Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 357 sur 581 Suivante

Mauzières (Les),

— 1839 (Cadastre).

lieu dit, commune de Courpalay.

May (Le),

— Où est le lieu appellé vulgairement le May, où estoit autrefois bati le vieil hotel dudit Livry et où il ne reste aucuns vestiges de bustimens ny de murs, 1778 (Arch. nat., Q1 1403).

maison détruite, commune de Livry-sur-Seine.

May-en-Multien,

— Villa que Mailus dicitur, viie siècle (Acta SS., aug. VI, 582).

— Altare de Mallio, 1107 (Du Plessis, II, p. 19).

— Altare de Maillio, 1135 (Du Plessis, II, p. 30).

— Malliacum, vers 1180 (Du Plessis, II, p. 66).

— Mailg, 1275 (Longnon, I, p. 339).

— Malleum, 1353 (Longnon, Pouillés de Sens, p. 465).

— Parrochia de Malleo, 1381 (Du Plessis, II, p. 254).

— Mail en Mulcien, 1553 (Terrier de May, fol. 13).

— Meil en Mulcien, xvie siècle (Arch. S.-et-M., H 497).

— Mai, 1731 (Du Plessis, II, p. 644).

— May, an ix.

commune, canton de Lizy-sur-Ourcq.

En 1789, May-en-Multien faisait partie de l'élection de Crépy-en-Valois et de la généralité de Soissons, et suivait la coutume de Valois. L'église paroissiale, dédiée à Notre-Dame, appartenait au diocèse de Meaux, doyenné de Gandelu ; l'archidiacre de France en l'évêché de Meaux présentait à la cure. En 1790, les habitants avaient demandé à être rattachés au département de l'Oise (Arch. S.-et-M., L 7, fol. 35) mais il ne fut pas donné suite à leur désir.

Mazagran,

hameau, ferme, commune d'Épisy.

Mazagran,

hameau, commune de Saint-Denis-lès-Rebais.

Mazangy,

— xvie siècle (Arch. nat., J 80).

ancien fief, commune de Vernou.

Mazel (Le),

— Maseil les Gontenoy, 1347 (Arch. nat., P 471, n° 439).

— Le Mazel, parroisse de Fontenoy, 1363 (Arch. nat., P 471, n° 477).

ancien fief, commune de Fontenay-Trésigny.

Mazis (Le),

— 1789 (Arch. S.-et-M., E 570).

ancien fief, commune de Chartrettes.

Mazois (Le),

— 1811 (Cadastre).

lieu dit, commune de Mouroux.

Mazonnière (La),

lieu dit, commune de Boulancourt.

Méance,

— Vinea apud Magunciam sita, 1219 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4).

— Apud Meanciam, 1230 (Chartes Preuilly, p. 242).

— Mayance, Maience, 1275 (Actes commune Provins, p. 13 et 31).

— Maguntia, xiiie siècle (Obit. H.-D. Provins).

— Méance, 1514 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 137).

— Situm in Meancia in uberrimis Calistris Parve, xviie siècle (Obit. prov. Sens, I, p. 951).

lieu disparu, commune de Chalautre-la-Petite.

Méance (Le bois de),

— Foresta de Méance, 1255 (Arch. nat., S 5863).

aux environs de Doue.

Méances (Le ru des),

affluent de la Voulzie, prend sa source en amont de Chalautre-la-Petite et arrose le territoire des communes de Longueville et d'Éverly ; il a été chanté en vers au xiie siècle par le poète Hilarius.

Meaux,

— ??????, ier siècle avant J.-C. (Strabon, IV, 4).

— Meldi, ier siècle (Pline).

— Meldorum civitas, ier siècle (Notitia prov. Galliae).

— ??????, ???????, iie siècle (Ptolémée).

— Meldensis urbs, Meldensis civitas, vie siècle (Grégoire de Tours).

— Meledus, vie siècle (Grégoire de Tours).

— Civitas que dicitur Meldis, viie siècle (Vita S. Faronis, ap. Histor. France, III, p. 502).

— Apud Meldim, 1155 (Du Plessis, II, p. 45).

— Apud Meldis, vers 1240 (Longnon, I, p. 105).

— Miaux, 1275 (Longnon, I, p. 339).

— Meiaus, 1328 (Arch. nat., S 88, n° 91).

— Meaux en Brie, vers 1561 (d'Aubigné, édit. Ruble, I, p. 204).

anc. cité romaine, chef-lieu d'arrondissement.

En 1789, Meaux était chef-lieu d'élection dans la généralité de Paris, et le siège d'un évêché qui a subsisté. On y trouvait trois abbayes (Chage, Notre-Dame, Saint-Faron), trois prieurés (Sainte-Céline, Saint-Père de Cornillon, Saint-Rigomer), une collégiale (Saint-Saintin), cinq églises paroissiales (Saint-Christophe, Saint-Martin, Saint-Nicolas, Saint-Remi, Saint-Thibaud), et cinq couvents (Capucins, Cordeliers, Filles de Sainte-Marie, Trinitaires, Ursulines).

Méchantes-Maisons (Les),

— 1832 (Cadastre).

lieu dit, commune de Châteaubleau.

Méchanvent,

— Le bois de Meschavant, 1179 (Bull. Soc. Provins, VII, mars 1903, p. 41).

— Le fief de Meschanvent assis à Boys le Conte, 1587 (Arr.-ban Provins).

ancien fief et bois, à Bois-le-Comte, commune de Jouy-le-Châtel.

Mée (Le),

— 1829 (Cadastre).

lieu dit, commune du Vaudoué.

Mée (Le),

— xviiie siècle (Inv. Chailly).

ferme détruite, commune de Chailly-en-Bière.

Mée (Le),

— Une meson qui est apelée le Més au dessus Colomiers, 1275 (Longnon, I, p. 344).

— Le Mée, 1809 (Cadastre).

lieu dit, commune de Chailly-en-Brie.

Mée (Le),

— La garenne du Mée, 1811 (Cadastre).

— Le Mée, 1844 (Cadastre).

lieu dit, communes de La Chapelle-Saint-Sulpice et de Cucharmoy.

Mée (Le),

— Le Mée, paroisse de Nesle, 1741 (Arch. nat., S 371e).

hameau, commune de Nesles.

Mée (Le),

— Le fief de Metz assis à Presle, 1602 (Arch. nat., Q1 1404).

— Le fief du Mée consistant en une maison et bergerie, 1672 (Arch. nat., Q1 1409).

maison détruite, ancien fief, commune de Presles.

Précédente Page 357 sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays