Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 230 sur 581 Suivante

Forge (La),

— 1317 (Arch. nat., S 2285b, n° 29).

ancien lieu dit, commune de Bailly-Carrois.

Forge (La),

— 1684 (Pap. Catel) et 1834 (Cadastre).

ancien lieu dit, commune de Bombon.

Forge (Le chemin de la),

— 1780 (Min. not. Nemours).

ancien lieu dit, commune de Chaintreaux.

Forge (La),

— Les masures où souloit avoir maisons, court, puis et deux caves, où a ung petit corps d'hostel couvert de tuille, nommé l'ostel de la Forge, 1464 (Arch. nat., S 2012, fol. 29).

— Une maison qui est appelée le fief de la Forge à Champ sur Marne, sur la grande rue tendant dudit Champ à Gournay, 1644 (Arch. nat., T 20010).

ancien fief, maison détruite, commune de Champs-sur-Marne.

Forge (La),

— Le pré de la Forge, 1417 (Arch. nat., S 5180a).

ancien lieu dit, commune de Chevru.

Forge (La),

— Une travée de maison couverte de thuille appellée la Forge à Cormerny, 1524 (Arch. nat., S 5162a, n° 11).

maison détruite, commune de La Croix-en-Brie.

Forge (La),

— 1609 (Terrier de Gravon).

— Le bas de la Forge, 1769 (Arch. S.-et-M., E 643).

lieu dit, commune de Gravon.

Forge (L'orme de la),

— 1647 (Arch. nat., Q1 1410).

lieu dit, commune de Grisy-Suisnes.

Forge (La),

— Le fief de la Forge assis à Leschelles, 1587 (Arr.-ban Provins).

ferme détruite, ancien fief, commune de Léchelle.

Forge (Le champ de la),

— 1839 (Cadastre).

lieu dit, commune de Meilleray.

Forge (La),

— Un moullin à bled dict et appellé le moullin de la Forge assis en la seigneurie dudict Palley au lieu dit Guerullot, 1532 (Pap. Catel).

— La terre de la Forge, 1578 (Arch. chât. de Paley ; Pap. Catel).

— Demeurant à la Forge, parroisse de Paley, 1633 (Min. not. Nemours).

— La maison de la Forge, 1704 (Min. not. Nemours).

— Le bois de la Forge, 1832 (Cadastre).

maison et moulin détr., commune de Paley.

Voy. Guerlot.

Forge (La),

— 1830 (Cadastre).

lieu dit, commune de Roissy-en-Brie.

Forge (La),

— 1582 (Bibliographe moderne, XVIII, 1917, p. 171).

ancien lieu dit, commune de Sablonnières.

Forge (La),

— Favergae, 1154 (Bibl. nat., nouv. acq. latines 928, p. 6).

— Le champ de la Forge, 1773 (Arch. S.-et-M., E 748).

— Le bois de la Forge, 1839 (Cadastre).

lieu dit, commune de Saint-Remy-la-Vanne.

Forge (Le gué de la),

— 1538 (Cadastre).

lieu dit, commune de Saint-Soupplets.

Forge (Le chemin de la),

— 1837 (Cadastre).

lieu dit, commune de Souppes.

Forge (La),

— La Forge à la Tretouere, 1569 (Arch. nat., S 3775a, doss. 5, n° 23).

— Le bois de la Forge, xviiie siècle (Arch. S.-et-M., H 365).

hameau, commune de La Trétoire.

Forge (La),

— 1587 (Min. not. Nemours).

lieu habité, commune de Villecerf.

Forge-aux-Limites (La),

— 1813 (Cadastre).

lieu dit, commune de Boitron.

Forgère (La),

— 1839 (Cadastre).

lieu dit, commune de Saint-Siméon.

Forgerons (Les),

— 1809 (Cadastre).

lieu dit, commune du Châtelet-en-Brie.

Forges,

— J. de Forgiis, 1247 (Bibl. nat., ms. latin 10943, fol. 147).

— Forges, 1265 (Longnon, I, 221).

— Parrochia Beate Marie de Forgiis, 1339 (Arch. nat., S 275).

— Forgie, vers 1350 (Pouillé).

— Forges en la chastellenie de Monsteruel en fort d'Yonne, vers 1355 (Arch. nat., S 2965).

— Forge, 1678 (Arch. nat., S 2002).

commune, canton de Montereau-fault-Yonne.

En 1789, Forges faisait partie de l'élection de Montereau et de la généralité de Paris, et était régi par la coutume de Melun. L'église paroissiale, dédiée à saint Baudel, appartenait au diocèse de Sens, doyenné de Montereau ; le collateur était l'archevêque de Sens. Il y avait à Forges un prieuré dépendant de l'abbaye de Saint Laumer de Blois.

Forges (Les),

— 1693 (Arch. S.-et-M., E 1887).

— Les prés des Forges, 1830 (Cadastre).

ancien lieu dit, commune de Bassevelle.

Forges (Les),

— La rue des Forges, 1462 (Arch. nat., S 264).

— Ung fief assis à Conches lez ledit Laigny, nommé et appellé d'anciennement le fief des Forges, concistant en une masure en laquelle souloit avoir maison, 1521 (Arch. S.-et-M., E 163).

— Le pré des Forges, 1825 (Cadastre).

ancien fief, maison détruite, commune de Conches.

Précédente Page 230 sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays