Dictionnaire topographique de la France

Comprenant LES NOMS DE LIEUX ANCIENS ET MODERNES

Accueil :: Navigation par dictionnaire :: Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Dictionnaire du département : Seine-et-Marne

Précédente Page 99 sur 581 Suivante

Chanteloup,

— Cantilupus, xiie siècle (Cart. Lagny, fol. 3).

— Ecclesia de Cantilupe, 1195 (Cart. Lagny, fol. 51).

— Chantulupa, 1213 (Cart. Lagny, fol. 65 v°).

— Champdelou, 1250 (Rôles des fiefs, 189).

— Domus fortis de Chantelou, 1250 (Rôles des fiefs, 545).

— Chantelou, 1281 (Cart. Pont-aux-Dames, fol. 39 v°).

— Chantellou, xvie siècle (Cart. Lagny, fol. 271 v°).

commune, canton de Lagny.

En 1789, Chanteloup faisait partie de l'élection et de la généralité de Paris, et était régi par la coutume de Paris. L'église paroissiale, appartenant au diocèse de Paris, doyenné de Lagny, était dédiée au saint Sauveur ; l'abbé de Lagny en était le collateur. La paroisse n'existait que depuis le xiiie siècle.

Chanteloup,

— 1842 (Cadastre).

lieu dit, commune d'Esmans.

Chanteloup,

— xviiie siècle (Arch. S.-et-M., E 26).

ancien lieu dit, commune de Fleury-en-Bière.

Chanteloup,

ferme détruite, commune de Jablines.

Chanteloup,

— Chantelou, 1177 (Cart. N.-D. de Paris, I, p. 51).

— De Chantelupo, 1180 (Cart. N.-D. de Paris, IV, p. 153).

— Villa Cantuslupi infra metas parrochie de Moissiaco, 1252 (Arch. nat., S 2174a, fol. 33).

— Terra de Cantulupi, xiiie siècle (Obit. prov. Sens, I, 612).

— Une maison qui est destruite par les guerres, appellée Chanteloup en la parroisse de Moissy l'Evesque, 1385 (Arch. nat., P 131, fol. 50 v°).

— Une maison nommée Chanteloup assise au pays de Brie en la parroisse de Moissy l'Evesque, 1455 (Arch. S.-et-M., H 575, fol. 43).

ferme, commune de Moissy-Cramayel.

Chanteloup,

— 1838 (Cadastre).

lieu dit, commune de Montgé.

Chanteloup,

— Chantaloe, 1272 (Actes commune Provins, p. 5).

— Le fief de Chantaloe assis au lieu de Villegruys (Arch. nat., P 205, fol. 57 v°).

ancien fief, commune de Villegruis ou Beauchery.

— Voy. Grange-de-Villegruis (La).

Chantelourie (La),

— Chantelourie, 1828 (Journal des Débats).

— Chantelouries, 1831 (Cadastre).

ferme détruite, commune de Fontains.

Chantemanche,

— La ferme de Chantemanche, 1674 (Arch. S.-et-M., H 540).

hameau, commune de Saacy-sur-Marne.

Chantemerle,

— La moitié d'une masure appellée Chantemerle assise en la ville d'Annet, 1480 (Arch. nat., S 1324a).

— Le fief de Chantemarle, 1566 (Arch. nat., S 1322).

— Le fief de Chanteloup ou Chantemerle, 1774 (Arch. nat., Q1 1414).

ancien fief, commune d'Annet-sur-Marne.

Chantemerle,

— Cantameolae, fin viie siècle (Acta SS., aug. vi, 595).

— Itinerum quo pergitur Cantamello, 1107 (Arch. S.-et-M., H 824).

— Cantamerle, 1132 (Arch. S.-et-M., H 824).

— Cantumerulum, 1152 (Arch. S.-et-M., H 824).

— De Cantumerula, 1269 (Cart. N.-D. Paris, II, 284).

— L'ostel seigneurial de Chantemerle en la parroisse d'Aulnoy, 1472 (Pap. Le Blondel).

— L'ostel de Chantemarle, 1485 (Pap. Le Blondel).

— La masure et pourpris où souloit estre l'ostel seigneurial du fief de Chantemerle, 1489 (Pap. Le Blondel).

— Chantemerle, 1671 (Arr.-ban Meaux).

ferme, ancien fief, commune d'Aulnoy.

Chantemerle,

— Chantemerle, paroisse de Blandy, 1658 (Arch. S.-et-M., E 1874).

maison détruite, commune de Blandy.

Chantemerle,

— Chantemarle, Champ le Marle, 1537 (Arch. nat., S 948).

ancien lieu dit, à Brolles, commune de Bois-le-Roi.

Chantemerle,

— Le fief de Chantemelle les Chaumes, 1347 (Arch. nat., P 471, n° 439).

ancien fief, commune de Chaumes.

Chantemerle,

— Les masures de Chantemarle lès Nangis, 1443 (Arch. nat., P 131, fol. 86 v°).

ancien fief, commune de Closfontaine.

Chantemerle,

— Cantumerla, 1154 (Arch. nat., S 2292, n° 28).

— Cantumerula, 1230 (Arch. nat., S 2292, n° 36).

— Chantemelle, 1275 (Longnon, I, 346).

— Une masure et jardin assis au lieu de Chantemerle, 1525 (Arch. nat., S 2295).

— Le fief de Chantemerle, 1675 (Arch. S.-et-M., E 1889).

hameau, ancien fief, commune de Maisoncelles-en-Brie.

Chantemerle,

— Chantemerle, 1629 (Annales Gâtinais, XXII, 1904, p. 249).

écart, ancien fief, commune de Thoury-Ferrottes.

Chantemerle,

ancien château fort, commune de Vimpelles.

Chantemerle,

— 1782 (Terrier d'Yèbles) et 1837 (Cadastre).

lieu dit, commune d'Yèbles.

Chantepie,

— Chantepie, 1221 (Longnon, II, 491).

— Une granche audit lieu Chantepie, vers 1340 (Arch. nat., S 2291).

— La ferme et terre de Chantepie, 1666 (Arch. nat., Q1 1398).

— Le fief de Chantepie, 1672 (Arch. nat., Q1 1398).

— Chantepied, 1674 (Arch. nat., Q1 1398).

— Le lieu du petit fief de Chantepie tenant à la cloture de la grand'Court de Vaudoy sis au faubourg de Brie, xviie siècle (Arch. S.-et-M., E 1852).

— La maison bourgeoise de Chantepuit, xviie siècle (Arch. S.-et-M., E 1846).

— Le fief de Boigny dit Chantepie, 1681 (Arch. S.-et-M., E 1849).

ferme détruite, ancien fief, communes de Brie-Comte-Robert et de Férolles-Attilly.

Chantepie,

— Locus qui dicitur Chantepie, Cantupice, 1290 (Du Plessis, II, 185).

hameau, commune de La Houssaye.

Chantepie,

ancien fief, commune de Quincy-Ségy.

Chanteplat,

— 1809 (Cadastre).

ancien étang desséché, commune de Beauchery.

Chanteprime,

— Le fief de Chanteprime assis en la ville de Melun, parroisse Saint-Ambroise, 1539 (Arch. nat., P 9, n° 162).

100— Les fiefs de Chanteprime et d'Opierre, 1585 (Arch. nat., P 9, n° 265).

ancien fief, commune de Melun.

Précédente Page 99 sur 581 Suivante



Éditions du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques - Collection de documents inédits sur l'Histoire de France

© CTHS - Paris 2015   Nous contacter
Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, y compris la photographie et le microfilm, réservés pour tout pays