Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 159 sur 581 Suivante

Courtil-Toupet (Le),

— Le Courtil Touppet, 1507 (Arch. nat., P 1781, n° 707).

ancien lieu dit, commune de Monceaux-en-Brie.

Courtine (La),

— 1839 (Cadastre).

lieu dit, commune de Choisy-en-Brie.

Courtine-aux-Moines (La),

— 1379 (Arch. nat., P 1773, n° 660).

ancien lieu dit, commune de Gouaix.

Courtingou (Le),

— 1846 (Cadastre).

lieu dit, commune de Saint-Cyr-sur-Morin.

Courtins (Les),

— 1841 (Cadastre).

lieu dit, commune de Nemours.

Cour-Tintin (La),

source, lieu dit à La Chapelle-Gauthier.

Courtival,

hameau détruit, commune de Montenils.

Courtois,

— Le fief de Corthoys, 1561 (Inv. arch. commanderie de Beauvais, 13e).

— Une mazure et six arpens de terre appellé la fief Courtois assis ou terrouer d'Offerville, 1633 (Annales Gâtinais, XIV, 1896, p. 49).

ancien fief, maison détruite, commune d'Aufferville.

Courtomer,

— Cortomeriae, 1189 [acte faux] (Delaborde, Philippe Auguste, I, p. 300).

— Curia Homeri, 1265 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4).

— Curia Omeri, 1269 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4).

— Cortomer, 1366 (Cart. N.-D. de Paris, II, 382).

— Curia Omeri, Senonensis diocesis, 1374 (Arch. nat., S 371b, n° 90).

— Courthomer, 1385 (Arch. nat., P 131, fol. 29).

— Courthommer, 1570 (Arch. nat., S 2956).

— Courthoumer en Brye, 1586 (Arch. nat., S 2956).

— Courthomer, 1847 (ms. 10083).

commune, canton de Mormant.

En 1789, Courtomer faisait partie de l'élection de Rozay et de la généralité de Paris, et suivait la coutume de Melun. L'église paroissiale, dédiée à Notre-Dame, appartenait au diocèse de Sens, doyenné de Melun ; la cure était à la collation de l'abbé de Chaumes en Brie. — Au début de la Révolution, Courtomer fut distrait du district de Melun pour être englobé dans celui de Rozay-en-Brie (Arch. nat., L 8, fol. 40).

Courton-le-Bas,

hameau, commune de Saint-Loup-de-Naud.

Courton-le-Haut,

— Courtaon, vers 1222 (Livre des Vassaux).

— Corteom, 1265 (Longnon, I, p. 223).

— Cortaon, 1266 (Cart. Renier Accorre, fol. 7 v°).

— Courtaon en la parroche de Saint Lou de No, 1342 (Arch. nat., S 1012, p. 4).

— Apud Cortaonnem, 1344 (Arch. nat., S 1012, p. 15).

— Cortaonnum, 1367 (Arch. nat., S 1012, p. 43 et Arch. hosp. Provins, B 140).

— Courtaonnom, xve siècle (Obit. H.-D. Provins).

hameau, commune de Saint-Loup-de-Naud.

Courtory,

— Domus leprosorum de Corthorri, 1238 (Du Plessis, II, p. 140).

— Leprosia de Cortori, 1239 (Du Plessis, II, p. 142).

— Domus leprosorum de Curia Ourrici, 1301 (Arch. nat., S 1866).

— Courteri, Courtourri, 1301 (Arch. nat., S 1866).

— Courthourry, 1348 (Arch. nat., J 266, n° 4).

— Courterry, 1361 (Arch. nat., S 2297).

— Courtaury, 1511 (Arch. nat., S 2297).

— Courtorry, 1520 (Arch. nat., S 1181a).

— La maladerie de Coutorry, 1565 (Arch. S.-et-M., E 169).

— Courtcourry, xvie siècle (Cart. Lagny, fol. 271).

— La maladrerie de Coupvray dite Courtory, 1638 (Arch. S.-et-M., H 110).

— Les Courtorris, 1825 (Cadastre de Coupvray).

anc. lieu dit et maladrerie, entre Chessy et Coupvray.

Courtry,

— Curtiriacum, 1201 (Cart. N.-D. Paris, I, 363).

— Ecclesia de Cortery, vers 1205 (Longnon, Pouillés Sens, p. 353).

— Corteri, xiiie siècle (Cart. N.-D. Paris, I, 14).

— Courtery, 1466 (Arch. nat., S 2146).

— Courteri, 1467 (Arch. nat., S 2146).

— Courtery en France, vers 1540 (Arch. nat., Y 81, fol. 73).

— Courtry en France, 1549 (Arch. nat., Y 94, fol. 229).

— Courthery, 1549 (Terrier de Claye, fol. 28).

— Courtery près Monjay, 1642 (Arch. nat., S 2146).

commune, canton de Claye-Souilly.

En 1789, Courtry faisait partie de l'élection de Paris et de la généralité de Paris et suivait la coutume de Paris. L'église paroissiale, dédiée à saint Médard, appartenait au diocèse de Paris, doyenné de Chelles ; le collateur était l'archevêque.

Courtry,

— 1561 (Arch. S.-et-M., E 1216).

— 1699 (Arch. S.-et-M., E 1717).

maison détruite, commune de La Celle-en-Brie.

Courtry,

ancien fief, commune de Douy-la-Ramée.

Courtry,

— Corterei, vers 1135 (Cart. Tiron, I, p. 239).

— Courteri, 1325 (Longnon, II, 227).

— Courtry en Brie, 1627 (Arch. S.-et-M., E 1195).

— Courtry, parroisse de La Celle, 1699 et 1748 (Arch. S.-et-M., E 1717 et 1750).

hameau, ancienne maladrerie, commune de Guérard.

Courtry-les-Granges,

— Curteri, 1195 (Arch. nat., S 2174a, fol. 13 v°).

— Corteri, 1196 (Arch. Yonne, H 152).

— Curtiriacum, xiie siècle (Arch. nat., S 1417a).

— Corteriacum, 1219 (Bibl. nat., ms. latin 5482, p. 223).

— Courtiriacum, 1252 (Cart. N.-D. Paris, II, 214).

— Courtery en Brie, 1668 (Arch. nat., Q1 1402).

hameau, commune de Sivry-Courtry.

Ancienne paroisse de l'élection de Melun et du diocèse de Sens (doyenné de Melun), sous l'invocation de saint Laurent et à la nomination de l'abbé d'Hermières ; c'était un prieuré-cure de l'Ordre de Prémontré. Elle a formé une commune avec Sivry depuis 1842, après avoir fait partie de la commune de Courtry-Milly.

Courts-Palais (Les),

— 1826 (Cadastre).

lieu dit, commune de Saint-Sauveur-sur-École.

Précédente Page 159 sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays