 424).

— Pierre-Fique, 1668 ;

Pierrefiques, 1704 (Pouillé).

— Pierrefique, 1715 (Frémont).

— 1757 (Cassini).

— Pierre-Fiques, 1788 (Dict.).

— Pierrefiques, 1877 (Tougard-Havre, 125).

— 1953 (Nom.).

— 1954 (I.G.N.).

commune, canton de Criquetot-l'Esneval.

Par. dioc. de Rouen, archid. du Grand-Caux, doy. de Saint-Romain, puis du Havre ; tit. Saint-Jean-Baptiste, patr. le sgr. ; bail. et élect. de Montivilliers. — En 1790 : distr. de Montivilliers, can. de Criquetot-l'Esneval. — Noms révolutionnaires : 1) Saint-Jean-sur-Mer, 2) Monte-à-cœur. En l'an VIII : arr. du Havre, can. de Criquetot-l'Esneval. 1974 : par. dioc. du Havre.

Pierre-Gante

— Côte de Pierre Gante dite vulg. les pâtis chaulz, 1596, 1597 (Arch. S.-M. E fds Lillebonne).

— Roche de Pierre Gante, 1757 (Cassini).

— Nom révolutionnaire de Saint-Nicolas-de-la Taille : Pierre-Gante-sur-Seine.

— La Pierre-Gante ou Pierre-du-Géant, 1834 (Deville-Tancarville 96).

— Aiguille de Pierre-Gand, 1893 (E.M.).

— Carr. de Pierre-Gand, 1954 (I.G.N.).

lieu-dit, commune de Saint-Nicolas-de-la-Taille ; roche naturelle en face du château de Tancarville, de l'autre côté de la gorge du Vivier.

Pierre-Gouge (La),

— 1406 (Arch. S.-M. 7 H 811).

lieu-dit, commune de La Gaillarde.

Pierre-Grenet (La),

— 1412 (Arch. S.-M. Terr. 32).

lieu-dit, paroisse de Tourville-sur-Fécamp, commune de Tourville-les-Ifs.

Pierre-Grise (La),

— Sente de Colleville à la Pierre Grise, 1611 ;

La Pierre Grise, 1666 (Arch. S.-M. A — Fds Marquisat de Graville).

— La Pierre Grise, anc. pierre druidique au carrefour des chemins de Montivilliers à Gournay et de Colmoulins à Ecures, 1859 (Bailliard 103).

— La Pierre Grise et Fer. de la Pierre Grise, 1954 (I.G.N.).

lieu-dit et ferme, paroisse Sainte-Croix, commune de Montivilliers.

Pierre-Hamel (La),

— 10-1-1451 (Arch. S.-M. Tab. Oissel).

lieu-dit, commune d'Oissel.

Pierre-Harengier,

— 1452 (Arch. S.-M. E Fds Varin).

lieu-dit, commune d'Anneville-sur-Seine.

Pierrement,

— Decima de Petrimonte, 1130-1164 (Arch. S.-M. 51 H).

— Apud Pierrement, 1142 ;

In parrochia Sancti Dionisii de Petramento quod nunc non est parrochia, 1188 ;

les manoirs de Bosco puteorum (Bois des Puits) et de Autiz (Les Authieux ou Anthieux) s'y trouvent compris (Arch. S.-M. 2 H).

— Apud Pierrement, 1143 ;

Juxta terras de Pierrement.

— Territorium de Pierrement, milieu xiie siècle ;

De metis parochiae Sancti Dyonisii de Pierrement quae nunc non est parrochia, 1188 (Gurney, 106, 98, 100, 103).

— Ecc. de Periment, 1149-1189.

— Ecc. de Perrement, 1175 ;

In territoris de Perrimont, 1175 ;

Monasterium Petrimenti ; Territorium de Petrimento, 1165-1183 ;

Parr. Sancti Petri de Piremant ; Monialibus de Byvaus (Bival) apud Petrum montem commorantibus, 1305 ;

Grande fer. de Pierrement, 1755 (Arch. S.-M. 51 H).

— Ad Perrement, 1248 (B.N.-N.A.L. 1801 f. 107).

— Manerium de Pierremain appartenant à l'abb. de Bival ; In domo de Pierremans, 1268 ;

In grangia de Pierremans, 1269 (Bonnin 268, 610, 636).

— Plaine de Pierrement, Cauchie de Pierrement à la grue (la Grue, ham. de Triquiers), 3-6-1481 (Arch. S.-M. E Tab. Beaubec).

— Fer. de Pierrement aux rel. de Bival, 12-6-1513.

— Ham. de Pierrement, 13-8-1534 (Arch. S.-M. Tab. Neufchâtel).

— Curé de Pierrement, 1426 ;

Ch. de Saint Denis de Pierremont, par. de Haucourt, dépendant de l'abb. de Bival, 1716 (Arch. S.-M. G. 3976, 737).

— Communauté d'habitants partie de la par. de Haucourt, mais ayant un rôle de taille distinct, 1670 : Imposition du manoir de Pierrement, 1669 (Arch. S.-M. C. 2102, 2689).

— Pierrement, Saint Denis, 1757 (Cassini).

— Pierrement, 1953 (Nom.).

— 1957 (I.G.N.).

hameau, communes de Criquiers et d'Haucourt, anc. par.

Saint-Denis de Pierrement paraît avoir été une par. au xiie siècle, celle-ci aurait été supprimée vers 1175. Elle comprenait les ham. du Bois du Puits et des Anthieux qui entrèrent plus tard dans la constitution de la par. de Criquiers, fondée en 1304 par l'abbé de Beaubec. — Voy. Criquiers. — Pierrement même et son ancienne église de Saint-Denis, désormais chapelle devint un manoir, appelé aussi grange ou ferme, de l'abbaye de Bival. Tout en faisant partie de la par. de Haucourt, Pierrement formait une communauté distincte, ayant des rôles de taille particuliers.

Précédente Page 773 sur 1083 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays