Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 85 sur 581 Suivante

Chaintreaux,

— 1597 (Arch. Loiret, A 1277, fol. 179 v°).

ancien fief, commune de Préaux.

Chair-aux-Gens (La),

— Le molin de la Chereaugens, 1541 (Arch. nat., Q1 1411).

— Le moullin à bled de la Chair aux gens, 1674 (Arch. nat., Q1 1411).

— Le moulin à foulon de la Chair aux gens, 1736 (Arch. S.-et-M., B 729).

— La Chair aux gens, xviiie siècle (Arch. S.-et-M., H 466).

hameau, commune de Jouy-sur-Morin.

Chaire (La),

— 1816 (Cadastre).

lieu dit, commune de Sainte-Colombe.

Chaise (La),

— Un fief assis en la parroisse de la Genevraye, au lieu dit la Chaise, contenant masure et jardin avec toute justice, 1463 (Arch. nat., P 131, fol. 159).

— La Chaise, lieu clos fermé de murailles, 1667 (Inv. arch. commanderie Beauvais, 4e liasse, n° 23).

— Le fief de la Chaise, 1786 (Arch. S.-et-M., B 599).

ancien fief, maison détruite, commune de La Genevraye.

Chaise (La),

— La ferme seigneuriale de Pecqueux dite de la Chaise, xviie siècle (Arch. S.-et-M., H 263).

ferme détruite, commune de Mormant.

Chaise (La),

— La Chaise, xviie siècle (Arch. S.-et-M., H 323).

ferme, commune de Nangis.

Chaises (Les),

— Les Chiesses, 1260 (Cart. Renier Accorre, fol. 96 v°).

— Le prieur des Chieses, 1271 (Cart. Renier Accorre, fol. 43).

— Les Chaices en la paroisse de Chalautre la Grant, 1398 (Arch. nat., S 2306).

hameau, commune de Chalautre-la-Grande.

Chaises (Les),

— S. de Chesiis, 1250 (Rôles des fiefs, 219).

— Le fief des Chezes, 1415 (Bibl. nat., Champagne 153, fol. 16).

— Les Chezes, 1457 (Arch. nat., S 2011, n° 8).

— Les Chaizes, 1478 (Pap. Le Blondel).

— Les Chaises, paroisse de Doue, 1642 (Arch. nat., S 2300, n° 3).

hameau, commune de Doue.

Chaises (Les),

— Beata Maria de Chesiis, 1157.

— Terra de Chesis, 1157 (Quantin, II, p. 87).

— Apud Eschieses, 1223 (Arch. hosp. Provins, B 46).

— Eschesiae, 1236 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4).

— Les Chieses, 1250 (Longnon, I, p. 226).

— Chagiae, 1264 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4).

— Chieses dessus Tosac, 1277 (Actes commune Provins, p. 36).

— Cheses, 1281 (Boutaric, I, 369).

— Chasie, vers 1350 (Pouillé).

— Les Cheeses, xve siècle (Obit. prov. Sens, I, p. 19).

— Les Chaises, parroisse d'Ermer, 1611 (Arch. hosp. Provins, B 46).

hameau, ancien prieuré, commune d'Hermé.

Chaises (Les),

— 1613 (Arch. nat., T 3012).

ancien fief, commune de Montceaux-lès-Provins.

Chaises (Les),

— Les Chaises, 1738 (Arch. S.-et-M., B 606).

hameau, commune de Vulaines-lès-Provins.

Chalandon,

— Le hameau de Chalandon à Montolivet, xviiie siècle (Arch. S.-et-M., H 364).

— Le domaine de Chalandos, 1790 (Arch. S.-et-M., L 8, fol. 279).

ancien fief, commune de Saint-Siméon.

Chalandry,

— 1778 (Arch. S.-et-M., E 990).

lieu dit, commune d'Éverly.

Chalart,

— 1380 (Arch. nat., P 141, fol. 47 v°).

ancien lieu dit, au finage de Landoy et de Luisetaines.

Chalautre-la-Grande,

— Calixta nova cum ecclesia in honore sancti Georgii, Calixta nova, 978 (Pancarte noire de Saint-Martin de Tours).

— Chalestra, 1147 (Cart. Paraclet).

— Apud Calistam, 1201 (Longnon, I, p. 75).

— Chalastra, 1203 (Catal. Philippe Auguste, n° 748).

— Calestria magna, 1212 (Cart. Paraclet).

— Chaleste, Calestia magna, vers 1222 (Livre des Vassaux).

— Calestre, Calestrie, vers 1250 (Longnon, I, p. 225).

— Calestrie la Grant, 1265 (Longnon, I, p. 227).

— Chalettre la Grant, 1275 (Cart. Renier Accorre, fol. 120).

— Calistra magna, xiiie siècle (Obit. H.-D. Provins).

— Challauste la Grant, 1380 (Arch. nat., S 2306).

— Chalaute, 1398 (Arch. nat., S 2306).

— Chalostre, 1573 (Arch. nat., S 5166).

— Chalestre, xvie siècle (Obit. prov. Sens, IV, p. 392).

commune, canton de Villiers-Saint-Georges.

En 1789, Chalautre-la-Grande faisait partie de l'élection de Troyes et de la généralité de Châlons, et était régi par la coutume de Troyes. L'église paroissiale, appartenant au diocèse de Troyes, doyenné de Pont-sur-Seine, était dédiée à saint Georges ; l'évêque de Troyes en était le collateur.

Chalautre-la-Petite,

— Villa que nuncupatur Celastre, vers 1140 (Chartes Preuilly, p. 16).

— Calestra Parva, 1198 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4).

— Chalorse, vers 1222 (Livre des Vassaux).

— Chalestria Parva, vers 1240 (Longnon, I, 140).

— Calestria Parva, 1276 (Longnon, II, 73).

— Chaletre la Petite, 1276 (Cart. Renier Accorre, fol. 121).

— Chalaute, 1284 (Actes commune Provins, p. 55).

— Calistra Parva, xiiie siècle (Obit. prov. Sens, I, p. 933).

— Chalete la Petite, vers 1350 (Bourquelot, Scrutin).

— Calistula Parva prope 86Pruvinum, 1452 (Arch. Eure-et-Loir, H 1015).

— Challote la Petite, 1490 (Arch. nat., P 1773, n° 662).

— Chalostre la Petite, 1528 (Arch. nat., S 1160).

commune, canton de Provins.

En 1789, Chalautre-la-Petite faisait partie de l'élection de Provins et de la généralité de Paris et suivait la coutume de Troyes. Son église paroissiale, appartenant au diocèse de Sens, doyenné de Provins, était dédiée à saint Martin ; l'abbé de Bonneval en était le collateur.

Précédente Page 85 sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays