Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 379 sur 581 Suivante

Montereau-sur-le-Jard,

— Monsterellum, 1212 (Depoin, Saint-Martin-des-Champs, III, p. 307).

— Musteriolum prope Melodunum, 1227 (Bibl. nat., ms. latin 10942, fol. 50).

— Monstereul delez l'abahie du Jars, 1320 (Arch. nat., S 407).

— Monsteriau, 1320 (Arch. nat., S 407).

— Musterolum, 1339 (Arch. nat., S 1170).

— Monstereau emprez le Jard, 1384 (Arch. nat., P 131, fol. 14 v°).

— Monstereau, 1385 (Arch. nat., P 131, fol. 32).

— Monterieau sus le Jard, 1569 (Arch. comm. Montereau).

— Monthereau sur le Jard, 1596 (Arch. nat., S 410).

— Montereau sur Jouarre, 1774 (Arch. Loiret, B 2138).

commune, canton de Melun-nord.

En 1789, Montereau-sur-le-Jard faisait partie de l'élection de Melun et de la généralité de Paris, et était régi par la coutume de Melun. L'église paroissiale, dédiée à saint Martin, appartenait au diocèse de Sens, doyenné de Melun, à la collation de l'abbé de Saint-Père de Melun.

Montésy,

ancien lieu dit, commune de Thénisy.

Montéty,

— Mons Udonis, 1163 (Arch. nat., S 1130, fol. 117).

— Foresta de Monte Estivo, 1209 (Arch. nat., LL 46, fol. 23 v°).

— Montatif, vers 1210 (Gallia chr., XXIII, instr., col. 671).

— Beata Maria de Estivo, xiiie siècle (Arch. nat., S 4360, p. 47).

— Mons Itedi, xiiie siècle (Cart. Lagny, fol. 115).

— Montetif, 1312 (Arch. nat., S 1173).

— Le village de Montetit, 1516 (Arch. nat., S 1174).

— Montetif, paroisse de Lesigny en Brye, 1530 (Arch. nat., S 1130).

— Monstety, 1539 (Arch. nat., S 1130).

— Montety, 1678 (Arch. nat., S 3210).

— Monthéty, 1757 (Cassini).

— La chapelle dite Monthéty, 1790 (Arch. S.-et-M., L 22).

hameau, anc. abbaye et bois, commune de Lésigny.

Monteverd,

— 1813 (Cadastre).

lieu dit, commune de Féricy.

Montévrain,

— Altare de Monte Erini in honore sancti Remigii, 1036 (Cart. Lagny, fol. 63).

— Mons Euvrini, 1179 (Cart. Lagny, fol. 1).

— Territorium Montis Evran, 1179 (Bibl. nat., ms. français 11003, fol. 193 v°).

— Villa Montis Evrygny, 1179 (Cart. Lagny).

— Mons Evran, 1180 (Gallia chr., VII, instr., col. 48).

— Apud Montem Ebroinum, 1234 (Arch. nat., S 1558, n° 6).

— Montevrain, 1236 (Arch. S.-et-O., Malnoue, cart. 15).

— Mons Ebran, vers 1266 (Cart. N.-D. de Paris, I, p. 17).

— Ecclesia de Monte Abrem, xiiie siècle (Pouillé).

— Monteverin, Montevrem, xiiie siècle (Obit. Sens, I, p. 83).

— Mons Evrini, 1336 (Cart. Lagny, fol. 186).

— Mons Evranus, xve siècle (Pouillé).

— Montevrain en Brie, 1763 (Arch. S.-et-M., F 58).

commune, canton de Lagny.

En 1789, Montévrain faisait partie de l'élection et de la généralité de Paris, et suivait la coutume de Paris. L'église paroissiale, dédiée à saint Rémi, appartenait au diocèse de Paris, doyenné du Vieux-Corbeil, à la collation de l'abbé de Lagny.

Montfareau,

— Montfaron, 1670 (Arch. S.-et-M., H 149).

— 1834 (Cadastre).

lieu dit, commune de Bombon.

Mont-Faucon,

lieu dit, dans la forêt de Fontainebleau, près de Sorques.

Montfélix,

— Montfeliz, 1333 (Cart. Noëfort, fol. 36).

lieu dit, aux environs de Saint-Pathus.

Montferrand (Le),

— 1838 (Cadastre).

lieu dit, commune de Montgé.

Montferrat,

— Le fief et château de Montferrat, 1789 (Arch. S.-et-M., E 244 et 939).

château, commune de Courtacon.

— Voy. Orme-Montferrat (L').

Montflageol,

— Montflaguel, 1250 (Rôles des fiefs, 1553).

— Mons Flaioli, 1270 (Obit. H.-D. Provins).

— Montflaiost, 1327 (Arch. hosp. Provins, B 149).

— Montflajot, 1585 (Annales Gâtinais, XVIII, 1917, p. 171).

— Montflagol près la Sablonnière en Brie, 1683 (Pap. Catel).

— Montflajol, 1728 (Arch. nat., T 1696).

hameau, commune de Villeneuve-sur-Bellot.

Montflamboin,

— Monframblen, 1190 (Bibl. nat., Champagne 45, fol. 5 v°).

— Montflambain, vers 1201 (Longnon, I, p. 101).

— Grangia de Monfranblain in parrochia de Goois, 1227 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4).

— Mont Framblin, vers 1240 (Longnon, I, p. 182).

— Montfranbein, 1244 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4).

— Monfranbloi, Monflamboi, 1249 (Rôles des fiefs, 128 et 857).

— Monflamboin, 1270 (Obit. H.-D. Provins).

— Grangia de Monflamberc, xiiie siècle (Obit. H.-D. Provins).

commune de Gouaix.

— Voy. Flamboin.

Montflobert,

— Montflambert, 1815 (Cadastre).

— Montflobert, 1845 (Cadastre).

maison détruite, commune de Verdelot.

Montfort,

380— Une masure et terre assise en la parroisse de Chasteaulandon au lieu appellé Montfort ; le chemin de Montfort à Jallemain, 1507 (Arch. nat., S 5171a).

— Le fief de Montfort, 1674 (Arch. nat., S 5170).

maison détruite, ancien fief, commune de Château-Landon.

Précédente Page 379 sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays