Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 90 sur 581 Suivante

Champauger,

— La ferme de Champauger, 1690 (Arch. S.-et-M., E 1166).

— Champ Augé, 1787 (Arch. S.-et-M., C 30, plan).

— Champauger, 1788 (Arch. hosp. Coulommiers, B 45).

hameau, commune de Boissy-le-Châtel.

Champautron,

— 1682 (Arch. S.-et-M., E 366).

ancien fief, commune d'Amillis.

Champ-aux-Copeaux (Le),

— 1825 (Cadastre).

maison isolée, commune de Saint-Thibault-des-Vignes.

Champ-aux-Fées (Le),

— xviiie siècle (Arch. S.-et-M., E 246).

lieu dit, commune de Dontilly.

Champ-aux-Malades (Le),

— Le Champ au Malade, 1519 (Arch. S.-et-M., H 311, fol. 97).

ancien lieu dit, à Coupigny, commune de Sablonnières.

Champbaudon,

— Campus Bardolfi, xiie siècle (Cart. Sainte-Foy de Coulommiers).

— Campus Baudon, 1304 (Bibl. nat., Champagne 153, fol. 57).

— Au lieu dit en Champbaudour, 1474 (Pap. Le Blondel).

— Juxta Campon Baudon, xve siècle (Obit. prov. Sens, IV, p. 176).

— Champbardin, xviiie siècle (Min. not. Coulommiers).

ancien lieu dit, commune de Coulommiers.

Champbaudry (Le),

— 1832 (Cadastre).

ancien lieu dit, commune de Lorrez-le-Bocage.

Champbeaupere,

— 1586 (Arch. nat., S 410).

ancien lieu dit, commune de Lissy.

Champbenoît,

— Sancta Maria de Campo Benedicto, xiiie siècle (Obit. prov. Sens, IV, p. 355).

— In clauso desuper Sanctum Benedictum cum pressorio et logia, xiiie siècle (Obit. prov. Sens, I, p. 995).

— Campus Benedicti, vers 1350 (Pouillé).

— La ferme de Champbenoit au territoire de Poigny, 1634 (Arch. S.-et-M., H 666).

ferme, abbaye de Notre-Dame, devenue un prieuré qui fut transférée à Provins en 1625, commune de Poigny.

Champbernard,

— La maison de Champ Bernard, 1365 (Arch. nat., X1e 15).

— L'hostel de Champbernard, 1509 (Arch. nat., S 2295).

— Champbenard, 1513 (Arch. nat., S 2295).

maison détruite, commune de Maisoncelles-en-Brie.

Champbertrand,

— Champbertram en la paroisse de Challemeson, 1261 (Cart. Renier Accorre, fol. 6).

— Lou fié de Champ Bertran, 1275 (Longnon, I, 335).

ferme détruite, ancien fief, commune de Louan.

Champblanchard,

— Champblanchart, 1757 (Cassini).

ferme, commune d'Amillis.

Champbois,

— Champbouel, 1272 (Actes commune Provins, p. 2).

ferme, commune de Lescherolles.

Champbonnay,

— Un lieu dit d'ancienneté le Murot et de présent aultrement Champbonay, 1539 (Arch. nat., P 1773, n° 687).

ancien lieu dit, commune de Voulton.

Champronnerie (La),

— 1556 (Arch. nat., P 3, n° 182).

ancien fief, commune de Chaumes.

Champbouron,

— 1844 (Cadastre).

hameau, commune de Lizines.

Champ-Boutry (Le),

— 1846 (Cadastre).

lieu dit, commune de Sablonnières.

Champbreton,

— Champ Breton, 1787 (Arch. S.-et-M., C 30, plan).

hameau, commune de Boissy-le-Châtel.

Champbridel,

— 1410 (Arch. nat., S 2012).

ancien lieu dit, commune de Champs-sur-Marne.

Champbrisset,

— L'ostel des Champs en la parroisse de Sains, 1380 (Arch. nat., S 2010).

— Une maison, accint et pourpris si comme tout se comporte, appellée la maison des Champs, 1390 (Arch. nat., S 2010).

— L'hostel des Champs Brisset, 1491 (Arch. nat., S 2010).

— L'ostel des Champs tenant aux terres de la Leuf en Brye, 1498 (Arch. nat., S 2011).

— Champbricet, 1509 (Arch. nat., S 2011).

— Les Champs Brisset, 1528 (Arch. S.-et-M., H 481).

— La maison et la ferme des Champbricet, 1530 (Arch. nat., S 2011).

— Champbrisset, 1782 (Arch. nat., S 2011).

ferme, commune de Saints.

Champbroutin,

— Une maison sise en Champbroutin, parroisse de Samoiseau, 1501 (Arch. hosp. Melun, Saint-Nicolas, B 84).

maison détruite, commune de Samoreau.

Champbrulé,

— La ferme de Champbrulé ou de la Piloterie, 1721 (Arch. S.-et-M., H 9).

— La ferme de Champbrulé à Bréau, 1793 (Arch. S.-et-M., L 41).

château, ferme, commune de Fontenailles.

Champ-Canet,

maison isolée, commune de Mouroux.

Champcenest,

— Campus Genestus, 1154 (Bibl. nat., ms. nouv. acq. lat. 928, p. 6).

— Ecclesia de Cappella Campisenes, 1164 (Prou, Doc. sénonais de la coll. Tarbé, p. 51).

— Apud Campum Senes, 1194 (Bibl. nat., nouv. acq. lat. 2368, n° 5).

— Champcenes, 1236 [copie xviiie siècle] (Bibl. nat., Champagne 25, fol. 157).

— Chamgenays, 1249 (Rôles des fiefs, 896).

— Chansennes, vers 1260 (Longnon, I, p. 230).

— Chamsenes, 1263 (Bibl. nat., ms. latin 5467, p. 131).

— Champsenes, 1277 (Actes commune Provins, p. 44).

— Champcenais, 1290 (Arch. nat., S 5161, n° 9).

— Champsenez, 1313 (Actes commune Provins, p. 236).

— Champceneis, 1335 (Arch. hosp. Provins, H.-D. 4, n° 139).

— Campus Senectus, vers 1350 (Pouillé).

— Champcenes, 1396 (Arch. nat., P 1642, n° 1628 ter).

— Chancenetz, 1498 (Arch. nat., P 1642, n° 1605).

— Chansenes, 1507 (Arch. S.-et-M., E 1902).

— Chancenetz en Brye, 1514 (Arch. nat., P 1642, n° 1678).

— Champchenetz, 1527 (Arch. nat., P 1773, n° 684).

— Chancenays, 1561 (Arch. nat., P 1773, n° 691).

— Champcenay, 1607 (Arch. nat., P 1651, n° 1755).

— Campus Senectus, 1668 (Pouillé d'Alliot).

commune, canton de Villiers-Saint-Georges.

En 1789, Champcenest faisait partie de l'élection de Provins et de la généralité de Paris et 91suivait la coutume de Sens. L'église paroissiale, appartenant au diocèse de Sens, doyenné de Provins, était un prieuré-cure de l'ordre de Saint-Augustin ; dédiée à saint Martin, elle avait pour collateur l'abbé de Saint-Jacques de Provins.

Précédente Page 90 sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays