Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 7/ sur 581 Suivante

Armenats (Les),

— Les Almenois, 1847 (ms. 10080).

— Les Arminats, 1879 (Bernard).

hameau, commune de Saint-Cyr-sur-Morin.

Armentières,

— Une grande maison, ferme et bâtiments, appelée la ferme d'Armentières, sise en la ville de Provins, rue de Changis, paroisse Saint-Ayoul, 1754 (Arch. S.-et-M., B 603).

ferme détruite, commune de Provins.

Armentières-en-Brie,

— Armentaria, 1107 (Du Plessis, II, p. 19).

— Hermenteria, 1135 (Du Plessis, II, p. 30).

— Armentrecae, vers 1135 (Cart. Tiron, I, p. 198).

— Ermentariae, 1228 (Cart. du chap. de Meaux, t. II, p. 51).

— Ermantieres, 1265 (Longnon, II, 232).

— Ermentieres, 1275 (Longnon, I, 341).

— Armentieres, 1276 (Longnon, II, 98).

— Armenthieres, 1577 (Arch. nat., S 1166).

— Hermentieres, 1578 (Arch. nat., S 1167).

— Armenthiere, 1641 (Arch. nat., S 1168).

commune, canton de Lizy-sur-Ourcq.

— Le nom d'Armentières-en-Brie a été donné à la commune par le décret du 27 avril 1937.

Armoins,

— 1824 (Cadastre).

lieu dit, commune de Pomponne.

Armoise (L'),

— xviiie siècle (Arch. S.-et-M., E 26).

ancien lieu dit, commune de Fleury-en-Bière.

Armurier (L'),

— L'Armurier, 1640 (Arch. nat., T 1648).

— L'Armurier, 1666 (Arch. nat., T 1648).

ancien lieu dit, à Aubigny, commune de Montereau-sur-le-Jard.

Arnière (L'),

— Larniere, 1757 (Cassini).

— Le champ de l'Arniere dit la Herupe, la ferme de la Harniere (Terrier de N.-D. de Meaux).

ferme, commune de La Ferté-Gaucher.

Arnoust,

— 1421 (Arch. nat., S 5146b).

lieu dit, commune de Nandy.

Arondeau,

— Le moulin d'Arondeau, 1836 (Cadastre).

moulin détruit, commune de Beaumont-en-Gâtinais.

Arondeau,

— La butte d'Arondeau, 1829 (Cadastre).

— Araudeau, 1829 (Cadastre d'Achères).

lieu dit, commune de La Chapelle-la-Reine.

Arpajon (La justice d'),

— 1845 (Cadastre).

lieu dit, commune de Charny.

Arpentigny,

— La fontaine d'Arpentigny, 1581 (Arch. nat., S 94b).

— Arpentigni, 1652 (Arch. S.-et-M., E 724).

hameau, commune de Saint-Jean-les-Deux-Jumeaux.

Arpents (Les),

— Les Arpens, 1835 (Cadastre).

maison détruite, commune de Ville-Saint-Jacques.

Arquebec,

— 1810 (Cadastre).

lieu dit, commune de Montereau-fault-Yonne.

Arquebuse (L'),

— 1825 (Cadastre).

lieu dit, commune de Thorigny.

Arquebuse (L'),

— L'Arquebuze, xviiie siècle (Arch. S.-et-M., H 425).

— L'Arquebuse, 1829 (Cadastre).

lieu dit, commune du Vaudoué.

Arqueux (La forêt d'),

— 1788 (Arch. nat., N iii 88).

commune de Savigny-le-Temple.

Arqueville,

maison isolée, commune de La Grande-Paroisse.

Arrangeon (Le bois d'),

commune de Saint-Germain-sous-Doue.

Arrés (Les),

— Le fief des Arrez, 1678 (Arch. S.-et-M., E 976).

ancien fief, commune de Gravon.

— Voy. Bois-des-Arrés (Le).

Arrodes (Les),

— Le fief des Arrodes à Mitry, 1568 (Arch. Chantilly, CA 30).

ancien fief, commune de Mitry-Mory.

Ars,

moulin détruit, commune de Montigny-Lencoup.

Arsant,

— 1835 (Cadastre).

lieu dit, commune de Jouy-sur-Morin.

Arsis,

— Un hostel nommé Arsiz, 1418 (Arch. nat., JJ 171, n° 37).

maison détruite aux environs de Lagny.

Artillerie (L'),

— 1835 (Cadastre).

lieu dit, commune de Villemer.

Artis,

lieu dit, commune de Barcy.

Artois,

— 1713 (Arch. S.-et-M., E 437).

ancien fief, commune de Saint-Sauveur-sur-École.

Artuis,

— xiiie siècle (Obit. prov. Sens, IV, p. 92).

ancien lieu dit, commune de Monthyon.

Arviards (Les),

— 1812 (Cadastre).

lieu dit, commune de Montdauphin.

Arvigny,

— Rivegniacum, 1198 (Ann. Gâtinais, 1906, p. 10).

— Revigny (?) 1216 (Cart. N.-D. de Paris, I, 70).

— Rivegny, 1328 (Arch. nat., S 2284).

— Revigny, 1407 (Arch. nat., S 204, n° 7).

— Reuvigny, 1494 (Arch. nat., S 204, n° 7).

— Le fief, terre et seigneurie du Petit Revigny siz en la parroisse de Moussy l'Evesque, 1589 (Arch. nat., S 204, n° 6).

— Revigny, xviiie siècle (Lebeuf).

ferme, commune de Moissy-Cramayel.

Arville,

— B. de Errevilla, 1185 (Arch. Loiret, H 66).

— Erreville, 1264 (Arch. nat., S 2151b) et 1367 (Annales Gâtinais, 1903, p. 311).

— 1385 (Arch. nat., S 5169).

commune, canton de Château-Landon.

En 1789, Arville faisait partie de l'élection de Nemours et de la généralité de Paris ; il était régi par la coutume de Sens. L'église paroissiale appartenant au diocèse de Sens et au doyenné du 8Gâtinais, était dédiée à saint Pierre ; l'abbé de Ferrières en était le collateur.

Précédente Page 7/ sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays