Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 47 sur 581 Suivante

Bois-Thiboust,

— Le Bois Tibeuf, 1509 (Arch. nat., P 1773, n° 674).

ferme, commune de Gastins.

Boisthierry,

— La maison et lieux où il est à présent, sis faulxbourgs de Marle, dit Boisthierry, 1626 (Arch. nat., S 2022).

— Une maison, estable, grange, court et jardin sis faulxbourgs de Marle dict Boisthiery, 1647 (Arch. nat., S 2022).

— Bois Thierry, faubourg de Marle, xviiie siècle (Arch. S.-et-M., E 201).

hameau, commune de Marles.

Bois-Thion,

— 1834 (Cadastre).

lieu dit, commune de Crisenoy.

Bois-Thion (Le),

— 1835 (Cadastre).

lieu dit, commune d'Écuelles.

Bois-Tilly (Le),

— Le bois appelé Tilly au finage de Dontilly, 1290 (Chartes Preuilly).

lieu dit, commune de Chalautre-la-Reposte.

Bois-Touchet (Le),

— 1839 (Cadastre).

lieu dit, commune d'Amillis.

Bois-Touquin (Le),

— Le Bois Toquin, 1505 (Arch. nat., P 16, n° 204).

— Le fief de Bois Tocquin, 1662 (Arch. S.-et-M., E 912).

ancien fief, commune de Coulommiers.

Bois-Tripier (Le),

— Le Bois Tripier, 1663 (Arch. nat., Y 202, fol. 284 v°).

ancien fief, commune de Pontcarré.

Bois-Valois,

— Nemus Beate Marie quod est in prepositura Roseti et antiquo nomine nemus Veinlois solet appellari, 1218 (Cart. N.-D. de Paris, II, 279).

— Nemus de Roseto quod vocatur Nemus Venlois, 1220 (Arch. nat., S 361, n° 9).

— Boys Voylais, 1255 (Cart. N.-D. de Paris, II, 271).

— Boisvollois Meldensis dioecesis, 1257 (Cart. N.-D. de Paris, II, 277).

— Bois Vailois de leis Rosoy, 1276 (Longnon, II, 87).

— Granchia de Bois Valais, 1279 (Cart. N.-D. de Paris, II, 287).

— Le Bois Valois, 1327 (Arch. nat., S 365, n° 5).

— Boscum Venule Meldensis diocesis, 1346 (Arch. nat., S 90a, n° 35).

— Boscus Valesii, 1383 (Arch. nat., S 371b, n° 96).

— Bois Vauloiz, 1384 (Arch. nat., S 361, n° 21).

— Le petit Bois Vaulois, 1386 (Arch. nat., S 361, n° 23).

— Le petit bois Vaulloys en la paroisse de Voinlle, 1478 (Arch. nat., S 361, n° 34).

— L'ostel appellez l'ostel du Grant Bois Valoys assis en la paroisse de Voille, 1488 (Arch. nat., S 361, n° 41).

— Boysaulois, 1530 (Arch. nat., S 361, n° 88).

— Le petit Bois Vallois, 1535 (Arch. nat., S 366).

— La ferme et mestayrie de Boysveuloys, 1539 (Arch. nat., S 361, n° 115).

— Le petit Bois Valloir, 1612 (Arch. nat., S 361, n° 175).

— Bavalois, Beauvalois, 1675 (Arch. nat., S 3641).

— La seigneurie de Bois Vallois, 1765 (Arch. S.-et-M., G 7).

château détruit, commune de Voinsles.

Bois-Varry (Le),

— 1847 (Cadastre).

lieu dit, commune de Doue.

Bois-Veuve,

— 1842 (Cadastre).

lieu dit, commune de Marolles-sur-Seine.

— Voy. Veuve.

Bois-Viernois (Le),

— 1842 (Cadastre).

lieu dit, commune de Giremoutiers.

Bois-Vieux-Jacques (Le),

à Épigny, commune de Chevry-en-Sereine.

Bois-Vignolles,

château, commune de Gretz.

Bois-Villemain,

— Le bois de Villemain, dépendant du marquisat de la Grange, 1782 (Arch. nat., Q1 1399).

— Bois Villemain, 1840 (Cadastre).

lieu dit, commune de Combs-la-Ville.

Boiteux (Le),

— Le fief du Boiteux, xive siècle (Arch. hosp. Nemours, B 54).

ancien fief, commune de Garentreville.

Boitron,

— Villa Montboitron, 1135 (Du Plessis, II, p. 27).

— Boitron, 1385 (Arch. nat., S 2012).

commune, canton de Rebais.

En 1789, Boitron faisait partie de l'élection de Meaux et de la généralité de Paris, et était régi par la coutume de Meaux. Son église paroissiale, appartenant au diocèse de Meaux, doyenné de Rebais, était dédiée à saint Laurent ; l'abbé de Rebais en était le collateur.

Boitron,

— Le fief, village, manoir, maisons, masures et jardins du Grand Boistron assis en la parroisse de Chastres, 1507 (Arch. nat., Q1 1408).

— La terre et seigneurie de Boitron, 1549 (Arch. nat., P 3, n° 89).

— La ferme de Boestron [en ruine], 1752 (Arch. nat., Q1 1412).

— Boistron, 1830 (Cadastre).

hameau, ancien fief, commune de Châtres.

Boitron,

— Ung moulin nommé le moulin de Boitron séant sur la riviere de Marne, entre la ville et le marché de Meaux, 1547 (Arch. S.-et-M., fonds du prieuré de Saint-Père-lez-Meaux).

moulin détruit, commune de Meaux.

Bollines (Les),

— A Montarlot, au lieu dit le Bollin, 1508 (Arch. nat., S 5171b).

— Les Bollines, 1508 (Arch. nat., S 5171b).

ancien lieu dit, commune de Montarlot.

Bombarderie (La),

ferme détruite, commune de Coutençon.

Bombon,

— Bunbun, vers 1142 (Cart. Tiron, II, p. 32).

— Bomboium, vers 1145 (Cart. Tiron, II, p. 52).

— Bonbon, 1198 (Annales Gâtinais, XXIV, 1906, p. 8).

— Bonbun, 1209 (Arch. nat., S 1344).

— Parrochia de Bombone, 1239 (Richemond, Nemours, II, p. xl).

— A. de Bombonio, 1280 (Chartes Preuilly).

— Bombon en Brye, 1565 (Arch. nat., S 2956).

— Bombon en Brie, 1670 (Arch. nat., Q1 1403).

commune, canton de Mormant.

En 1789, Bombon faisait partie de l'élection de Melun et de la généralité de Paris, et était régi par la coutume de Melun. Son église paroissiale, appartenant au diocèse de Sens, doyenné de 48Melun, était dédiée à saint Germain ; l'abbé de Chaumes en était le collateur.

Précédente Page 47 sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays